Open jazz
Magazine
Mercredi 1 mars 2017
58 min

L'actualité du jazz : Thomas de Pourquery, Cupidon au soleil

En avant-Première « Sons of Love » de Thomas de Pourquery qui paraît le 03 mars chez Label Bleu.

L'actualité du jazz : Thomas de Pourquery, Cupidon au soleil
Thomas de Pourquery, © Edward Perraud et Thomas de Pourquery

Au sommaire aujourd'hui

  • Thomas de Pourquery invité d'Alex Dutilh
  • Jazz au Trésor : Eddie Sauter - Bill Finegan « The Sons Of Sauter-Finegan »
  • Jazz Agenda :
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Omar Sosa samedi 04 mars à 21h à l'Astrada à Marciac (32). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • Jazz Culture : King Of Jazz de John Murray Anderson
  • Jazz Trotter : Karl Seglem - Nordic Balm
Alex Dutilh et Thomas de Pourquery
Alex Dutilh et Thomas de Pourquery, © Emmanuelle Lacaze

Après avoir co-écrit pour des groupes passionnants (Rigolus, DPZ, VKNG), prêté sa voix et son saxophone à de nombreux artistes entre Metronomy, The Shoes et Jeanne Added ou Andy Emler …
Après avoir interprété Tom Jones, Sun Ra, Queen, Frank Sinatra, Charlie Parker, Prince, David Bowie …
Après des incursions dans le cinéma avec les Chiens de Navarre pour le film "Apnée" réalisé par Jean-Christophe Meurisseou et Antonin Peretjatko avec qui il a tourné "La loi de la jungle"…
Après un premier album "Play Sun Ra" avec son groupe Supersonic sorti en 2014 et auréolé d’une Victoire du Jazz "Meilleur Album de l’Année"…
Voici "Sons Of Love", le premier album de Thomas de Pourquery dont il compose toute la musique comme une déclaration d’amour à ses héros.

Le groupe Supersonic était né en 2011 pour faire aboutir l’album "Play Sun Ra". L’aventure avait été si belle et la musique du génie éprouvée au travers de tant de concerts dans le monde entier que l'envie n’était pas de faire un second Sun Ra. Encore moins d’imaginer écrire un répertoire après avoir joué de tels chefs d’oeuvre… Il fallait se résoudre à garder les merveilleux souvenirs, créer un autre groupe et passer à autre chose. Mais c’était sans compter sur Morphée et ses mystères.

"Alors que je fais rarement des rêves de musique, une nuit j’ai rêvé de ce nouvel album. J’étais comme un petit oiseau miniature dans un immense hangar désaffecté à ciel ouvert. Je pouvais me balader au plus près des musiciens qui jouaient. Je pouvais toucher les clefs du saxophone, me poser sur une cymbale, et puis tout à coup sauter sur les touches du piano, ou faire du trampoline sur la corde grave de la basse, c’était fou ! Mais ce qui était encore plus fou, c'était le son et l’énergie de ce que j’entendais. Mais c’est quoi ce groupe ? Je réalisais en me réveillant que c’était mon groupe, Supersonic !!! J'étais stupéfait, littéralement transporté et pouvant pour la première fois entendre mes tant aimés Edward, Laurent, Fabrice, Frederick et Arnaud avec une oreille extérieure. Fasciné par ce son intersidéral qui me caressait, je n’entendais pas de mélodies mais une énergie, des ondes où se lover. J'avais bien conscience auparavant que mon groupe avait une alchimie qui lui était propre ; mais dans ce rêve, l'ADN de Supersonic est devenu une sensation physique, il s'est inscrit dans ma chair. J’entendais vraiment ce qu’était Supersonic. Pour tout compositeur, il y a toujours le challenge infernal de "faire une oeuvre", de "se raconter" et à mon réveil j’ai eu le déclic, j’avais compris. il ne fallait qu’écrire des pré-textes pour que la machine puisse continuer à vibrer."

Le rêve avait été fondateur de tout ce qui devrait suivre et allait ouvrir la porte de la liberté. Avant tout écrire des prétextes pour ces cinq frères de musique, et écrire pour ce qu’ils sont, faire danser les six dimensions du Supersonic en apesanteur. "Il me fallait simplement dessiner le cadre dans lequel nous inventerions le texte, la narration, les discussions et la matière tous ensemble. Espérer toucher les étoiles en restant le plus terre à terre possible, n’être qu’un filtre, se laisser traverser et transcrire, pour terrasser le troisième oeil qui se baladerait au dessus de nous tel un drône au dessus du champ de bataille."

La page blanche avait miraculeusement disparu, alors Thomas les appelle, leur annonce qu’il y aura un second album et raconte son rêve. En un mois (février 2016) Thomas écrit en fulgurance, ne pense qu’au son de ses héros, dont ces cinq là :
Edward Perraud, un des batteurs et improvisateurs européens les plus merveilleux de la musique improvisée. Un consciencieux du son et de l’alchimie avec un lâcher prise absolu. Un volcan en activité qui crache sa lave sublime.
Frederick Galiay, grand lyrique et chercheur en électroacoustique, au son de basse incandescent .
Arnaud Roulin, le génie de tous ses amis musiciens, qui fait partie des rares qui se retiennent quand ils n’entendent pas, de ceux qui lorsqu’ils posent la note lui donnent un sens, la rendent inouïe. Chaman des synthétiseurs .
Laurent Bardainne au ténor sublime, mentor et frère de son de Thomas depuis la fin de l’adolescence et immense compositeur, de Poni Hoax à Limousine. Sa profondeur des confins de l’espace et sa musique universelle proche de Coltrane sont bouleversantes.
Fabrice Martinez, le trompettiste funambule qui traverse les fils tendus en altitude, virtuose et poète implacable et sans filet, juste raccroché à son tempo furieux. Venu de la musique classique et contemporaine avec voyages en terres africaines, il est un des solistes de jazz les plus demandés aujourd’hui.

Des musiciens qui ont tous l’amour de la mélodie, de la transe et de l’improvisation ; trois axes fondamentaux du collectif. Car ici, la force est la vibration et on pense aux groupes de Mingus, Coltrane, Sun Ra bien sûr , mais aussi à Joy Division, aux Sex Pistols, à Jeff Mills… Une fratrie au langage urbain répétitif avec les technologie d’aujourd’hui qui veut émouvoir et se mouvoir dans un acte engagé humainement et politiquement, se connecter à ce qui nous dépasse, au miracle de la vie.

Tels les ragas indiens, ici les morceaux sont des personnages qui nous propulsent dans l’épopée intergalactique héroïque de Titan qui rencontre des sirènes. Ensemble, ils voyagent dans les Space Ways et dans une explosion d’amour de planète en planète jusqu’à l’extase, se posent enfin pour retenir le temps. Ils prennent alors conscience qu’ils sont les fils de l’amour, tissés et transcendés par les simples forces, et partent à la reconquête du butin pour faire la Révolution, la seule, la grande, la vraie : autour du soleil. Et tout recommencer , "re-comme-on-s’aime".

Où écouter Thomas de Pourquery

Thomas de Pourquery (saxophone alto)
Edward Perraud (batterie)
Laurent Bardainne (saxophone ténor)
Frédéric Galiay (basse)
Fabrice Martinez (trompette)
Arnaud Roulin (clavier)

Programmation musicale

Thomas de Pourquery « Sons of Love »
Titan (Thomas de Pourquery)
Label Bleu 6723

« Sons of Love »
« Sons of Love »

Thomas de Pourquery « Sons of Love »
Mermaids (Thomas de Pourquery)
Label Bleu 6723

« Sons of Love »
« Sons of Love »

Thomas de Pourquery « Sons of Love »
We Travel The Space Ways (Sun Ra)
Label Bleu 6723

« Sons of Love »
« Sons of Love »

The Sun Ra Arkestra, Marshall Allen « A Song For The Sun »
Galactic Voyage (Marshall Allen)
El Ra 99021

« A Song For The Sun »
« A Song For The Sun »

Cameron Graves « Planetary Prince »
Planetary Prince (Cameron Graves)
Mack Avenue 1123

« Planetary Prince »
« Planetary Prince »

Eddie Sauter, Bill Finegan « The Sons Of Sauter-Finegan »
Back In Your Own Backyard (Rose, Jolson, Dreyer)
Fresh Sound 915

« The Sons Of Sauter-Finegan »
« The Sons Of Sauter-Finegan »

Omar Sosa, Seckou Keita « Transparent Water »
Dary (Omar Sosa, Seckou Keita)
World Village 057

« Transparent Water »
« Transparent Water »

Mette Henriette « Mette Henriette »
3-4-5 (Mette Henriette)
ECM 2460/61

« Mette Henriette »
« Mette Henriette »

Paul Whiteman « 1 His Orchestra, 1920-1935 »
Muddy Water (Trent, De Rose, Richman)
EPM 764

« 1 His Orchestra, 1920-1935 »
« 1 His Orchestra, 1920-1935 »

Karl Seglem « Nordic Balm »
Ned Dalen (Karl Seglem)
Ozella 064

« Nordic Balm »
« Nordic Balm »
Les invités :
L'équipe de l'émission :