Open jazz
Magazine
Mardi 14 avril 2015
56 min

Leila Olivesi, l'utopie réalisée

Parution de « Utopia » de Leïla Olivesi chez Jazz & People/Harmonia Mundi.

Au sommaire aujourd'hui

► Leïla Olivesi

invitée d'Alex Dutilh

  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance ! ► Jazz au Trésor : George Russell - Complete 56-60 Smalltet
    Jazz Agenda : semaine du 13 au 19 avril 2015
    Jazz Trotter : Jakob Bro - Gefion
    Jazz Bonus : le Best Of du groupe vocal TSF
    TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

S'inspirant des voyages interplanétaires imaginés par l'écrivain Cyrano de Bergerac, la pianiste Leïla Olivesi salue l'esprit utopiste et tous ceux qui rêvent à un monde meilleur.

Entre utopie et critique sociale, roman d’aventure (spatiale !) et considérations philosophiques, « Les États et Empire de la Lune » et son pendant, « Les États et Empires du Soleil » ainsi que « L’Autre Monde » sont une manière, pour Cyrano de Bergerac, d’exercer librement son esprit ironique, son droit au doute, dénonçant par la fable autant que l’examen scientifique les impostures de ceux qui s’érigent en détenteurs de vérités absolues pour mieux assurer leurs privilèges, les choses vues de là-haut amenant souvent à révéler les travers d’ici-bas… et à inciter à rêver à un monde meilleur.

C’est, marquée par la lecture de ces textes étonnants, qui invitent autant à penser qu’à rire (les deux étant souvent indissociables), que Leïla Olivesi a décidé de dédier tout un répertoire au « Monde de Cyrano ». Sensible à la portée humaniste de l’oeuvre, la pianiste, qui ne cesse d’affirmer ses talents de compositrice – elle en a d’ailleurs été récompensée récemment lorsque sa pièce « Summer Wings », au programme de ce disque, a reçu le prix Ellington Composers – a trouve dans ces livres des échos a ses propres questions d’artiste. La musique ne peut-elle apparaitre comme utopie, un lieu imaginaire édifié sur une simple page blanche, un espace sonore qui invite au voyage, élevant celui qui s’y abandonne vers un « autre monde » , de timbres, de rythmes et de sons, depuis lequel on peut percevoir différemment le nôtre ? Mais la musique n’est-elle pas aussi, et le jazz en particulier, une autre manière de penser les rapports humains ? Par-delà les langues, une forme de société dont les lois suggèrent des équilibres basées sur le talent, la compétence, la réciprocité, l’écoute, le dialogue et le partage. On en aurait parfois bien besoin revenu au réel…

A ce titre, le choix de Leila Olivesi d’associer à son projet le saxophoniste américain David Binney n’est pas anodin. Compositeur a part entière, dont l’art n’est pas sans parente avec les climats développes par la pianiste et son sens des formes longues, il a lui-même dessine, au fil de ses récents albums, un réseau de titres qui résonnent de cette même interrogation de l’espace onirique, d’une géographie poétique, d’un sens de l’ailleurs. La manière dont il s’insère dans les structures élaborées par Leila Olivesi est remarquable, par la présence de son timbre, l’originalité de son phrase et la dynamique de son jeu. Il s’intègre totalement au quartet que la pianiste forme avec ses musiciens depuis plusieurs années, un groupe porte par l’association du contrebassiste Yoni Zelnik et du batteur Donald Kontomanou (dont on appréciera combien ils contribuent à rendre mouvantes et contrastées les constructions de Leila Olivesi) et marque de l’empreinte du guitariste Manu Codjia dont les ramages électriques, tour à tour délicats ou irradiants, confèrent une part de ses couleurs les plus denses a cet univers.

Quant à Leïla Olivesi, pianiste au toucher sensible, elle révèle dans l’improvisation autant que les compositions, dans son jeu comme dans son chant, une vraie pensée d’architecte musicienne, grâce à qui la musique advient, proposant un ensemble de pièces qui rend justice à la fantaisie narrative et a l’audace intellectuelle de son inspirateur.

Par-delà la figure de Cyrano de Bergerac, son « Utopia » est aussi l’occasion pour elle non seulement de saluer tous ceux qui, par leurs écrits, de Gulliver en Micromégas, ont usé de leur plume pour exercer leur liberté de pensée, mais il est aussi un véritable monde en soi — celui d’une compositrice qui a trouvé dans la musique l’encre qui lui sert à écrire ses émotions et dessine un ailleurs vers lequel on laisse volontiers voler sa propre imagination.

Où écouter Leïla Olivesi

  • vendredi 24 avril à 20h30 à l'Epicerie à Langres (52)
  • vendredi 08 et samedi 09 mai à 19h30 & 21h30 au Duc des Lombards à Paris pour la parution de l'album « Utopia »
    Leila Olivesi (Piano)
    Yoni Zelnik (Contrebasse)
    Manu Codjia (Guitare)
    Alex Terrier (Sax)
    Donald Kontomanou (Batterie)
  • dimanche 24 mai à 15h sur la place Saint-Germain des Prés à Paris dans le cadre de Jazz à Saint-Germain
    Leila Olivesi (Piano)
    Yoni Zelnik (Contrebasse)
    Manu Codjia (Guitare)
    Donald Kontomanou (Batterie)
La programmation musicale :

    Concerto for Billy The Kid

    George RussellALBUM : « Complete 56-60 Smalltet »LABEL : Fresh Sound
    Concerto for Billy The Kid

    Angie

    Antoine HervéALBUM : « Complètement Stones »LABEL : RV Prod
    Angie

    Moody’s Mood For Love

    Joan Chamorro, Andrea MotisALBUM : « Live at Jamboree, Barcelona »LABEL : Swit
    Moody’s Mood For Love

    Le Feutre taupe

    ALBUM : « Best Of TSF »LABEL : JMS
    Le Feutre taupe

    Blugaloo

    Diego ImbertALBUM : « Colors »LABEL : Such Prod
    Blugaloo

    Le Monde de Cyrano

    Leïla OlivesiALBUM : « Utopia »LABEL : Jazz & People
    Le Monde de Cyrano

    Summer Wings

    Leïla OlivesiALBUM : « Utopia »LABEL : Jazz & People
    Summer Wings

    And They Came Marching Out Of The Woods

    Jakob BroALBUM : « Gefion »LABEL : ECM
    And They Came Marching  Out Of The Woods
L'équipe de l'émission :