Open jazz
Magazine
Vendredi 5 mars 2021
54 min

Pierrick Pédron, l'équipée new-yorkaise

À l’occasion de ses 50 ans, Pierrick Pédron publie un “Fifty-Fifty” en deux parties, chez Gazebo. La première, acoustique, enregistrée à New York sort ce 5 mars. Un souffle à faire fondre les bougies.

Pierrick Pédron, l'équipée new-yorkaise
Pierrick Pédron, © Philippe Levy-Stab

Au sommaire aujourd'hui

  • Pierrick Pédron invité de Alex Dutilh
    10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale COMPLETE. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance 

La musique que vous pouvez entendre provient donc de la rencontre joyeuse et vorace d’une section rythmique d’exception qui jubile de se découvrir sous la direction du saxophone de Pierrick Pédron, aussi incisif qu’inspiré, et dont les compositions subtiles servent d’inépuisable terrain de jeu. Le plaisir de ce quartet à jouer est palpable, il s’inscrit dans la grande tradition créative new-yorkaise : lyrique, audacieuse, évidente. Et l’enregistrement exécuté par l’ingénieur du son James Farber, authentique sommité dans son domaine, fait plus que lui rendre justice, il l’habille de la couleur des sessions inoubliables. 

"Fifty-Fifty"
"Fifty-Fifty"

Ce n’est pas rien d’avoir cinquante ans. Surtout quand on s’appelle Pierrick Pédron. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Quel chemin parcouru depuis 2001 quand, secondé par les exceptionnels Baptiste Trotignon, Vincent Artaud et Franck Agulhon, il sortait “Cherokee”, son premier album en leader… Depuis, on l’a vu sillonner la planète, sur scène ou en studio, avec Mulgrew Miller, Phil Woods, Roy Hargrove ou Ambrose Akinmusire, on l’a entendu passer avec une aisance déconcertante du jazz le plus traditionnel aux expérimentations électriques les plus ébouriffées, on l’a senti se nourrir aussi bien de l’héritage de Cannonball Adderley que de celui d’Ornette Coleman ou de Maceo Parker, bref on a vu exploser son talent sous toutes ses facettes. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Les chiffres ronds portant à réflexion, Pierrick Pédron a donc voulu marquer le coup et, avec l’accompagnement sagace du producteur Daniel Yvinec, enregistrer en cette année de cinquantenaire non pas un, mais deux disques en un double album qui contiendrait la somme de ses désirs de musicien. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Le premier, purement acoustique, extrêmement libre, encapsulerait son amour pour la ville de New York et son infatigable exploration de ce que le jazz tient toujours à dire. Le second, électrique, irait puiser dans l’énergie florissante de la jeune génération française les ferments d’une musique plus sensuelle et immédiate. 

Et pour couronner le tout, pourquoi ne pas sortir ce double album dans le temps ? Plutôt que d’engloutir goulûment toute cette musique d’un coup, pourquoi ne pas s’offrir le loisir de savourer l’une puis l’autre ? Conçu comme un seul objet, ce double album fut donc imaginé comme un rendez-vous avec le futur pour assembler les deux moitiés de ce cinquantenaire.

Vous tenez donc entre les mains le premier opus de “50/50 : New York Session”.

Pensée avec soin par Pierrick Pédron et Daniel Yvinec, la section rythmique propose une combinaison inédite et se compose de maîtres incontestés de leur art : au piano, Sullivan Fortner dont le jeune âge dissimule une maturité inouïe (qu’on a pu notamment découvrir en France auprès de la chanteuse Cécile McLorin Salvant), à la contrebasse l’incontournable Larry Grenadier, partenaire historique du trio de Brad Mehldau, et à la batterie le stupéfiant Marcus Gilmore, qui, partageant l’âge tout comme la sagesse de Sullivan, poursuit sans ciller l’œuvre magnifique de son grand-père Roy Haynes.
Cet album a beau n’être que la moitié d’un double, il est déjà, sans conteste, un grand disque de jazz.
Laurent de Wilde
(extrait du communiqué de presse)

La programmation musicale :
  • 18h08
    Bullet T - PIERRICK PEDRON
    Pierrick Pédron

    Bullet T

    Pierrick Pédron. : compositeur, Pierrick Pédron (saxophone alto), Sullivan Fortner (piano), Larry Grenadier (contrebasse), Marcus Gilmore (batterie)
    Album Fifty-fifty / Vol. 1 : New York sessions Label Gazebo Année 2021
  • 18h16
    Boom - PIERRICK PEDRON
    Pierrick Pédron

    Boom

    Pierrick Pédron. : compositeur, Pierrick Pédron (saxophone alto), Sullivan Fortner (piano), Larry Grenadier (contrebasse), Marcus Gilmore (batterie)
    Album Fifty-fifty / Vol. 1 : New York sessions Label Gazebo Année 2021
  • 18h21
    Autumn in New York - PIERRICK PEDRON
    Pierrick Pédron

    Autumn in New York

    Vernon Duke. : compositeur, Pierrick Pédron (saxophone alto), Baptiste Trotignon (piano), Vincent Artaud (contrebasse), Franck Agulhon (batterie)
    Album Cherokee Label Elabeth (ELA 621036) Année 2001
  • 18h28
    Unknown 2 - PIERRICK PEDRON
    Pierrick Pedron

    Unknown 2

    Sullivan Fortner, Larry Grenadier, Marcus Gilmore, Pierrick Pedron : auteur
    Album Fifty-fifty / Vol. 1 : New York sessions Label Gazebo Année 2021
  • 18h39
    Anything goes - STAN GETZ, GERRY MULLIGAN
    Stan Getz & Gerry Mulligan

    Anything Goes

    Cole Porter. : compositeur, Gerry Mulligan (saxophone ténor), Stan Getz (saxophone baryton), Lou Levy (piano), Ray Brown (contrebasse), Stan Levey (batterie)
    Album Getz Meets Mulligan In Hi-Fi Label Verve (849392-2) Année 1991
  • 18h45
    Koko - CHARLIE PARKER
    Charlie Parker

    Koko

    Charlie Parker. : compositeur, Charlie Parker (saxophone alto), Dizzy Gillespie (trompette), Sadik Hakim (Argonne Thornton) (piano), Curley Russell (contrebasse), Max Roach (batterie)
    Album Intégrale /Now's the Time /1945-1946 / Vol. 2 Label Frémeaux & Associés (FA 1332)
  • 18h50
    Audrey - Dave Brubeck Quartet
    Dave Brubeck Quartet

    Audrey

    Paul Desmond. : compositeur, Dave Brubeck (piano), Paul Desmond (saxophone alto), Bob Bates (contrebasse), Joe Dodge (batterie)
    Album Brubeck Time Label Columbia (88697491932) Année 1955
  • 18h55
    Le preacher - MISC
    Misc

    Le preacher

    Misc. : compositeur, Jérôme Beaulieu (piano, synthétiseurs), Simon Pagé (contrebasse, basse électrique), William Côté (batterie, percussions)
    Album Partager l'ambulance Label Bonsound Année 2021
Les invités :
L'équipe de l'émission :