Open jazz
Magazine
Mercredi 15 juin 2016
58 min

Matt Wilson, famille nombreuse

Parution de « Beginning Of A Memory » de Matt Wilson's Big Happy Family chez Palmetto.

Matt Wilson, famille nombreuse
Matt Wilson © John Abbott

Au sommaire aujourd'hui

► Matt Wilson

à la Une
Jazz Au Trésor : Oscar Peterson - Porgy & Bess
Jazz Agenda :

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Madeleine & Salomon ce soir à 20h30 au New Morning à Paris. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
    - 3 invitations pour 2 pour le concert de Ray Lema & Laurent de WildeSalle Québec du Nouveau Siècle à Lille vendredi 17 juin à 21h30 dans le cadre du Lille Piano Festival. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
    - 3 invitations pour 2 pour les concerts de Moger, Faustine, et Clément Abraham quartet en concert au Vauban vendredi 17 juin à 20h30 dans le cadre de la programmation JZZ de l'association Penn Ar Jazz à Brest. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
    Jazz Culture : 50 Summers of Music, Montreux Jazz Festival
    Jazz Trotter : Andrea Pozza - Siciliana
    Jazz Bonus : Rob Garcia - Finding Love In An Oligarchy On A Dying Planet
    TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE" Le batteur Matt Wilson réunit un big band pour célébrer la mémoire de son épouse Felicia avec « Beginning of a Memory », qui sort chez Palmetto.

    Ligne claire et swing**, deux maitres mots pour le Big Happy Family de Matt Wilson, en harmonie avec la couleur, la hauteur et la qualité sonore globale de son jeu de batterie... Il y a un humour doux très particulier dans son groupe." Écrit Ben Ratliff dans le New York Times. Big Happy Family de Matt Wilson réunit les membres du Matt Wilson Quartet, de Arts & Crafts, et du Christmas Tree-O** en un seul ensemble.

    Il s’agit du retour de Matt Wilson en studio en tant que leader pour la première fois depuis que sa femme Felicia a perdu sa bataille contre la leucémie en Juin 2014. À la fois geste d’amour joyeux et adieu solennel, « Beginning of a Memory » est une célébration de la vie, de la communauté et de la famille, exprimée avec cet état d’esprit virtuose et cet humour plein d’empathie qui ont fait de Matt Wilson une figure extrêmement appréciée de la communauté du jazz new-yorkais, en tant que batteur, compositeur et être humain.

    Pour le répertoire confié à ce big band, Matt Wilson a privilégié de nouvelles interprétations de la plupart des compositions préférées de Felicia, entrecoupés de bribes de dialogue en studio, qui capturent l'esprit de la session. Cette sortie marque aussi le 20e anniversaire de la présence de Matt Wilson sur le label Palmetto du producteur Matt Balitsaris, qui plus est présent à la guitare au sein de l’orchestre.

    "J'ai fait cet album pour célébrer une communauté de personnes et dire combien leur amour et leur soutien tout du long de ces dernières années a été important pour moi, explique Wilson. Il célèbre également sa relation avec tous ces gens, parce que Felicia avait une relation vraiment spéciale avec chacun d'entre eux. "

    Aussi étrange que cela puisse paraitre, cette session a été réalisée sans arrangements écrits, ce qui s’ajoute au sentiment brut et informel de l'album et met encore plus en lumière la camaraderie entre Wilson et les différents membres de la famille. "Laisser les gars jouer était une idée risquée, admet Wilson, mais j’étais très motivé pour la tenter. C’était excitant de voir ce qui allait émerger. J'adore le mélange de confiance et de courage que tous ont partagé.C’était une situation assez vulnérable à vivre, mais cette vulnérabilité a accru la sensibilité de chacun ".

    "Ce fut une occasion très spéciale, ajoute Martin Wind. Matt crée une atmosphère très particulière grâce à son style de leader. Il choisit les personnes en qui il a confiance et qu’il aime, puis il met la musique face à nous. Il fait confiance à nos instincts et à nos prises de décision, et il est exceptionnel dans le sens où il embrasse tout ce que vous pourriez peut-être apporter. Il n'y a pas de mauvaises décisions musicales quand vous jouez avec Matt ".

    La plupart des pièces de l'album ont chacune été associées exclusivement à l'un des groupes précédents de Matt Wilson, ce qui rend presque chaque piste un renouveau et une découverte pour les différents membres du groupe. La conjonction de groupes porte également ce sentiment de familiarité et de fraîcheur dans l'ensemble lui-même. "Je voulais que ce soit un point de repère qui représente un nouveau départ, et qui célèbre tous les nouveaux souvenirs à venir, résume le leader.

    Terell Stafford, trompette
    Kirk Knuffke, cornet
    Jeff Lederer, sax ténor et soprano, clarinette
    Joel Frahm, sax ténor et soprano
    Andrew D'Angelo, sax alto, clarinette basse
    Gary Versace, piano, orgue, accordéon
    Larry Goldings, piano
    Martin Wind, Paul Sikivie, Yosuke Inoue, contrebasse
    Chris Lightcap, basse, contrebasse
    Matt Balitsaris. guitare, dobro
    Matt Wilson, batterie
    Enregistré les 19 août, 10 et 17 septembre 2015

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :