Open jazz
Magazine
Vendredi 29 octobre 2021
54 min

Charlotte Planchou, elle écrit, elle compose, elle (en)chante

Avec "Petite", Charlotte Planchou signe son premier album sous son nom. Superbe interprète au timbre charnu et à la personnalité singulière, elle conçoit cet opus avec liberté, raconte qui elle est, d’où elle vient, et pour cela pioche dans des répertoires variés, à l’image de son parcours.

Charlotte Planchou, elle écrit, elle compose, elle (en)chante
Charlotte Planchou, © Marianne BP

Au sommaire aujourd'hui

  • Charlotte Planchou, invitée de Alex Dutilh.

Charlotte Planchou réunit pour cette occasion quatre musiciens qu’elle admire et avec qui elle a déjà créé par le passé des affinités humaines et musicales, notamment pour certains dans le groupe à l’âme polissonne « Moritz », mêlant savamment jazz, soul et pop. On retrouve Edouard Monnin au piano (Mélina Tobiana 5tet, Rémy Béesau 5tet, King of Panda), Paul Cépède à la guitare (Robin Antunes « Electric Struggle », Family Affair), Thomas Posner à la contrebasse (Thomas Ibanez 4tet, Gypsy Galaxy) et Pierre Demange à la batterie et aux percussions (Nefertiti Quartet, Camille Bertault, LOWN, Panoramic Project), musicien qui, comme elle, affectionne tout particulièrement les rythmes latins et africains. 

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Charlier/Sourisse/Winsberg dimanche 31 octobre à 17h au Terrain Blanc à Quimper (29) dans le cadre des Aprèm'Jazz. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 1 nouvelle à gagner pour les 5 premiers mails. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale COMPLETE.
"Petite"
"Petite"

Charlotte Planchou est allemande du côté de sa mère. Elle est née à Hambourg, en Allemagne, et à la maison, « on chante des motets de Bach en épluchant les patates ». Son père, lui, est né dans le Lot, à Gourdon, petit village si cher à Léo Ferré - il n’y a pas de hasard, Charlotte Planchou en fera l’un de ses maîtres, fascinée par le caractère de son oeuvre, à la fois doux et violent. Les références au sud ouest sont nombreuses, du titre de l’album, expression tendre qu’elle entend fréquemment dans son enfance, au choix de Là-bas vers l’Église de Ravel et Poulenc, désignant la vierge noire de Rocamadour, en passant par la composition Mon pays qui lui est dédiée.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Dès ses dix ans, elle se met à fréquenter pendant des années la maison de famille d’une amie, un manoir aux marches du Berry appelé « Saint-Victor La Grand’ Maison » où se retrouvent des intellectuels et des musiciens, comme Jean-Michel Proust, Hugo Lippi ou même Rhoda Scott. Elle y passe son temps à apprendre de ces artistes, et « écoute Ella toute la journée ». 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

C’est à la Haute École de Musique de Lausanne, dans les classes de chant lyrique, qu’elle se passionne pour le lied allemand, et surtout Schubert. Elle y retrouve plus que jamais la tradition de la mélodie qui lui est si chère. Entre 2015 et 2016, elle intègre la compagnie Opéra Eclaté et parcourt les maisons d’opéra françaises, avant de se tourner vers d'autres répertoires en allant puiser des pièces dans le jazz, la chanson, les chansons traditionnelles tziganes ou le cabaret allemand. Elle souhaite « ouvrir » le son du chant, jouer avec ses défauts, laisser vivre sa spontanéité. La liberté, elle la trouvera dans le jazz.

Elle est alors accueillie en résidence, d'abord au Baiser Salé, puis au Sunset-Sunside, où elle présente des répertoires autour d’Ella Fitzgerald et Nina Simone, mais aussi Léo Ferré, Henri Salvador ou Édith Piaf. Dans le même temps, Charlotte Planchou fait la rencontre du mécène Peter Schnur, récemment impliqué dans la création du nouveau label LP345. Il décèle immédiatement en elle un grand talent et l’encourage à la composition d’un répertoire propre de chansons originales. C’est alors que se mêlent tout naturellement des compositions et textes en français à des reprises de Gainsbourg, Ferré, Michel Legrand.

Charlotte Planchou succédera sur scène à Jacky Terrasson au Frontenay Jazz Festival et à Nathalie Dessay au festival Jazz au Phare. On la retrouvera également dans le cadre de la saison jazz du Centre des Bords de Marne, à Lacanau, et à l'Ermitage à l'automne 2021 pour la présentation parisienne de l’album.
(extrait du communiqué de presse)

La programmation musicale :
  • 18h07
    Maintenant - CHARLOTTE PLANCHOU
    Charlotte Planchou

    Maintenant

    Charlotte Planchou. : compositeur, Charlotte Planchou (voix), Edouard Monnin (piano), Paul Cépède (guitare), Thomas Posner (contrebasse), Pierre Demange (batterie, percussions)
    Album Petite Label Blang Music (BLG1021) Année 2021
  • 18h12
    Mon pays - CHARLOTTE PLANCHOU
    Charlotte Planchou

    Mon pays

    Charlotte Planchou. : compositeur, Charlotte Planchou (voix), Edouard Monnin (piano), Paul Cépède (guitare), Thomas Posner (contrebasse), Pierre Demange (batterie, percussions)
    Album Petite Label Blang Music (BLG1021) Année 2021
  • 18h18
    Toi, petite - CHARLOTTE PLANCHOU
    Charlotte Planchou

    Toi, petite

    Charlotte Planchou. : compositeur, Charlotte Planchou (voix), Edouard Monnin (piano), Paul Cépède (guitare), Thomas Posner (contrebasse), Pierre Demange (batterie, percussions)
    Album Petite Label Blang Music (BLG1021) Année 2021
  • 18h25
    How am I to know (feat. Catherine Russell) - ANDY FARBER
    Andy Farber & His Orchestra

    How Am I to Know

    Jack King. : compositeur, Andy Farber (direction, saxophone solo), Catherine Russell (voix), James Zollar (trompette solo), Mark Gross (saxophones, flûte), Brian Pareschi (trompette, bugle), Bruce Harris (trompette), Shawn Edmonds (trompette), Wayne Goodman (trombone), Art Baron (trombone), Dion Tucker (trombone), Godwin Louis (saxophone alto, flûte, clarinette), Dan Block (saxophone ténor, clarinette, flûtes), Lance Bryant (saxophone ténor, clarinette), Carl Maraghi (saxophone baryton, clarinette basse), James Chirillo (guitare), Adam Birnbaum (piano), Jennifer Vincent (contrebasse), Alvester Garnett (batterie), Dorothy Parker. : auteur
    Album Early Blue Evening Label Artistshare (AS0186) Année 2021
  • 18h32
    The Girl from Ipanema - STAN GETZ QUARTET & ASTRUD GILBERTO
    Stan Getz Quartet & Astrud Gilberto

    The Girl From Ipanema

    Antônio Carlos Jobim. : compositeur, Stan Getz (saxophone), Astrud Gilberto (voix), Gary Burton (vibraphone), Chuck Israels (contrebasse), Roy Haynes (batterie), Vinicius De Moraes. : auteur
    Album Live at the Berlin Jazz Festival 1966 Label The Lost Recordings (TLR2104038) Année 2021
  • 18h38
    Song for bilbao - Pat Metheny
    Michael Brecker

    Song for Bilbao

    Pat Metheny. : compositeur, Michael Brecker (saxophone ténor), Pat Metheny (guitare, synthétiseur guitare), McCoy Tyner (piano), Dave Holland (basse), Jack DeJohnette (batterie), Don Alias (percussions)
    Album Tales from the Hudson Label Impulse ! (IMP 11912) Année 1996
  • 18h42
    Liquid spirit - GREGORY PORTER
    Gregory Porter

    Liquid Spirit

    Gregory Porter. : compositeur, Gregory Porter (voix), Chip Crawford (piano), Tivon Pennicot (saxophone), Jahmal Nichols (contrebasse), Emanuel Harrold (batterie)
    Album Live in Berlin Label Eagle Vision (EAGDV 073) Année 2016
  • 18h50
    Three little words - JD ALLEN
    JD Allen

    Three Little Words

    Harry Ruby. : compositeur, B. Kalmar. : compositeur, JD Allen (saxophone ténor)
    Album Queen City Label Savant (619060) Année 2021
  • 18h55
    God bless the child - MELANIE CHARLES
    Melanie Charles

    God Bless The Child

    Billie Holliday : auteur
    Album Yall dont (really) care about black women Label Verve Records Année 2021
L'équipe de l'émission :