Open jazz
Magazine
Mardi 16 avril 2019
54 min

Richard Galliano, Tokyo en solitaire

En mai 2018, Richard Galliano a donné trois concerts à Tokyo. L’un deux a été enregistré. “Tokyo Concert” paraît chez Jade.

Richard Galliano, Tokyo en solitaire
Richard Galliano, © Paolo Soriani

Au sommaire aujourd'hui

  • Richard Galliano à la Une

« Quand une mélodie est belle, les gens se l’approprient et ne se préoccupent pas d’y coller une quelconque étiquette. Il n’est pas question de genre, de catégorie. J’aime jeter des ponts entre toutes les formes de musique. »
« Le plus important, c’est de ne pas oublier qu’une mélodie est aussi un appel à la danse. Par exemple, j’interprète dans ce programme une valse de Chopin, mais je fais en sorte de l’orienter rythmiquement comme une valse de Strauss. » Richard Galliano

« The Tokyo Concert »
« The Tokyo Concert »

Richard Galliano a toujours considéré l’accordéon comme un orchestre à lui tout seul. Dépoussiéré, l’instrument roi des bals populaires, imprime son pouvoir évocateur à toutes les musiques. Le Victoria, le Stradivarius de l’accordéon, devient sous les doigts de l’artiste niçois « un Steinway à bretelles ».

Maestro de l’accordéon, Richard Galliano a trouvé au Japon un public attentif et respectueux. En 2018, pour son quatrième séjour dans l’archipel depuis 1975, il a donné trois concerts en solo à Tokyo lors d’un festival de musique classique. Le deuxième soir, la communion entre le virtuose et les spectateurs était à son zénith.

Présenté ici, ce concert témoigne de son talent unique à apporter sa touche personnelle, sensible, aux compositeurs de tous horizons, des maîtres du classique (Bach, Debussy, Chopin, Satie) aux airs brésiliens, sans oublier, bien entendu, la musique française populaire illustrée par le musette et un homme à Claude Nougaro et Michel Legrand.

Cet enregistrement live est le fruit de l’enregistrement des trois concerts que j’ai donnés dans le cadre de la « Folle Journée », le célèbre festival de musique classique qui a vu le jour à Nantes et qui s’exporte désormais au Japon. 

Trois concerts ! J’ai choisi le deuxième pour cet enregistrement, car il s’est passé ce jour-là quelque chose d’inédit, qui justifiait pleinement la sortie d’un album. Pour la petite histoire, Rémi Bourcereau, mon ingénieur du son, a eu la bonne initiative d’enregistrer les concerts, sans me prévenir. Et il a eu raison de le faire ! Le public japonais était particulièrement recueilli ce jour-là. Cela ne veut pas dire qu’une telle attention ne se retrouve pas ailleurs, mais peut-être les japonais ont une qualité d’écoute collective qui n’appartient qu’à eux. Une qualité probablement liée à leur culture, qui implique un grand respect d’autrui, et on l’éprouve d’ailleurs, dans tous les aspects de la vie quotidienne. Cette écoute, si particulière suscite, lors des concerts, une grande intensité. Au cours de ce deuxième concert à Tokyo, je me souviens avoir ressenti un tel partage, une telle communion ! J’ai eu le sentiment de vraiment tout donner, à tel point qu’au moment de rentrer à l‘hôtel, j’ai eu du mal à marcher. J’étais totalement vidé physiquement, émotionnellement…

Où écouter Richard Galliano

La programmation musicale :
  • 18h07
    Tango pour Claude - RICHARD GALLIANO
    Richard Gallianocompositeur

    « The Tokyo Concert » Tango pour Claude (Richard Galliano)

    Richard Galliano (accordéon)
    Album The Tokyo Concert Label Jade Année 2019
  • 18h13
    Hommage à Michel Legrand : The windmills of your mind / Once upon a summertime / You must believe in spring - MICHEL LEGRAND
    Richard Gallianocompositeur

    « The Tokyo Concert » Hommage à Michel Legrand (The Windmills of Your Mind, Once Upon a Summertime, You Must Believe in Spring) (Michel Legrand)

    Richard Galliano (accordéon)
    Album The Tokyo Concert Label Jade Année 2019
  • 18h21
    I will say goodbye - MICHEL LEGRAND
    Bill Evanscompositeur

    « I Will Say Goodbye » I Will Say Goodbye (Michel Legrand)

    Bill Evans (piano), Eddie Gomez (basse), Eliot Zigmund (batterie)
    Album I Will Say Goodbye Label Fantasy (00025218676120) Année 1992
  • 18h25
    Rockefeller : Une belle âme (Kaori) - MARIO STANTCHEV
    Mario Stantchevcompositeur

    « Musica sin fin » Rockefeller : une belle âme (Kaori) (Mario Stantchev)

    Mario Stantchev (piano)
    Album Musica Sin Fin Label Cristal Année 2018
  • 18h29
    I'm gonna sit right down and write myself a letter - HAMPTON, BUCKNER
    Milt Buckner & Jo Jonescompositeur

    « Buck & Joe, The Complete Panassié Sessions » I'm Gonna Sit Right Down and Write Myself a Letter (Hampton, Buckner)

    Milt Buckner (orgue), Jo Jones (batterie)
    Album Buck & Jo : The Complete Panassié Sessions 1971-1974 Label Fremeaux & Associes
  • 18h33
    Fables of faubus - CHARLES MINGUS
    Jean De Aguiar

    Fables of faubus

    Arnaud Biscay, Marc Buronfosse, Gerard Hababou, Jean De Aguiar : auteur
    Album Acoustica Label Sole Mio Records Année 2019
  • 18h38
    Moanin' Low - H. Dietz, R. Rainger
    Elisabeth Kontonamoucompositeur

    « Brewin' the Blues » Moanin' Low (H. Dietz, R. Rainger)

    Elisabeth Kontomanou (voix), Laurent Courthaliac (piano)
    Album Brewin' The Blues Label Nocturne (NTCD436) Année 2008
  • 18h43
    Uman - Sheila Maurice-Grey
    Kokoroko

    Uman

    Album Uman Label Brownswood Recordings Année 2018
  • 18h49
    Well you needn't - THELONIOUS MONK
    Thelonious Monkcompositeur

    « The Centennial Edition, Paris 1954 » Well You Needn't (Thelonious Monk)

    Thelonious Monk (piano)
    Album The Centennial Edition, Paris 1954 Label Sony (88985472342) Année 2017
  • 18h53
    Segment - CHARLIE PARKER
    Rodrigo G Pahlen & Emilio Sollacompositeur

    « Urgentango » Segment (Charlie Parker)

    Rodrigo G Pahlen (harmonica chromatique), Emilio Solla (piano), Guillermo Calliero (bugle), Guillermo Carrizo (guitare acoustique)
    Album Urgentango Label Fresh Sound World Jazz (FSWJ050) Année 2018
L'équipe de l'émission :