Open jazz
Magazine
Jeudi 5 décembre 2013
55 min

Myra Melford, piano solo pour expo muette

Parution de « Life Carries Me This Way » de la pianiste Myra Melford chez Firehouse12 / Orkhêstra.

Myra Melford, piano solo pour expo muette
Myra Melford ©Michael Wilson

Au sommaire aujourd'hui

► Alex Dutilh reçoit Alain Altinoglu dans le cadre de la journée spéciale consacrée au chef
Myra Melford à la Une
Jazz Agenda : semaine du 02 au 08 décembre
Jazz au Trésor Lyle Ritz - Plays Jazz Ukulele
Jazz Culture : Criss Cross Jazz
Jazz Trotter : Alexandre Côté
Jazz Bonus : Jazz Vocal - La discothèque idéale, les chanteurs
Tous les titres diffusés en bas de page. Cliquez sur le visuel pour plus d'informations

« Life Carries Me This Way » est le premier album solo de la pianiste et compositrice américaine Myra Melford. Onze compositions originales, inspirées de l'oeuvre de son ami, le peintre de Sacramento Don Reich (1931-2010). Le CD comprend un livret de 16 pages avec les reproductions des tableaux de Don Reich qui ont chacun inspiré une composition à Myra Melford.

Distribué en France par Orkhêstra, le label Firehouse 12 est intallé à New Haven (Connecticut) dans une ancienne caserne de pompiers réhabilitée en lieu musical (studio d'enregistrement, club, lieu de résidence) animé par Nick Lloyd et son épouse graphiste.

Le travail de Myra Melford lui a valu les plus hautes distinctions dans son domaine (Guggenheim Fellow, Doris Duke Charitable Foundation's Performing Artist Award, Alpert Award...), elle a été honorée à plusieurs reprises dans les sondages critiques de DownBeat et a été désignée par l'Association des journalistes de jazz comme la pianiste de l'année en 2008 et 2009 et compositeur de l'année en 2004.

Elle a grandi près de Chicago dans une maison de l'architecte Frank Lloyd Wright, ce qui n'est pas sans lien avec son instinct des volumes et des éclairages dans la construction de ses propres pièces musicales, La littérature, la danse, les arts plastiques et la philosophie zen sont aussi des sources d'inspiration. Ses maitres, du côté du jazz, se nomment Jaki Byard, Don Pullen et Henry Threadgill : autant de francs-tireurs… Elle enseigne aujourd'hui à l'University of California, à Berkeley.

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :