Open jazz
Magazine
Jeudi 7 février 2019
54 min

Rymden : BWT ou la renaissance de EST

Dix ans après la disparition du pianiste Esbjörn Svensson, ses deux complices au sein du trio E.S.T. s’associent à Bugge Wesseltoft pour imaginer Rymden.

Rymden : BWT ou la renaissance de EST
Rymden (Wesseltoft, Berglund, Öström), © Egil Hansen

Au sommaire aujourd'hui

  • Rymden à la Une

Un album à la personnalité forte, à la dynamique et l’énergie loin des clichés méditatifs parfois faciles d’un jazz scandinave parfois prévisible.

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Macha Gharibian vendredi 08 février à 20h45 au Musiques au comptoir à Fontenay-sous-Bois (94). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Stéphane Kerecki et Emile Parisien samedi 09 février à 21h à l'Astrada Marciac à Marciac (32). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
“Reflections & Odysseys”
“Reflections & Odysseys”

Au 21ème siècle, deux formations emblématiques du jazz européen E.S.T et New Conception of Jazz s’associent pour créer une nouvelle entité forte : Bugge Wesseltoft retrouve ainsi Magnus Öström et Dan Berglund (partenaires de feu Esbjörn Svensson) au sein du trio Rymden, pour un premier album “Reflections & Odysseys”, qui sort le 8 février chez Jazzland / Pias. Un album à la personnalité forte, à la dynamique et l’énergie loin des clichés méditatifs parfois faciles d’un jazz scandinave parfois prévisible.

Bien que Bugge Wesseltoft ait souvent été présenté comme un musicien avec un véritable penchant pour les musiques en provenance d’horizons variés (cf. ses travaux avec Prins Thomas, récemment), il sait aussi apprécier lorsqu’une musique aux codes bien arrêtés se présente comme l’expression d’une identité profonde et singulière. En tant que véritable défenseur du jazz européen en tant qu’art à part entière, voici Bugge de retour au format trio jazz, épaulé par l’incontournable section rythmique suédoise composée de Magnus Öström et Dan Berglund, tous deux membres de feu le trio E.S.T. (Esbjorn Svensson Trio).

Les groupes New Conception of Jazz (dans lequel Bugge officie) et E.S.T. ont toujours eu des orbites différentes autour de la même planète. Ils ont contribué à produire quelques uns des albums et des concerts qui ont projeté la musique des années 90 dans le nouveau millénaire. L’influence des deux formations précitées s’est avérée profonde et peut toujours être ressentie aujourd’hui dans l’émergence de nouveaux talents de Scandinavie et d’ailleurs ; la plupart d’entre eux ayant trouvé en Jazzland, le label de Bugge Wesseltoft, un îlot important pour développer leur musique et laisser éclore leurs projets respectifs.

Mais E.S.T. et New Conception Of Jazz ont toujours été avant tout des groupes d’explorateurs, d’expérimentateurs testant les limites des formes existantes tout en essayant de défricher de nouveaux territoires musicaux. Que la rencontre entre ces deux collectifs incontournables du jazz européen du 21ème siècle finisse par se concrétiser n’est une surprise pour personne. Avec la création de Rymden (“espace” en suédois), c’est une musique résolument ancrée dans la culture scandinave dans son esprit et son attitude que nous voyons éclore devant nous. 

Mais un jazz scandinave loin des clichés du genre : il ne s’agit pas là d’une musique pour méditer face à des montagnes gelées ou des fjords apaisés, il s’agit plutôt d’une musique portée par une dynamique rugueuse, une technique de jeu complexe mais attractive, un son épique et cinématographique chargé en drama, en tension et en relâchement. La musique de Rymden est portée par des mélodies fortes, des unissons chargés en combustible brut prêt à s’embraser, emplis de ce minimalisme dissimulé dans de riches tapisseries d’improvisation effrénée. Une présence menaçante qui rôde, cachée dans ces manipulations électroniques subtiles d’un Wesseltoft, entre piano et Rhodes, tandis que Berglund et Öström explorent la quasi totalité des sons possibles avec leurs instruments respectifs.

Bugge Wesseltoft (piano)
Dan Berglund (contrebasse)
Magnus Öström (batterie)

Où écouter Rymden :

Programmation musicale

Rymden « Reflections and Odysseys »
Rymden, The Odyssey (Bugge Wesseltoft)
Jazzland

« Reflections and Odysseys »
« Reflections and Odysseys »

Rymden « Reflections and Odysseys »
Bergen (Bugge Wesseltoft)
Jazzland

« Reflections and Odysseys »
« Reflections and Odysseys »

Esbjorn Svensson, E.S.T. « Strange Place for Snow »
Serenade for the Renegade (E.S.T.)
ACT 9011-2

« Strange Place for Snow »
« Strange Place for Snow »

Jasper Blom « Polyphony »
Waltz for Magnus (Jasper Blom)
Whirlwind

« Polyphony »
« Polyphony »

Benny Goodman « The Famous 1938 Carnegie Hall Jazz Concert »
Body and Soul (Benny Goodman)
Columbia Legacy C2K65143

« The Famous 1938 Carnegie Hall Jazz Concert »
« The Famous 1938 Carnegie Hall Jazz Concert »

Macha Gharibian « Trans Extended »
Marmashen (Macha Gharibian)
Jazz Village 570132

« Trans Extended »
« Trans Extended »

Stéphane Kerecki « French Touch »
Harder, Better, Faster, Stronger (Daft Punk)
Incises 002

« French Touch »
« French Touch »

Michel Portal, Richard Galliano « Blow Up »
Blow Up (Michel Portal)
Dreyfus FDM 36589-2

« Blow Up »
« Blow Up »

Ivan Jullien Big Band « Studio Davout »
Don't Let Me Be Misunderstood (Horace Ott)
Cimaises

« Studio Davout »
« Studio Davout »
L'équipe de l'émission :