Open jazz
Magazine
Vendredi 22 mai 2020
54 min

Laurent Bardainne, histoires d'amour pour tigres d'eau douce

Tigre d’Eau Douce est le premier projet en leader du saxophoniste Laurent Bardainne. Un retour plein cadre à ses premières amours jazz. Et ça groove.

Laurent Bardainne, histoires d'amour pour tigres d'eau douce
Laurent Bardainne, © Dherbey

Au sommaire aujourd'hui

  • Laurent Bardainne à la Une

Le Tigre d’Eau Douce n’est pas le dernier représentant d’une espèce vouée à disparaître, il en est le spécimen unique.

« Love is Everywhere »
« Love is Everywhere »

Un super félin qui, lassé de son habitat naturel qu’il connaissait comme ses coussinets, s’est un jour décidé à explorer ce monde qu’il avait si souvent vu en rêve. Porté par le chant des oiseaux, le bruit du vent dans les feuilles et le ruissellement des rivières, Le Tigre a laissé parler son instinct. Guidé dans ses pas par son leader dresseur Laurent Bardainne, il s’est aventuré dans la nature environnante, laissant son âme se transporter sur les notes cuivrées. Usant des mélodies, des mélopées et des soli comme d’un guide échappé d’un saxophone ténor dans le pavillon duquel se reflétaient les grandes figures du free jazz.

Les flancs battus par des grooves venus de la soul des 70’s tout exprès pour se joindre à lui, il s’est mis à jouer avec les percussions, à leur bondir dessus avant qu’elles ne viennent le taquiner. A filer sur les nappes d’orgue Hammond qui, quand il ralentissait le rythme de sa course, se transformaient en oasis dans laquelle lapper.

Emporté dans son périple, il prit conscience qu’il était l’un des seuls félins à pouvoir s'accommoder de l’aridité du désert comme de la moiteur de la jungle, à être aussi agile sur le bitume du hip hop que dans les entrelacs mystérieux des racines de la mangrove.

Le seul à pouvoir vivre des aventures en 35mm, à pouvoir sauter sans difficultés d’un continent à un autre, en accrochant à son passage des notes qui transformeraient les rayures de son pelage en portées pour gammes asiatiques ou africaines.

Après ces pérégrinations sur plusieurs centaines de milliers de kilomètres, c’est posté sur le rocher, forcément le plus élevé, que le carnivore musical contempla le Danakil et ses étendues éthio-jazz sinueuses. L’endroit depuis lequel il fit voyager son esprit de félin, se remémorant ses tribulations qui l’ont mené jusqu’à cette quiétude.

Monolithique, le regard perdu dans l'immensité, scrutant l’horizon, replongeant dans une enfance éternelle qui ne l’avait jamais quittée. Celle qui le rendait si profondément humain.

Laurent Bardainne s’est formé au Conservatoire de Paris. Musicien, compositeur, fondateur ou co-fondateur de plusieurs formations, réalisateur, producteur, il est une sorte de Rubik’s Cube musical dont les facettes se mélangent les unes aux autres. Le saxophoniste a aussi collaboré avec Pharrell Williams, Cassius, Philippe Katerine, Oxmo Puccino, David Murray, Daniel Darc ou Thomas de Pourquery Supersonic… liste non-exhaustive. Laurent Bardainne a également co-fondé les groupes Poni Hoax (electro rock) Limousine, Lost (en duo avec Camélia Jordana) ou plus récemment Sabrina & Samantha (Ed Banger Records). 

Programmation musicale

18h07 - Laurent Bardainne & Tigre d'eau douce « Love is Everywhere »
Félin Méchant (Laurent Bardainne)
Laurent Bardainne (saxophone ténor), Arnaud Roulin (Hammond B3), Sylvain Daniel (basse), Philippe Gleizes (batterie), Roger Raspail (percussions)
Heavenly Sweetness 203    

« Love is Everywhere »
« Love is Everywhere »

18h12 - Laurent Bardainne & Tigre d'eau douce « Love is Everywhere »
Kinshasa (Laurent Bardainne)
Laurent Bardainne (saxophone ténor), Arnaud Roulin (Hammond B3), Sylvain Daniel (basse), Philippe Gleizes (batterie), Roger Raspail (percussions)
Heavenly Sweetness 203

« Love is Everywhere »
« Love is Everywhere »

18h18 - Sweet Dog « Puissance de la douceur »
Des pas dans la nuit (Julien Soro, Paul Jarret, Ariel Tessier)
Julien Soro (saxophone), Paul Jarrett (guitare), Ariel Tessier (batterie)
Pégazz & L'Hélicon MP3347   

« Puissance de la douceur »
« Puissance de la douceur »

18h23 - Yuri Honing « Bluebeard »
A Room with a View (Yuri Honing)
Yuri Honing (saxophone), Wolfert Brederode (piano), Gulli Gudmundsson (contrebasse), Joost Lijbaart (batterie)
Challenge 73466   

« Bluebeard »
« Bluebeard »

18h29 - Dizzy Gillespie, Stan Getz « Diz & Getz »
Impromptu (Dizzy Gillespie)
Dizzy Gillespie (trompette), Stan Getz (saxophone ténor), Oscar Peterson (piano), Herb Ellis (guitare), Ray Brown (contrebasse), Max Roach (batterie)
Verve 549749-2    

« Diz & Getz »
« Diz & Getz »

18h38 - Wolfgang Haffner « Kind of Tango »
Tango Cordoba (Ulf Wakenius)
Wolfgang Haffner (batterie), Lars Danielsson (basse, violoncelle), Christopher Dell (vibraphone),  Simon Oslender (piano), Vincent Peirani (accordéon), Ulf Wakenius (guitare), Alma Naidu (voix), Sebastian Studnitzky (trompette)
ACT 9899-2    

« Kind of Tango »
« Kind of Tango »

18h45 - Vincent Peirani, Emile Parisien « Abrazo »
Deus Xango (Astor Piazzola)
Vincent Peirani (accordéon), Emile Parisien (saxophone soprano)
ACT 9631  

« Abrazo »
« Abrazo »

18h51 - Pierre Marcus « Following The Right Way »
Following The Right Way (Pierre Marcus)
Pierre Marcus (contrebasse), Baptiste Herbin (saxophone alto, Irving Acao (saxophone ténor), Renaud Gensane (trompette), Simon Chivallon (piano), Thomas Delor (batterie)
Jazz Family    

« Following The Right Way »
« Following The Right Way »

18h53 - Don Bryant  « You Make Me Feel »
Is It Over (Don Bryant, Scott Bomar)
Don Bryant (voix)
Fat Possum         

« You Make Me Feel »
« You Make Me Feel »
L'équipe de l'émission :