Open jazz
Magazine
Lundi 5 février 2018
54 min

L'actualité du jazz : Sophie Alour, fait la rime avec amour

Parution de « Time For Love » de Sophie Alour chez Music From Source / L'Autre Distribution.

L'actualité du jazz : Sophie Alour, fait la rime avec amour
Sophie Alour, © Sylvain Gripoix

Au sommaire aujourd'hui

  • Sophie Alour invitée d'Alex Dutilh
  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. BOnne ch ance !
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Yves Rousseau et Christophe Marguet Spirit Dance 5tet mardi 06 février à 20h30 l'Auditorium Maurice Ravel au Perreux-sur-Marne (94) dans le cadre de la saison Jazz du Centre des Bords de Marne. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Christophe Monniot mercredi 07 février à 21h au Studio de l'Ermitage à Paris (75). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails
« Time For Love »
« Time For Love »

"Time for Love", le nouvel opus de la saxophoniste Sophie Alour sort sur son propre label Music From Source (distribué par l'Autre Distribution), un album consacré aux ballades et notamment à celles immortalisées par Shirley Horn, Joni Mitchell, Ella Fitzgerald, Nina Simone ou encore Ray Charles. Entourée de la fine fleur du jazz, Rhoda Scott, Alain Jean-Marie, André Ceccarelli, Glenn Ferris, Stéphane Belmondo, David El Malek (qui assure la direction musicale du projet) et un quintet à vent arrangé par François Théberge, Sophie Alour confirme sa sensibilité et son expressivité dans le registre des ballades de jazz.

A PROPOS DE L’ALBUM

« Pour mon sixième disque j'ai eu envie de revenir à la musique qui m'a fait aimer le jazz, les "standards" et plus particulièrement les ballades. Je nourris depuis toujours une admiration immense pour les chanteuses comme Ella Fitzgerald, Billie Holliday ou Joni Mitchell mais aussi et surtout Shirley Horn, reine de la lenteur, grande prêtresse du silence. Shirley Horn ou la suavité du vide. Et pour la saxophoniste que je suis, c'est à la fois un rêve et un défi que de me mesurer à la voix humaine.

Ces ballades parlent d'amour entre deux êtres, mais j'ai dans l'idée que ces chansons, ces mélodies inoubliables, peuvent revêtir un caractère plus universel. Il était impératif pour moi d'arracher à ce monde un instant d'harmonie et de tendresse, de brandir la musique comme talisman ! L'art contre le chaos...

Les merveilleux musiciens qui participent à cette aventure partagent avec moi cet amour des standards de jazz et sont des personnalités incontournables dans ce registre. Il émane quelque chose de rare de chacun d'entre eux, que certains nomment la générosité, d'autres le fluide, la magie ou même l'amour. Ce qui est sûr c'est que le son du musicien est un peu comme son empreinte, son identité, la vibration par laquelle il fait passer ce qu'il est, alors quoi de mieux que les ballades pour le laisser s'épanouir. »

A PROPOS DE LA POCHETTE

“ Cette pochette dit beaucoup de ce que j'ai mis dans ce disque. Elle dit l'art comme organisation du chaos, qu'il soit existentiel ou dû à la guerre. L'art qui surgit au milieu des ruines et qui viendrait nous sauver de la brutalité du monde, en disant l'espoir en l'Homme, capable du pire comme du meilleur. Cette pochette dit aussi l'imbrication du passé dans le présent, du déjà vu dans l'inédit, puisque cette peinture, issue du classicisme, a fait l'objet d'un collage et sa relecture est une œuvre contemporaine, l'oeuvre du street artiste Julien de Casabianca. L'enlacement/combat avec l'ange dit notre lien indissoluble à la notion du divin, qu'il soit l'enjeu de la guerre ou celui de l'art.

Et le fait de montrer la destruction de la guerre sur une pochette de disque est une manière pour moi d'ancrer l'art, et le jazz en particulier, dans le réel. Parce que je suis, à titre personnel, moins détachée du monde qui m'entoure que j'ai pu l'être auparavant. Et ce que nous avons vécu collectivement ces dernières années y a sans doute contribué. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi d'interpréter des standards qui, à la différence des compositions originales, parlent immédiatement au public de jazz ; je cherchais à me réinscrire dans le collectif mais cette fois de manière positive.

Et en apposant ce titre sur cette image, il m'a semblé que le contraste réactivait le sens des mots. Le contraste entre cette image de murs détruits par la guerre et cette injonction désarmante de naïveté « Time for love », le contraste entre ce titre glamour et cette image austère, nous fait réentendre les mots débarrassés de leur banalité et fait surgir du même coup un sens nouveau.
Sophie Alour

Sophie Alour (saxophones ténor et soprano)
Sandro Zerafa (guitare)
Sylvain Romano (contrebasse)
André Ceccarelli (batterie)
invités :

Séphane Belmondo (bugle)
Glenn Ferris (trombone)
David El Malek (ténor)
Rhoda Scott (orgue)
Alain Jean-Marie (piano)
Laurent Coq (piano)

Où écouter Sophie Alour

  • dimanche 10 mars à 20h30 à l'Espace Soutine dans le cadre du festival Jazz de mars à Lèves (28)
  • mardi 27 mars à 20h30 au New Morning à Paris (75) dans le cadre du Sunset Hors les Murs
  • samedi 7 avril à 20h30 théâtre du Casino Barrière à Deauville (14)

Programmation musicale

Sophie Alour « Time For Love »
I Love You, Porgy (G. Gershwin, I. Gershwin, D. Hayward)
Music From Source 3521383444849

« Time For Love »
« Time For Love »

Sophie Alour « Time For Love »
I'm Old Fashioned (Johnny Mercer, Jerome Kern)
Music From Source 3521383444849

« Time For Love »
« Time For Love »

Shirley Horn « You Won't Forget Me »
It Had To Be You (G. Kahn, I. Jones)
Verve 847879-2

« You Won't Forget Me »
« You Won't Forget Me »

Gerry Lopez « Celebration, Limited Edition »
Bolero (Gerry Lopez)
Autoprod

« Celebration, Limited Edition »
« Celebration, Limited Edition »

Etta James « Five Classic Albums »
Dance With Me, Henry (Otis, Ballard, James)
Avid Jazz 1264

« Five Classic Albums »
« Five Classic Albums »

Paul Bley « Closer »
And Now The Queen (Carla Bley)
ESP 1021

« Closer »
« Closer »

Yves Rousseau, Christophe Marguet « Spirit Dance »
Pénombre (Yves Rousseau)
Cristal

« Spirit Dance »
« Spirit Dance »

*Christophe Monniot « Blanc cassé »
*Mack The Knife
(Kurt Weill, Bertholt Brecht)
Sergent Major 186

« Blanc cassé »
« Blanc cassé »

Ghalia Benali et Mâäk « MwSoul »
No Anger (Mostafa Ibrahim, Nehal Mosleh)
Werf 143

« MwSoul »
« MwSoul »

Marc Sarrazy, Laurent Rochelle « Chansons pour l'oreille gauche »
Bartok à la fenêtre (Béla Bartok, arrgt. Sarrazy, Rochelle)
Linoleum 017

« Chansons pour l'oreille gauche »
« Chansons pour l'oreille gauche »
Les invités :
L'équipe de l'émission :