Open jazz
Magazine
Lundi 19 avril 2021
54 min

Rouge, les polychromes de Madeleine Cazenave

Dans l’univers de Rouge, trois pigments suffisent à déstabiliser les couleurs connues et nous entraînent dans une odyssée chromatique. Entourée de Sylvain Didou (contrebasse) et de Boris Louvet (batterie), la pianiste Madeleine Cazenave déploie sa palette sonore sans jamais s’emmêler les pinceaux.

Rouge, les polychromes de Madeleine Cazenave
ROUGE, © Sylvain Gripoix

Au sommaire aujourd'hui

  • Madeleine Cazenave à la Une

Le premier album de Rouge, « Derrière les paupières » qui paraît chez Laborie Jazz, évoque une traversée orageuse, un cheminement aérien et sensible vers une éclaircie intérieure.

« Derrière les paupières »
« Derrière les paupières »

Il y a quelque chose de Satie, de Ravel dans les accents classiques, symbolistes, et à l’autre bout du spectre, les tons chauds-froids de Tigran Hamasyan, E.S.T ou Gogo Penguin. L’une des grandes réussites du trio Rouge, c’est cette manière unique de tisser une résille mélodique pour y tendre des lignes de basse et capturer le grésil percussif. A partir des compositions de Madeleine Cazenave, les trois alchimistes de Rouge cherchent ensemble, jusqu’à parfaire la vibration collective. 

Avec une simplicité apparente, les musiciens créent les conditions de l’immersion contemplative et hypnotique, pour mieux nos entrainer au cœur du mystère : on plonge avec bonheur dans le velours noir d’Abysses et la mélancolie rock de Brumaire en passant par la joie jubilatoire d’Etincelles.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Rouge, une douce tempête… 

On en ressort éclaboussés de lumière, comme pour mieux contempler la montée lente d’un éblouissement, derrière nos paupières devenues transparentes, là où scintille l’océan Rouge.
Valentine Losseau

Madeleine Cazenave

Dès l’enfance, Madeleine Cazenave choisit le piano. Elle s’engage dans un cursus classique au conservatoire de La Rochelle puis entreprend des études supérieures à Toulouse et Bordeaux où elle obtient son DEM de piano et de musique de chambre. Madeleine Cazenave ressent un besoin grandissant d’improviser et de composer. Tous les soirs, elle passe du temps à son piano, sans partition, explorant ce nouveau monde, si vaste et exaltant. Sa technique acquise dans l’interprétation d’œuvres classiques se dérobe dès lors qu’il s’agit d’improviser. Cette nouvelle liberté l’oblige à une recherche de simplicité. Finalement, elle y prend goût et cela devient même sa marque de fabrique : partir d’un élément musical simple, dépouillé et le développer progressivement, toujours en quête d’extase. Elle s’enrichit de la musique de Satie, de Ravel, Nina Simone, des Children’s Songs de Chick Corea, ou encore du Köln. Madeleine prend des cours de jazz aux conservatoires de Bordeaux puis de Rennes. Elle acquiert alors un style personnel, comme en témoignent ses deux albums, "Octobre" et "Matines", sortis en 2011 et en 2014. En parallèle, elle travaille avec deux compagnies de magie nouvelle. Elle compose et joue en live la musique de Variations pour piano et polystyrène et Projet fantôme du magicien Étienne Saglio / Cie Monstre(s). Elle crée également la musique originale de son dernier spectacle Le bruit des loups, sorti au Grand T de Nantes en septembre 2019. Elle intervient aussi dans Les soirées magiques de la Cie 14:20 ainsi que dans Nous, rêveurs définitifs, crée en juin 2016 au Théâtre du Rond-Point à Paris. À partir de 2017, la pianiste fonde avec le chanteur et multi-instrumentiste Camille Saglio le groupe Azadi. Puis elle crée Rouge, accompagnée par Sylvain Didou à la contrebasse et Boris Louvet à la batterie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Sylvain Didou 

Musicien polyvalent, son univers musical mêle l’improvisation, les musiques populaires et traditionnelles à des formes contemporaines. Sa recherche sonore est acoustique, brute, mais aussi parfois préparée ou traitée. Il a notamment fondé ou co-fondé les groupes Derby derby, le trio Gouband-Didou-Florent, The Wøøøh, Oblik et Esperanto. Il participe à des projets pluridisciplinaires associant le cirque, le théâtre à la musique. Il développe un solo de contrebasse depuis 2018 et est amené à travailler sur la musique de films. Il a créé le label Ormo Records et fait partie du collectif « KreizBreizh Akademi 5 ».

Boris Louvet 

Boris Louvet commence la musique à 9 ans par les percussions classiques. Titulaire d’un DEM Musiques Actuelles Amplifiée (batterie) depuis 2007, il enseigne la batterie et les percussions jusqu’en 2015. Depuis l’adolescence, il initie ou collabore à de nombreux projets qui lui permettent de se former au studio et à la scène. Très polyvalent, on peut le trouver dans des formations de jazz, de musiques improvisées (Rouge, Olympe, Ricane) aussi bien que dans des projets de métal (Fange, TGTAG) et de musiques électroniques. Boris fut amené à travailler avec le chanteur traditionnel sud coréen Heemoon-Lee et le musicien indonésien Mo-Hong lors de tournées en Asie. Attaché à la transmission il enseigne toujours sous forme de stage et travaille comme sound designer dans le jeu vidéo en collaboration avec MGSX.
(extrait du communiqué de presse)

La programmation musicale :
  • 18h06
    Petit jour - MADELEINE CAZENAVE
    Rouge

    Petit jour

    Madeleine Cazenave. : compositeur, Madeleine Cazenave (piano), Sylvain Didou (contrebasse), Boris Louvet (batterie)
    Album Derrière les paupières Label Laborie Jazz (LJ60)
  • 18h16
    Brumaire - MADELEINE CAZENAVE
    Rouge

    Brumaire

    Madeleine Cazenave. : compositeur, Madeleine Cazenave (piano), Sylvain Didou (contrebasse), Boris Louvet (batterie)
    Album Derrière les paupières Label Laborie Jazz (LJ60)
  • 18h25
    Nomad - SIMON DENIZART & ELLI MILLER MABOUNGOU
    Simon Denizart & Elli Miller Maboungou

    Nomad

    Simon Denizart. : compositeur, Simon Denizart (ano), Elli Miller Maboungou (percussions)
    Album Nomad Label Laborie Jazz (LJ63) Année 2021
  • 18h33
    Colimaçon - SYLVAIN REY
    Triple Juice

    Colimaçon

    Triple Juice. : compositeur, Sylvain Rey (piano), George Storey (contrebasse), Rémy Gouffault (batterie)
    Album Atomes Label Autoproduction Année 2020
  • 18h38
    Mosquito's nightmare - DEREK HUMBLE
    Kurt Edelhagen & His Orchestra

    Mosquito's Nightmare

    Boro Rokovic. : compositeur, Kurt Edelhagen (direction), Jimmy Deuchar (trompette solo), Derek Humble (saxophone alto solo), Jean-Louis Chautemps (saxophone ténor solo), Stuff Combe (batterie solo)
    Album The Unreleased WDR Jazz Recordings 1957-1974 Label Jazzline Classics (D77091)
  • 18h43
    Passion dance - MAC COY TYNER
    McCoy Tyner

    Passion Dance

    McCoy Tyner. : compositeur, McCoy Tyner (piano), Joe Henderson (saxophone ténor), Ron Carter (contrebasse), Elvin Jones (batterie)
    Album The Real McCoy Label Blue Note (7465122)
  • 18h53
    Slekter - ERLEND APNESETH
    Erlend Apneseth Trio

    Slekter

    Erlend Apneseth Trio. : compositeur, Erlend Apneseth (violon Hardanger, harpe), Stephan Meidell (guitare baryton, samples, électroniques), Oyvind Hegg-Lunde (batterie, percussions, batterie électronique)
    Album Lokk Label Hubro (HUBROCD2639) Année 2021
L'équipe de l'émission :