Open jazz
Magazine
Mercredi 13 janvier 2021
54 min

Miguel Zenón & Luis Perdomo, l'art du boléro

Le 28 septembre 2020, en pleine pandémie, le saxophoniste portoricain Miguel Zenón et le pianiste venezuelien Luis Perdomo ont enregistré sans public à la Jazz Gallery de New York. Leur duo, “El arte del bolero”, vient de sortir en numérique sur Miel Music.

Miguel Zenón & Luis Perdomo, l'art du boléro
Miguel Zenón & Luis Perdomo, © Noah Shaye / Nick Carter

Au sommaire aujourd'hui

  • Miguel Zenón & Luis Perdomo à la Une

"Lorsque nous jouons ces chansons, nous pouvons en entendre les paroles dans un coin de la tête, ce qui crée un lien très profond, difficile à reproduire dans une autre situation. C'est vraiment au-delà du familier. Ces chansons font partie de nous." (Miguel Zenón).

« El arte del bolero »
« El arte del bolero »
Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Paramétrer les cookies

Miguel Zenón écrit dans les notes de pochette sur l'album : "En tant qu'instrumentiste, je passe une grande partie de mon temps à faire du saxophone un prolongement de mon processus créatif. Ce processus est toujours filtré par l'interprétation et l'expressivité, et le plus souvent j’ai en tête certains de mes chanteurs préférés (des gens comme Ismael Rivera, Cheo Feliciano et Andy Montañez) comme sources d'inspiration. Dans chacune de leurs voix, je peux entendre un reflet de leur personnalité unique, qui se manifeste au plus haut niveau dans leur interprétation. Ces mélodies deviennent des véhicules de leur créativité, une toile sur laquelle ils vont dépeindre leurs sentiments et leurs états d'esprit. 

Mais ce ne sont pas n'importe quelles chansons. Ce sont des chansons qu'ils ont entendues des centaines de fois, des morceaux de musique familiers qu'ils connaissent très bien, et c'est un peu ce que je ressens par rapport au répertoire de cet album. Nous avons choisi des compositions de la grande époque du bolero que nous pouvions jouer instantanément, sans y réfléchir à deux fois. Des chansons de l'époque de nos parents et grands-parents qui sont restées assez longtemps en nous pour les connaître par cœur et les aimer profondément. Elles sont tout aussi essentielles à notre développement que la musique de Charlie Parker, John Coltrane ou Thelonious Monk, mais simplement encore plus familières. 

Nous avons enregistré cette musique comme un spectacle en direct, tout en une seule prise, sans autre préparation que de discuter des tonalités et de quelques éléments de base sur la forme. Nous avons été plus qu'agréablement surpris par les résultats et avons décidé qu'ils méritaient d'être partagés. Il n'y a rien de tel que de faire de la musique avec quelqu'un d'autre, de trouver un langage commun auquel on peut s'accrocher et d'aller explorer cela ensemble. Nous espérons que cela se concrétisera ici et que vous apprécierez la musique".

À propos de la musique

  • Como fue : Popularisée par le grand Benny Moré, cette chanson est devenue un standard latino-américain. Luis et moi la jouons depuis des années, généralement en mi bémol. Nous avons décidé de la jouer ici en ré bémol, principalement inspirés par une récente immersion dans la musique de Billy Strayhorn.
  • Alma adentro : Une chanson que nous avons déjà enregistrée avec un ensemble plus important sur un album du même nom en 2012. Sylvia Rexach, la compositrice, est une des préférées de ma mère et j'ai été exposée à sa musique quand j'étais enfant. C'est une chanson qui ramène toujours des sentiments de nostalgie et de désir profond, un désir de choses qui n'existent plus.
  • Ese hastío : Ray Barretto a enregistré cette chanson sous le titre Piensa en mi sur son légendaire album “Rican-Struction” de 1979, la version dont Luis et moi sommes tombés amoureux. Je n'avais jamais joué cette chanson auparavant, mais Luis me l'a suggérée puisqu'il l'avait enregistrée en version instrumentale sur son album “Pathways”. Elle a fini par s'intégrer parfaitement dans notre programme. 
  • La vida es un sueño : Écrite par le génie cubain Arsenio Rodriguez, un artiste révolutionnaire qui a changé à jamais le cours de la musique latino-américaine. Aveuglé par un tragique accident dans son enfance, Arsenio a déménagé aux États-Unis plus tard dans sa vie dans l'espoir que les médecins de ce pays puissent remédier à son état. La légende veut que, peu de temps après avoir appris par ses médecins que ce ne serait pas le cas, il ait écrit cette chanson. Le dernier couplet dit tout : "La realidad es nacer y morir / Porque llenarnos de tanta ansiedad / Todo no es mas que un eterno sufrir / El mundo esta hecho de infelicidad".
  • Que te pedí - Immortalisée par la diva latine "La Lupe" dans sa version originale de 1965 (enregistrée avec Tito Puente), cette chanson est devenue depuis, dans toute l'Amérique latine, un hymne à l'amour perdu et au chagrin. Nous l'avions déjà interprétée auparavant, mais c'était la première fois que nous la jouions en duo.
  • Juguete - Ce classique, écrit par le légendaire Bobby Capo, a été popularisé par Cheo Feliciano sur son album de 1972, “La voz sensual de Cheo”. C'est certainement l'une de ces chansons qui est constamment citée partout et qui ne vieillit jamais. Nous la jouons depuis un certain temps et nous avons décidé de l’interpréter un peu plus vite ici, avec un vamp prolongée à la fin pour clore le tout.

À propos de Miguel Zenón

Nommé à plusieurs reprises aux Grammy® et boursier Guggenheim et MacArthur, Miguel Zenón fait partie de ces quelques musiciens qui ont su équilibrer de façon magistrale les pôles souvent contradictoires de l'innovation et de la tradition. Considéré comme l'un des saxophonistes les plus novateurs et influents de sa génération, Miguel Zenón a également développé une voix unique en tant que compositeur et concepteur, concentrant ses efforts sur la mise au point d'un mélange subtil entre la musique folklorique latino-américaine et le jazz. Né et élevé à San Juan, Porto Rico, Zenón a enregistré et tourné avec une grande variété de musiciens, dont Charlie Haden, Fred Hersch, Kenny Werner, Bobby Hutcherson et Steve Coleman. Il est également membre fondateur du SFJAZZ Collective.  

En 2021, Miguel Zenón sortira également au printemps “Law Years : The Music of Ornette Coleman” avec Ariel Bringuez, Demain Cabaud et Jorge Rossy, et à l’automne 'un album avec son quartet habituel.

À propos de Luis Perdomo

Originaire du Venezuela, le pianiste, compositeur, arrangeur et éducateur Luis Perdomo, nominé aux Grammy®, s'est installé à New York au début des années 90 et s'est depuis imposé comme l'un des musiciens les plus demandés. Il a enregistré et/ou joué avec Ravi Coltrane, David Sanchez, Jerry Gonzalez et le Fort Apache Band, Tom Harrell, John Patitucci, Ray Barretto, Brian Lynch, Robin Eubanks, Dave Douglas, David Weiss et The Cookers, David Gilmore, Ralph Irizarry & Timbalaye, Henry Threadgill et Steve Turre. Il collabore avec Miguel Zenón depuis 20 ans. Luis Perdomo a publié neuf enregistrements en tant que leader. Il a également participé à plus de 200 enregistrements en tant que sideman, dont, plus récemment, deux albums nominés aux Grammy Awards : “Spirit Fiction” de Ravi Coltrane et “Sonero” de Miguel Zenón. En 2002, il a obtenu le 2ème Prix au Concours de piano jazz Martial Solal à Paris.

Disponible sur toutes les plateformes numériques, y compris la page Bandcamp de Miguel. 

La programmation musicale :
  • 18h06
    Como fue - MIGUEL ZENON , LUIS PERDOMO
    Miguel Zenon & Luis Perdomo

    Como fue

    Ernesto Duarte. : compositeur, Miguel Zenón (saxophone alto), Luis Perdomo (piano)
    Album El arte del bolero Label Miel Music Année 2021
  • 18h15
    Que te pedi - MIGUEL ZENON , LUIS PERDOMO
    Miguel Zenon & Luis Perdomo

    Que te pedi

    Fernando Lopez Mulens. : compositeur, Gabriel Luna De La Fuente. : compositeur, Miguel Zenón (saxophone alto), Luis Perdomo (piano)
    Album El arte del bolero Label Miel Music Année 2021
  • 18h23
    Piensa en mi - RAY BARRETTO
    Ray Barretto

    Piensa en mi

    Juan Manuel Solis Fernandez. : compositeur, Adalberto Santiago (voix, maracas, cllve), Jose Jerez (trompette), Puchi Boulong (trompette), Herctor Zarzuela (trompette), Jose Febles (trompette), Papo Vasquez (trombone), Todd Vasquez (saxophones), Jose Fajardo (flûte), Oscar Hernandez (piano), Sal Cuevas (basse), Ralph Irrizary (timbales), Luis Gonzalez (bongo), Ray Barretto (conga)
    Album Rican / Struction Label Fania (CDF 552) Année 1992
  • 18h29
    Tres palabras - CHARLIE HADEN
    Charlie Haden

    Tres palabras

    Osvaldo Farrés. : compositeur, David Sanchez (saxophone ténor), Gonzalo Rubalcaba (piano), Charlie Haden (contrebasse), Ignacio Berroa (batterie)
    Album Nocturne Label Verve (013611-2) Année 2001
  • 18h37
    Some day my prince will come - MEREDITH D'AMBROSIO
    Meredith D'Ambrosio

    Some Day My Prince Will Come

    Larry Morey. : compositeur, Frank Churchill. : compositeur, Meredith D'Ambrosio (piano, voix)
    Album Another Time Label Sunnyside (SSC 1017 D)
  • 18h40
    I fall in love too easily - PAUL LAY
    Paul Lay

    I Fall in Love Too Easily

    Jules Styne. : compositeur, Sammy Cahn. : compositeur, Paul Lay (piano)
    Album The party Label Laborie Jazz Année 2017
  • 18h49
    Soul : Joe's lowdown blues - JON BATISTE
    Jon Batiste

    Joe's Lowdown Blues

    Jon Batiste. : compositeur, Jon Batiste (piano)
    Album BOF / Soul Label Walt Disney Records Année 2020
  • 18h49
    Soul : Born to play - JON BATISTE
    Jon Batiste

    Born to Play

    Jon Batiste. : compositeur, Jon Batiste (piano), Tia Fuller (saxophone), Linda May Han Oh (contrebasse), Roy Haynes (batterie), Joe Saylor (percussions)
    Album BOF / Soul Label Walt Disney Records Année 2020
  • 18h51
    Soul : Bigger than us - JON BATISTE
    Jon Batiste

    Bigger Than Us

    Jon Batiste. : compositeur, Jon Batiste (piano), Eddie Barbash (saxophone), Phil Kuehn (contrebasse), Marcus Gilmore (batterie)
    Album BOF / Soul Label Walt Disney Records Année 2020
  • 18h53
    Soul : Celestial spaces in blue - JON BATISTE
    Jon Batiste

    Celestial Spaces in Blue

    Jon Batiste. : compositeur, Jon Batiste (piano), Tia Fuller (saxophone), Linda May Han Oh (contrebasse), Roy Haynes (batterie), Joe Saylor (percussions)
    Album BOF / Soul Label Walt Disney Records Année 2020
  • 18h54
    23.3 : Vom Ankämpfen gegen die Angst und warum wahrscheinlich alles halb so schlimm sein wird - Jean Christophe Cholet
    Mathias Rüegg

    23.3 : Vom Ankämpfen gegen die Angst und warum wahrscheinlich alles halb so schlimm sein wird

    Mathias Rüegg. : compositeur, Jean-Christophe Cholet (piano)
    Album Solitude Diaries Label Lotus (LR20060CD) Année 2020
  • 18h56
    27.3 : Einfach, aber schön - Soley Blümel
    Mathias Rüegg

    27.3 : Einfach, aber schön

    Mathias Rüegg. : compositeur, Soley Blümel (piano)
    Album Solitude Diaries Label Lotus (LR20060CD) Année 2020
  • 18h57
    11.5 : Das bittere Ende einer schrecklichen Beziehung - MATHIAS RUEGG
    Mathias Rüegg

    11.5 : Das bittere Ende einer schrecklichen Beziehung

    Mathias Rüegg. : compositeur, Mathias Rüegg (piano)
    Album Solitude Diaries Label Lotus (LR20060CD) Année 2020
L'équipe de l'émission :