Open jazz
Magazine
Mardi 10 septembre 2019
54 min

Palm Unit, l'hommage à Henri Texier

Palm Unit rend hommage à Henri Texier avec “Don’t Buy Ivory Anymore !” qui paraît chez Komos, un nouveau label qui sort simultanément deux hommages, le second consacré à Marion Brown, signé Jonathan Jurion.

Palm Unit, l'hommage à Henri Texier
Palm Unit, © Christophe Charpenel

Au sommaire aujourd'hui

  • Palm Unit à la Une

« Entre nous, c’est de l’humanité qui circule. Sur les morceaux de Texier, on a pu approfondir des modes de jeu qu’on avait commencé à effleurer avec ceux de Jef Gilson ». Lionel Martin

« Don't Buy Ivory Anymore »
« Don't Buy Ivory Anymore »

« En France, on a tous quelque chose d’Henri Texier » affirme dans un grand sourire le producteur Antoine Rajon, l’homme à l’origine de ce second album de Palm Unit. C’est vrai que le contrebassiste fait partie des rares musiciens autour duquel il y a unanimité. De ses premiers albums en solo absolu jusqu’à son Sand Quintet en passant par son fameux trio « Carnet de routes » avec Louis Sclavis et Aldo Romano, le contrebassiste a composé certaines des plus poignantes mélodies du jazz européen. Pour un jeune label comme Komos, qui a pour ambition de défendre une musique soulful, engagée et ouverte sur le monde, Henri Texier a tout du grand esprit frappeur sous lequel il fait bon s’abriter.

Et puis, comme un symbole, le Breton à l’éternel bonnet vissé sur la cabosse a joué en son temps avec Jef Gilson (1926-2012), l’homme-orchestre que Palm Unit célébrait sur son premier album, “Chant Inca” (2017). Car Lionel Martin, le saxophoniste de ce trio devenu quartet, l’assume totalement : l’idée de ce tribute ne vient pas de lui. « Les commandes, j’attire ça ! Peut-être parce que l’une des seules qualités que je me reconnais, c’est mon esprit de synthèse. Comme pour notre précédent disque, c’est une proposition d’Antoine Rajon. D’ailleurs, sans lui Palm Unit n’existerait pas ». Comme si Lionel Martin et ses acolytes acceptaient totalement cette conception très jazz de la création : trouver sa liberté, son plaisir et ses inventions dans les compositions des autres. « J’ai toujours eu un côté mauvais élève : j’adore prendre des thèmes magnifiques pour tout casser » s’amuse-t-il. Pour autant, Henri Texier n’en reste pas moins « très important » dans sa vie et son parcours. « Au départ, j’étais surtout branché par Sidney Bechet et Albert Ayler. Mais quand j’ai découvert toute cette école « Sclavis-Texier », ce fut une certaine révélation. Je me souviens avoir énormément été marqué par “Colonel Skopje” (1989) et surtout “Paris-Batignolles” (1986) ».

Pourtant, c’est sur d’autres albums du contrebassiste-leader que Palm Unit est allé puiser ses mélodies pour “Don’t Buy Ivory Anymore” : “Amir” et “Varech”, bien sûr, le diptyque fondateur de la fin des années 70, mais aussi des pièces venues de “La Compañera” (1983) et “Mad Nomad(s)” (2002) en passant “An Indian’s Week” (1993) ou “Mosaïc Man” (1998). Avec le claviériste Fred Escoffier, son ami de (presque) toujours avec lequel ils ont dynamité l’ethio-jazz dans “Ukandanz”, ils ont relevé des dizaines et des dizaines de morceaux. Avec le batteur Philippe Pipon Garcia, ils en ont écouté peut-être plus encore. Et puis en studio, tous ensemble, tout est allé très vite : tout s’est imposé en un souffle comme souvent avec Palm Unit.

Les hommages, c’est parfois du recopiage, de belles infidèles ou du respect intéressé. Avec Palm Unit, ça devient de l’autobiographie déguisée. Quand le trio devenu quartet sur ce disque avec la présence du percussionniste cubain Abraham Mansfaroll (Tito Puentes, Alfredo Rodriguez, David Murray, Fred Pallem…) reprend Henri Texier, ils mettent en lumière sa révolte, son éthique, son amour sincère pour l’Afrique et les folklores du monde entier. Et d’un coup d’un seul le sous-titre de ce projet prend tout son sens : Don’t Buy Ivory, Anymore ! c’est aussi un manifeste écologique. Et quel meilleur acte éco-responsable que le recyclage inventif de standards déjà existants ?
Mathieu Durand (extrait du communiqué de presse)

La programmation musicale :
  • 18h07
    Homme rouge - HENRI TEXIER
    Palm Unit

    Homme rouge

    Henri Texier. : compositeur, Lionel Martin (saxophone ténor), Frédéric Escoffier (synthétiseur basse, orgue Farfisa), Philippe 'Pipon' Garcia (batterie), Abraham Mansfarroll (congas, bongos, petites percussions)
    Album Don't Buy Ivory Anymore Label Komos (KOS003CD) Année 2019
  • 18h14
    Simone Signoret - HENRI TEXIER
    Palm Unit

    Simone Signoret

    Henri Texier. : compositeur, Lionel Martin (saxophone ténor), Frédéric Escoffier (synthétiseur basse, orgue Farfisa), Philippe 'Pipon' Garcia (batterie), Abraham Mansfarroll (congas, bongos, petites percussions)
    Album Don't Buy Ivory Anymore Label Komos (KOS003CD) Année 2019
  • 18h19
    Bob de klipton - PALM UNIT
    Aldo Romano

    Bob de klipton

    Louis Sclavis, Henri Texier, H. Texier : auteur
    Album Suite Africaine Label Label Bleu Année 1999
  • 18h27
    Sweet earth flying - MARION BROWN
    Jonathan Jurion

    Sweet Earth Flying

    Marion Brown. : compositeur, Jonathan Jurion (piano), Michel Alibo (contrebasse), Arnaud Dolmen (batterie)
    Album Le Temps Fou Label Komos (KOS006CD) Année 2019
  • 18h32
    Bricktop - DJANGO REINHARDT, STEPHANE GRAPPELLI
    Django Reinhardt, Stéphane Grappelli

    Bricktop

    Stéphane Grappelli. : compositeur, Django Reinhardt. : compositeur, Django Reinhardt (guitare), Stéphane Grappelli (violon), Gianni Safred (piano), Carlo Pecori (contrebasse), Aurelio De Carolis (batterie)
    Album Rome 1949 Label Label Ouest (3040472) Année 2019
  • 18h38
    Les yeux dans l'eau - SYLVAIN LUC
    Stephane Belmondo & Sylvain Luc

    Les yeux dans l'eau

    Sylvain Luc : auteur
    Album 2.0 Label Naive / Believe Année 2019
  • 18h43
    Jim- Jeannie - CHICO HAMILTON
    Chico Hamilton

    Jim-Jeannie

    Chico Hamilton. : compositeur, Chico Hamilton (batterie, percussions), Arnie Lawrence (saxophone alto), Larry Coryell (guitare), Richard Hayes (basse), Inconnu (percussions)
    Album The Dealer Label Impulse Année 1999
  • 18h48
    Stolen moments - Oliver Nelson, Peggy Stern
    Mary Stallings

    Stolen Moments

    Oliver Nelson. : compositeur, Peggy Stern. : compositeur, Mary Stallings (voix), Eddie Henderson (trompette), Vincent Herring (saxophone), David Hazeltine (piano), David 'Happy' Williams (contrebasse), Joe Farnsworth (batterie)
    Album Songs Were Made To Sing Label Smoke Sessions Année 2019
  • 18h54
    The barron - MARLENE ROSENBERG
    Marlene Rosenberg

    The Barron

    Marlene Rosenberg. : compositeur, Kenny Barron (piano), Marlene Rosenberg (contrebasse), Lewis Nash (batterie)
    Album Mlk Convergence Label Origin (82781) Année 2019
L'équipe de l'émission :