Open jazz
Magazine
Jeudi 4 décembre 2014
55 min

Le saxophoniste Dayna Stephens et son quintet de surdoués

Parution de « Peace » de Dayna Stephens chez Sunnyside/Naïve.

Au sommaire aujourd'hui

► **Dayna Stephens

à la Une
Jazz au Trésor : Tak Shindo - Brass and Bamboo ► Jazz Agenda :
-
3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de The Amazing Keystone Big Band "Pierre et le Loup... et le jazz" samedi 06 décembre à 21h à l'Astrada de Marciac. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails**.

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert du Emile Parisien Quartet + Julien Lourau Electric Biddle lundi 08 décembre à 19h30 au Café de la Danse à Paris. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

    Jazz Culture : Jazz, 100 ans de légende, la série de Ken Burns en DVD
    Jazz Trotter : Jason Yeager - Affirmation
    TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

Sur ce nouvel enregistrement, « Peace » chez Sunnyside, le saxophoniste Dayna Stephens met en lumière des compositions intimes qui rappellent les grands spécialistes de ballades comme Lester Young, Ben Webster ou Dexter Gordon. Mais le propos de Dayna Stephens va au delà. À côté de celles de Frank Sinatra et Tony Bennett, les ballades interprétées par le chanteur Luther Vandross ont toujours hanté le saxophoniste et influencé son propre phrasé.

Dayna Stephens a la chance d'avoir sur « Peace » un autre musicien déterminant dans sa carrière, le pianiste Brad Mehldau. Après avoir été scotché il y a une vingtaine d'années par la musicalité exceptionnelle du pianiste, Dayna Stephens a rencontré Mehldau à l'issue d'un concert au Smalls Jazz Club de New York. Mehldau lui faisait remarquer combien il aimait son jeu de baryton et Dayna l'a immédiatement sollicité pour faire partie de son projet, le jeu de Brad dans les ballades étant particulièrement remarquable.

Le reste du casting s'est très naturellement constitué. Dayna Stephens connait le guitariste prodige Julian Lage depuis l'adolescence. Mehldau a présenté le bassiste Larry Grenadier à Stephens, qui a tenu à mettre en valeur sa solide impulsion chaude et boisée. Enfin, le batteur Eric Harland a été un collaborateur régulier du saxophoniste depuis son tout premier enregistrement, mais il se produit ici pour la première fois au côté de Brad Mehldau.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :