Open jazz
Magazine
Mercredi 2 novembre 2016

Nasheet Waits, entre le néant et l'infini

Parution de « Between Nothingness and Infinity » chez Laborie Jazz.

Au sommaire aujourd'hui

Nasheet Waits à la Une
Nasheet Waits à la Une

TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

Loin d'être un fardeau, la lignée est une composante essentielle de l'identité d'un musicien. Face à la trajectoire exemplaire de son père Freddie Waits, le batteur new-yorkais Nasheet Waits a choisi le meilleur chemin : se nourrir de celle-ci pour grandir et la dépasser. Si Freddie a su collaborer avec les plus grands de son époque, difficile de dire autre chose de Nasheet : lancé dans le grand bain par Max Roach, au sein de sa formation M'Boom, Nasheet Waits aligne rapidement les collaborations de haut niveau (Andrew Hill, Sonny Rollins, David Murray, Wadada Leo Smith, Steve Coleman, Michel Portal...), en tant que sideman ou au sein de ses propres projets Equality, Tarbaby et 3rd Eye.

A 45 ans, ce batteur parmi les plus influents du jazz actuel s'inscrit dans l'évolution d'un jeu de batterie plein, subtil, fougueux, bien en dehors des codes d'accompagnement traditionnels. Un usage complexe de la polyrythmie qui ouvre la voie à une expression plus libre et authentique. Une démarche que l'on retrouve sur "Between Nothingness and Infinity", le second album de son quartet Equality, aux côtés de Darius Jones (saxophone), Aruan Ortiz (piano) et Mark Helias (contrebasse). Un casting évident tant les quatre musiciens partagent cet amour d'un jazz hors-cadre, à la fois revendicatif et ardent mais qui sait se faire charmeur et curieux.

On retrouve dans "Between Nothingness and Infinity" cette recherche d'un équilibre précieux entre le traditionnel et la modernité, embrasé par un esprit de combat qui transpire par tous les pores de la peau des musiciens.

Si l'icône de l'émancipation noire que représente Frantz Fanon est une image chérie par Nasheet Waits (déjà évoquée du côté du projet Tarbaby, au même titre que la Prix Nobel de Littérature Toni Morrison), celle-ci apparaît en filigrane derrière chaque mouvement du disque. On y distingue tour à tour des moments d'agitations profondes, propres aux questionnements intenses du penseur antillais qui parcourent son "Peaux noires, masques blancs" ainsi que les romans de Morrison, tout comme de véritables instants de grâce fugace, en suspension, quand l'esprit lâche prise.

Natif de New-York, Nasheet Waits marque un intérêt très jeune pour jouer de la batterie, encouragé par son père. Au cours de sa carrière, Freddie Waits a joué avec des artistes comme Ella Fitzgerald, Stevie Wonder, Marvin Gaye, Sonny Rollins, Lee Morgan, Max Roach, Cecil Taylor, McCoy Tyner, et d'innombrables autres. L'enseignement de Nasheet a commencé à Morehouse à Atlanta, GA, où il est diplômé en psychologie et en histoire. Alors que la musique deviendra son objectif principal, il poursuit ses études à New-York à l'Université de Long Island, il obtient son diplôme ès arts et musique. Parallèlement à ses études, Nasheet Waits a étudié avec le percussionniste de renom, Michael Carvin.

La tutelle de Carvin a apporté un vaste environnement de travail sur lequel Nasheet Waits ajoute les influences de son père, ainsi que de ses mentors, Max Roach et percussionniste Fred King. Le talent de Nasheet est marqué le saxophoniste Antonio Hart qui lui a demandé d'être son batteur dans son premier quintet. Nasheet Waits a enregistré trois albums avec Antonio Hart et assuré plusieurs tournées nationales et internationales, jusqu'en 1998. 1999 s'est avérée être une année faste pour Nasheet.

Après Antonio Hart, Nasheet Waits a rejoint les groupes de Andrew Hill (jusqu'en 2005) et Fred Hersch (pendant 10 ans). Il a également tourné et enregistré avec New Directions, un groupe de jeunes artistes enregistrés par Blue Note et composé de Jason Moran, Greg Osby, Stefon Harris, Mark Shim, Tarus Mateen et Waits.

Plus récemment, Nasheet Waits s'est retrouvé à être lui-même leader en fondant deux nouveaux groupes, "Equality" and "Tarbaby". La discographie de Nasheet renvoie aussi à ses collaborations avec Jackie McLean, Stanley Cowell, David Murray, Eddie Gomez, Wadada Leo Smith, Dave Douglas, Peter Brötzmann, Miroslav Vitous, Bunky Green, Geri Allen, Ralph Alessi - Sérieux client.

L'équipe de l'émission :
Mots clés :