Open jazz
Magazine
Lundi 26 octobre 2015
58 min

Mostly Other People Do The Killing, plongée en Pennsylvanie profonde

En avant-première « Mauch Chunk » de Mostly Other People Do the Killing qui paraît le 27 octobre chez Hot Cup.

Mostly Other People Do The Killing, plongée en Pennsylvanie profonde
Mostly Other People Do The Killing ©Bryan Murray

Au sommaire aujourd'hui

► Mostly Other People Do the Killing

à la Une
Jazz au Trésor : Nancy Harrow - The Beatles and Other Standards
Jazz Agenda : semaine du 26 octobre au 01 novembre 2015
Jazz Culture : Jazz News n°46 de octobre 2015
Jazz Trotter : Ben Paterson - For Once In My Life
Jazz Bonus : 90ème anniversaire de la naissance de Luciano Berio
TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE" « Mauch Chunk » est le nouvel album du quartet Mostly Other People Do the Killing créé en 2004 qui a à cette occasion a troqué la trompette de Peter Evans pour le piano de Ron Stabinsky (qui avait rejoint le groupe, devenu alors quintet en 2013 et même septet avec un banjo et un trombone basse en plus dans "Red Hot").

Dans « Mauch Chunk », les sept compositions sont du bassiste et leader Moppa Elliott qui retourne aux couleurs jazz des débuts d'Ornette Coleman, à la charnière des fifties et des sixties. Profondément enraciné dans un post-bop libre et structuré, un brin sauvage et très swinguant, « Mauch Chunk » présente une approche unique du jazz du XXième siècle. Contrairement à beaucoup de musiciens contemporains, Mostly Other People Do the Killing continuent à baser leur musique sur le swing et ce que Jelly Roll Morton nomme "la touche hispanique", la spanish tinge. Peut-être est-ce le résultat logique d'un groupe dont l'histoire contient plusieurs projets dans lesquels les membres du quartet transcrivent et portent la musique légendaire de la fin des années 50 et du début des années 60. On se souvient de leur restitution à l'identique du fameux "Kind of Blue", qui fit polémique.

Chacune des compositions de l'album porte la dédicace à une personnalité qui a influencé le processus de création. Certaines de ces influences sont musicales, tandis que d'autres se rapportent à des lieux de Pennsylvanie en rapport avec le dédicataire. Ainsi, Mauch Chunk est le premier nom de cette bourgade de moins de 5000 habitants en Pennsylvanie, deux heures de route à l'Est de NYC. En langue delaware, Mauch Chunk signifie "l'endroit de l'ours". Elle fut débaptisée en 1953 pour prendre le nom du légendaire sportif américain Jim Thorpe… Pour les albums de MOPDtK, Moppa Elliott s'est ainsi souvent amusé de la toponymie de coins paumés de sa Pennsylvanie natale.

Jon Irabagon (saxophone)
Ron Sabinsky (piano)
Moppa Elliott (bassiste)
Kevin Shea (batterie)

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :