Open jazz
Magazine
Lundi 22 février 2021
54 min

Larry Coryell & Philip Catherine, dernier rappel

La boucle est bouclée avec l'album "Last Call", du duo de Larry Coryell et Philip Catherine. Cet enregistrement capture le point culminant d'une soirée "Art of Duo" dans la série "Jazz at Berlin Philharmonic" de Siggi Loch, le patron du label ACT.

Larry Coryell & Philip Catherine, dernier rappel
Philip Catherine & Larry Coryell, © ACT

Au sommaire aujourd'hui

Hommage à Claude Carrière

  • Larry Coryell & Philip Catherine à la Une

Après quatre décennies, il marque le retour des deux guitaristes sur la scène de l'un de leurs tout premiers grands triomphes. En 1976, ils se sont produits avec le 11th House Band lors du Berliner Jazztage, au même endroit, le moment où ils ont fait un pas en avant et se sont produits en duo, ce que la critique du "Die Zeit" a salué comme le point culminant de tout le festival. C'était une étape décisive dans ce qui allait devenir une collaboration très réussie. 

« Jazz at Berlin Philharmonic XI, The Last Call »
« Jazz at Berlin Philharmonic XI, The Last Call »

Larry Coryell et Philip Catherine ont ensuite réalisé deux superbes albums studio : "Twin House" (Atlantic, 1977), enregistré à Londres, et le très justement nommé "Splendid" (Elektra, 1978), enregistré à Hambourg. Ces deux disques ont définitivement résisté à l'épreuve du temps. Ils ont tous deux été produits par le même producteur, crédité sur la pochette sous le nom de "Siegfried E. Loch". Comme il l'a écrit aux deux musiciens en novembre 2016 à l'occasion du 40e anniversaire de l'enregistrement de "Twin House" : "Je suis heureux de pouvoir célébrer cette musique lors du concert du 24 janvier 2017 à Berlin". Sur "Last Call", Larry Coryell et Philip Catherine jouent quatre pièces, suivies par la première apparition de duos composés de Philip Catherine et du pianiste Jan Lundgren, puis de Larry Coryell avec le bassiste Lars Danielsson. Conclusion par une jam enflammée sur Green Dolphin Street avec ces quatre musiciens plus le trompettiste Paolo Fresu

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Larry Coryell et Philip Catherine, deux "brillants musiciens en harmonie mutuelle", comme le souligne les notes de pochette de "Twin House", sont nés à moins de six mois d'intervalle pendant la Seconde Guerre mondiale.  Larry Coryell, né au Texas, et Philip Catherine, né à Londres, ont des héritages musicaux différents, mais leur affinité et surtout leur complémentarité se sont révélées à chaque fois qu'ils ont joué ensemble. Lorsqu'ils jouaient dans le cadre d'unités plus importantes, il y avait toujours au moins 20 minutes pendant lesquelles le couple se produisait en duo.

À la fin des années 1970, ils ont effectué de nombreuses tournées en Europe et en Amérique. Par exemple, leur travail commun les a amenés à participer à un projet avec Charles Mingus vers la fin de la vie du bassiste, et ils ont également réalisé un album en quartet avec Stéphane Grappelli et Niels-Henning Orsted-Pedersen.  Un des moments forts de leur carrière fut leur apparition au premier festival de jazz de Sao Paulo en septembre 1978, où leur concert a été vu par 17 millions de téléspectateurs. Philip Catherine rit encore lorsqu'il se souvient de la raison pour laquelle lui et Larry Coryell sont devenus des célébrités instantanées et ont pu - brièvement mais littéralement ! - arrêter le trafic au Brésil : le duo a eu son créneau télévisé juste avant la projection du combat de boxe Muhammad Ali - Larry Spinks à Las Vegas. 

La soirée du 24 janvier 2017 a capté les deux guitaristes en pleine forme, comme on peut l'entendre dès le morceau d'ouverture. Avec Larry Coryell à la guitare acoustique et Philip Catherine à l'électrique, ils se lancent une fois de plus dans l'entraînement arpégé de Miss Julie - le morceau d'ouverture de Twin House - avec une verve et une énergie qui démentent leurs années.  Il y a un moment divin à la fin de Manha de Carnaval où Larry Coryell choisit une série d'harmoniques parfaitement placées et feutrées sur l'accompagnement le plus délicat de Philip Catherine. Et plus tard, dans Bag's Groove, le duo de Larry Coryell avec Lars Danielsson, les citations d'autres morceaux s'envolent joyeusement de ses doigts : tout, de Move de Denzil Best à Birth of the Cool en passant par le solo de basson d'ouverture du Sacre du printemps de Stravinsky. 

Et pourtant, l'exubérance palpable de ce concert est désormais teintée de tristesse : ce sera la toute dernière apparition de Larry Coryell dans une salle de concert. Quatre semaines plus tard, Larry Coryell meurt dans son sommeil à l'âge de 73 ans, après deux soirées en trio à l'Iridium de New York. Il reste donc le souvenir, et surtout ce dernier exemple de quelque chose de très spécial : ce que Siggi Loch a un jour décrit comme "la compatibilité créative, l'enthousiasme et la compréhension mutuelle" de deux très grands guitaristes, Larry Coryell et Philip Catherine.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

Larry Coryell (guitare)
Philip Catherine (guitare)
Jan Lundgren (piano)
Lars Danielson (contrebasse)
Paolo Fresu (trompette)

La programmation musicale :
  • 18h07
    Conference Claude Carriere - Claude Carriere
    Claude Carrière

    Ellington Panorama

    Label Www.maison-Du-Duke.com/conf-2/ellington-Panorama-Extrait/
  • 18h08
    Creole rhapsody - DUKE ELLINGTON
    Duke Ellington

    Creole Rhapsody

    Duke Ellington. : compositeur, Duke Ellington (piano, direction), Freddy Jenkins (trompette), Cootie Williams (trompette), Arthur Whetsol (trompette), Joe Nanton (trombone), Juan Tizol (trombone), Barney Bigard (clarinette, saxophone ténor), Johnny Hodges (saxophone alto, saxophone soprano, clarinette), Harry Carney (saxophone baryton, saxophone alto, clarinette), Fred Guy (banjo), Wellmann Braud (contrebasse), Sonny Greer (batterie)
    Album Les trésors du jazz 1929 / 1935 - Vol. 1 Label Chant Du Monde (5741204) Année 2002
  • 18h19
    Jemin-eye'n - LARRY CORYELL , PHILIP CATHERINE
    Larry Coryell & Philip Catherine

    Jemin-eye'n

    Larry Coryell. : compositeur, Larry Coryell (guitare), Philip Catherine (guitare)
    Album Jazz at Berlin Philharmonic XI : The Last Call Label Act Music & Vision (ACT9929-2) Année 2021
  • 18h26
    Green Dolphin Street - LARRY CORYELL , PHILIP CATHERINE
    Larry Coryell & Philip Catherine

    Green Dolphin Street

    Bronislau Kaper. : compositeur, Ned Washigton. : compositeur, Larry Coryell (guitare), Philip Catherine (guitare), Jan Lundgren (piano), Lars Danielsson (contrebasse), Paolo Fresu (trompette)
    Album Jazz at Berlin Philharmonic XI : The Last Call Label Act Music & Vision (ACT9929-2) Année 2021
  • 18h36
    Sol minor - MIKE SCOTT
    Mike Scott

    Sol Minor

    Mike Scott. : compositeur, Mike Scott (guitare), Joe Bagg (piano), Darek Oles (contrebasse), Jake Reed (batterie)
    Album Collecting Things Label Autoproduction Année 2020
  • 18h43
    Left behind - TOM IBARRA
    Tom Ibarra

    Left Behind

    Tom Ibarra. : compositeur, Tom Ibarra (guitare), Jeff Mercadié (saxophone), Lilan Mille (trompette), Auxane Cartigny (claviers), Noé Berne (basse), Tao Ehrlich (batterie)
    Album Luma Label Goatzic Année 2021
  • 18h50
    Thou swell - BLOSSOM DEARIE
    Blossom Dearie

    Thou Swell

    Richard Rodgers. : compositeur, Lorenz Hart. : compositeur, Blossom Dearie (piano, vois), Herb Ellis (guitare), Ray Brown (contrebasse), Jo Jones (batterie)
    Album Jazz Ladies : the Singing Pianists 1926-1961 Label Frémeaux & Associés (FA5776) Année 2021
  • 18h53
    Lark goes to the borders - JACQUES PELLEN & OFFSHORE
    Jacques Pellen & Offshore

    Lark Goes to the Borders

    Traditionnel. : compositeur, Jacques Pellen (guitare), Patrick Péron (orgue, synthétiseur), Etienne Callac (basse), Karim Ziad (batterie, percussions), Sylvain Barou (cornemuse)
    Album Standing on the Shore Label Paker Prod (031) Année 2021
L'équipe de l'émission :