Open jazz
Magazine
Jeudi 26 mai 2016
58 min

Miles Davis & Robert Glasper, un héritage visionnaire

Parution de « Everything’s Beautiful » de Robert Glasper chez Columbia / Sony.

Au sommaire aujourd'hui

► Miles Davis & Robert Glasper

à la Une
Jazz au Trésor : Benny Goodman - Berlin 1980
Jazz Agenda :

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Fred Frith dimanche 29 mai à 17h à l'Auditorium des Abattoirs àToulouse avec un Pavé dans le jazz. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
    Jazz Culture : Hommage à George Robert
    Jazz Trotter : Sebastian Noelle - Shelter
    TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE" « Everything’s Beautiful »est un hommage à la musique de Miles Davis, réinventée sur cet enregistrement par Robert Glasper (également derrière les manettes de la bande-originale du film Miles Ahead ) et sublimée par de nombreux invités. Cette exploration visionnaire de la musique de Miles Davis mêle des enregistrements originaux du trompettiste à de nouveaux éléments sonores, et paraît le 27 mai, au lendemain du 90ème anniversaire de Miles.

Robert Glasper précise au sujet de l’album : « Je ne voulais pas faire un simple album de remix. […] Mon idée était de montrer comment Miles a inspiré et conduit les gens à créer à leur tour de nouvelles œuvres ». Après avoir réalisé que « Miles n’avait pas qu’un seul public », il a recruté une légion d’artistes venant d’horizons divers afin d’ajouter de la magie au projet. Des collaborateurs réguliers comme Erykah Badu, Ledisi, Bilal et KING. Ces derniers ont été rejoints par l’artiste de soul anglaise Laura Mvula, le producteur de hip-hop Rashad Smith, le quartet australien de neo-soul Hiatus Kaiyote, les rappeurs Phonte et Illa J, le guitariste John Scofield qui faisait lui-même partie du groupe de Miles Davis, ainsi que par le légendaire Stevie Wonder.

« Je vis dans l’état d’esprit de Miles quand je fais ce que je fais, car je garde une trace de mon époque, de ce qui est autour de moi, de qui je suis et d’où en est la musique », précise Robert Glasper . « C’est le but de ce projet. Je voulais faire quelque chose qui reprenne les idées de Miles Davis, qui les remuent, et qui montre son influence tout en créant quelque chose de nouveau. C’est ce qui fait la beauté de cet album. Le projet est basé sur Miles,mais aussi sur sa vision. Il est basé sur sa trompette, sur sa voix. Il est basé sur ses compositions, sur son influence. Il est basé sur son style. »

Miles Davis est un OVNI, une superstar pionnière qui voyageait constamment dans de nouvelles directions et vers de nouveaux genres musicaux, et s’entourait de nouveaux collaborateurs. Tout au long de sa carrière, les changements radicaux et les innovations se déroulaient en fonction des personnes présentes en studio et de ce qu’elles apportaient à son impressionnante vision musicale. Peu d’artistes ont eu un impact aussi important et durable que le sien sur la musique populaire et sur la culture au sens large.

De façon similaire, le pianiste et producteur Robert Glasper a construit sa carrière sur la fusion vibrante du R&B, du jazz et du hip-hop. En tant que leader du groupe acoustique The Robert Glasper Trio et du groupe électronique The Robert Glasper Experiment, il a repoussé les limites de chaque genre dans lequel il évolue jusqu’à leur point de rupture. C’est un artiste dont l’album « In my Element », sorti en 2007, mettait en avant un mashup d’Herbie Hancock et Radiohead, ainsi que des hommages au rapper et producteur J Dilla. « Black Radio », sorti en 2013 et couronné d’un Grammy Award pour le Meilleur album de R&B, contenait lui des collaborations avec Erykah Badu, Ledisi, Lupe Fiasco, Yasiin Bey et d’autres artistes, ainsi qu’une reprise tentaculaire du tube Smells Like Teen Spirit de Nirvana. Plus récemment, Robert Glasper a composé la BO du biopic Miles Ahead consacré à Miles Davis, réalisé et interprété par Don Cheadle.

« Everything’s Beautiful » se distingue du reste de la discographie de Miles Davis. Entre le familier (les riffs et passages issus du catalogue de l’artiste) et l’obscur (des samples d’instructions donnés par Miles en studio après de faux départs), Robert Glasper a construit quelque chose d’à la fois d’unique et de très « Miles ». La pochette a été réalisée par Francine Turk et intègre des éléments de l’œuvre picturale de Miles Davis. Francine Turk crée un visuel reprenant l’idée de Robert Glasper, qui se sert de fragments de musique déjà existant pour la réinterpréter d’une façon unique et résolument actuelle.

Sur le même thème

La programmation musicale :

    Ticalosii

    ALBUM : « Les Incendiaires »LABEL : ARFI
    Ticalosii

    Nothing Like You

    Miles DavisALBUM : « Sorcerer »LABEL : Columbia
    Nothing Like You

    The Ride Home

    Fred FrithALBUM : « Another Day in Fucking Paradise »LABEL : Intakt
    The Ride Home

    Tomorrow

    George RobertALBUM : « Wingspan »LABEL : Blue Note
    Tomorrow

    Wonders & Signs

    ALBUM : « Buckshot LeFonque »LABEL : Columbia
    Wonders & Signs

    Ghetto Walkin'

    Robert Glasper, Miles DavisALBUM : « Everything’s Beautiful »LABEL : Columbia
    Ghetto Walkin'

    Another Spring

    Sebastian NoelleALBUM : « Shelter »LABEL : Fresh Sound
    Another Spring

    Milestones

    Robert Glasper, Miles DavisALBUM : « Everything’s Beautiful »LABEL : Columbia
    Milestones

    Right On Brotha

    Robert Glasper, Miles DavisALBUM : « Everything’s Beautiful »LABEL : Columbia
    Right On Brotha

    Summer Wings

    Leïla OlivesiALBUM : « Utopia »LABEL : Jazz & People
    Summer Wings

    Airmail Special

    Benny GoodmanALBUM : « Berlin 1980 »LABEL : TCB
    Airmail Special

    I'm Leaving You

    Robert Glasper, Miles DavisALBUM : « Everything’s Beautiful »LABEL : Columbia
    I'm Leaving You
L'équipe de l'émission :