Open jazz
Magazine
Mercredi 11 septembre 2019
54 min

La solitude d'Ahmad Jamal et l'adoubement de Shahin Novrasli

Ahmad Jamal et Shahin Novrali, son protégé, sortent simultanément un album chez Jazz Village/Pias, trio pour Shahin, solo pour Ahmad, le premier de sa carrière ! En partenariat avec France Musique.

La solitude d'Ahmad Jamal et l'adoubement de Shahin Novrasli
Ahmad Jamal & Shahin Novrasli, © Jean Marc lubrano

Au sommaire aujourd'hui

  • Ahmad Jamal et Shahin Novrasli à la  Une - Un partenariat France Musique
    10 CD à gagner de Ahmad Jamal et 10 CD à gagner de Shahin Novrasli en répondant correctement aux questions posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale COMPLETE. 1 CD pour les 10 + 10 premières bonnes réponse. Bonne chance !

A l’orée de ses quatre-vingt-dix ans, Ahmad Jamal étonne encore et toujours. Inscrit à jamais dans l’Histoire par l’apport de son trio à la musique classique américaine, le pianiste aborde ce bouquet d’immortelles ballades en quasi-solitaire (la contrebasse de James Cammack n’intervenant en subtil contrepoint que sur deux titres).

Ballades
Ballades

Une démarche rare, voire presque inédite dans une discographie entamée au mitan du siècle précédent, mais qui semble trouver ici la plus heureuse des conjonctions. C’est sur l’instance de Seydou Barry, son manager et compagnon de longue route (30 ans !), et en marge de la session d’enregistrement de “Marseille”, son précédent album pour Jazz Village/PIAS, qu’Ahmad Jamal s’est lancé dans cet exercice sans filet mais qui convient si bien à son art de l’épure et de la respiration. C’est d’ailleurs sur une magnifique relecture de la composition dédié à la Cité Phocéenne que s’ouvre le récital.

Marseille se pare ici de couleurs nouvelles, pas moins sensibles ni mélancoliques que celles de sa version princeps, mais à la dramaturgie sensiblement différente. Because of You et Whisperings un peu plus loin dans l’album, montrent, si besoin en était, qu’Ahmad Jamal est un compositeur inspiré, délicat mais refusant la joliesse. Prolixe mais jamais bavard, ne reprenant le thème que pour mieux l’enrichir, ou l’aborder par son versant le moins facile. On a connu des rhapsodistes moins aventureux !

C’est aussi par des intuitions rythmiques délicieuses que le pianiste aime apporter de la surprise. Et si Poinciana est un classique d’Ahmad Jamal depuis son apparition au répertoire en 1958 au milieu des concerts historiques au Pershing (fameux club de l’hôtel du même nom à Chicago), le traitement en solo absolu lui donne des atours presque mystérieux. Le thème transparaît en filigrane de développements passionnants, comme une esquisse prenant davantage d’épaisseur à chaque coup de crayons et soulignant le sujet sans jamais l’épuiser. Ahmad Jamal a fait entrer au Great American Songbook cette composition de Nat Simon et Buddy Bernier, tous deux inspirés à l’origine par un traditionnel cubain. Si l’on espère que cette version n’est en rien définitive, on devine déjà qu’elle fera date dans la discographie. Du Great American Songbook, le pianiste a toujours été épris et rien d’étonnant à ce qu’il soit largement représenté ici. Du gracieux I Should Care au très vivant What’s New, en passant par Spring is Here couplé au magnifique Your Story de Bill Evans, l’inspiration du pianiste se veut classique, dans le plus noble sens du terme, avec cette concentration qui crée le dialogue entre le fond et la forme.

La résonnance est d’ailleurs une structure profonde du jeu d’Ahmad Jamal, si on en juge les échos impressionnistes de Land of Dreams et le sous-texte de Emily, un standard des deux Johnny – Mandel et Mercer – qui appelle mille autres références (le Spartacus Love Theme d’Alex North ?)

Si l’ondoyante contrebasse de James Cammack intervient par des traits fort à propos dans Spring is Here/Your Story et So Rare, on n’est pas étonné de deviner que “Ballades” est en réalité le miroir fidèle de la vie d’un homme passée face à l’instrument, dans un corps à corps doucereux, romantique ce qu’il faut pour n’en garder que l’idée d’un pur dépassement de soi. « Je fais du piano solo tous les jours en travaillant ! » aurait été la réponse d’Ahmad Jamal à la proposition de son manager d’enregistrer en solitaire. Gageons que chaque journée de nos existences soit aussi marquante que ces « Ballades ».

La programmation musicale :
  • 18h07
    Marseille - AHMAD JAMAL
    Ahmad Jamal

    Marseille

    Ahmad Jamal. : compositeur, Ahmad Jamal (piano)
    Album Ballades Label Jazz Village (JV570140) Année 2019
  • 18h13
    Because I love you - AHMAD JAMAL
    Ahmad Jamal

    Because I Love You

    Ahmad Jamal. : compositeur, Ahmad Jamal (piano)
    Album Ballades Label Jazz Village (JV570140) Année 2019
  • 18h20
    Poinciana - NAT SIMON, BERNIER
    Ahmad Jamal

    Poinciana

    Nat Simon. : compositeur, Buddy Bernier. : compositeur, Ahmad Jamal (piano)
    Album Ballades Label Jazz Village (JV570140) Année 2019
  • 18h28
    Both sides now - JONI MITCHELL
    Shahin Novrasli

    Both Sides Now

    Joni Mitchell. : compositeur, Shahin Novrasli (piano), James Cammack (contrebasse), Herlin Riley (batterie)
    Album From Baku To New York City Label Jazz Village (570166) Année 2019
  • 18h36
    Cry of Gulchura - UZEYIR HAVIBUGLI
    Shahin Novrasli

    Cry of Gulchura

    Uzeyir Havibugli. : compositeur, Shahin Novrasli (piano), James Cammack (contrebasse)
    Album From Baku To New York City Label Jazz Village (570166) Année 2019
  • 18h42
    Minor blues - DJANGO REINHARDT
    Django Reinhardt, Stéphane Grappelli

    Minor Blues

    Django Reinhardt. : compositeur, Django Reinhardt (guitare), Stéphane Grappelli (violon), Gianni Safred (piano), Carlo Pecori (contrebasse), Aurelio De Carolis (batterie)
    Album Rome 1949 Label Label Ouest (3040472) Année 2019
  • 18h45
    Lonely avenue - DOC POMUS
    Taj Mahal

    Lonely Avenue

    Doc Pomus. : compositeur, Taj Mahal (voix), Tony Braunagel (batterie, percussions,, Larry Fulcher (basse), Jon Cleary (piano), Mick Weaver (orgue), Johnny Lee Schell (guitare), John Porter (guitare), Joe Sublett (saxophone ténor), Darrell Leonard (trompette), Regina Taylor (choeur), Alphanette Durio (choeur), Billy Barnum (choeur)
    Album Phantom Blues Label Private (01005 82139 2) Année 1996
  • 18h49
    Turtledove - SYLWIA KLARA ZASEMPA, PIOTR BUDNIAK
    Klara Cloud & The Vultures

    Turtledove

    Piotr Budniak. : compositeur, Sylwia Klara Zasempa. : compositeur, Sylwia Klara Zasempa (voix), Bartosz Dworak (violon), Mateusz Gaweda (piano), Adam Tadel (contrebasse), Piotr Budniak (batterie), Sebastian Kuchczynski (batterie)
    Album Vauna Label Challenge (CR73476) Année 2019
  • 18h52
    Transition I (Pittsburgh) - MARCUS SHELBY
    Marcus Shelby

    Transition I (Pittsburgh)

    Marcus Shelby. : compositeur, Marcus Shelby (contrebasse, direction), James Mahone (saxophone alto 1, flûte), Tom Griesser (saxophone alto 2, flûte), Patrick Wolff (saxophone ténor 1, clarinette), Danny Brown (saxophone ténor 2), Fil Lorenz (saxophone baryton), Bill Thereur (trompette 1), Bill Ortiz (trompette 2), Rafa Postel (trompette 3), Mitch Butler (trombone 1), Rob Ewing (trombone 2), Charles Hamilton (trombone 3), Matt Clark (piano), Jeff Marrs (batterie)
    Album Transitions Label Mso (888295882187) Année 2019
L'équipe de l'émission :