Open jazz
Magazine
Mardi 21 mars 2017
58 min

L'actualité du jazz : Roger "Kemp" Biwandu, l'après-midi olympique

Parution de « Three (Two Girls And A Boy) » de Roger "Kemp" Biwandu chez Jazz Family.

L'actualité du jazz : Roger "Kemp" Biwandu, l'après-midi olympique
Roger "Kemp" Biwandu, © Hervé Lefebvre

Au sommaire aujourd'hui

  • Roger "Kemp" Biwandu à la Une
  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "'contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !
  • Jazz Agenda :
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Christian Vander vendredi 24 mars à 20h30 au Crescent à Mâcon (71). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • Jazz au Trésor : André Prévin - 4 to Go !
  • Jazz Trotter : Rudy Royston - Rise of Orion
« Three (Two Girls And A Boy) »
« Three (Two Girls And A Boy) »

Roger Biwandu est né le 25 décembre 1972 dans un taxi à Bordeaux. Originaire du Zaïre, appelé maintenant République Démocratique du Congo, il a succombé aux charmes de la batterie à la fin des années 70 au moment de l’émergence de groupes comme The Police et les californiens de Toto, deux groupes dont les batteurs, Stewart Copeland et Jeff Porcaro, ont, à leur époque, révolutionné l’instrument.

Alors qu’il n’a que 16 ans, il part en tournée avec Biréli Lagrène, à 18 ans avec Pierre Vassiliu et à 22 avec Jacques Higelin. Acquérant rapidement une solide réputation nationale grâce notamment au génial groupe Chic Hot (avec notamment Mario Canonge au piano), Roger Biwandu fut logiquement sollicité pour jouer occasionnellement avec les deux groupes phares de la scène jazz/fusion française, Sixun et Ultramarine.

Il enregistre également pour des artistes de variétés (The Hansons, Narada Michael Walden, Chris De Burgh, I Muvrini, Carole King, Keziah Jones ou encore le guitariste Jeff Beck) et voit son statut de batteur international se confirmer par l’appel du légendaire Joe Zawinul avec lequel il effectue quatre tournées dont une agrémentée du non moins légendaire Bobby McFerrin.

D’octobre 2005 à juillet 2009, Roger part en tournée mondiale avec le grand chanteur malien Salif Keita. Parallèlement en 2007, Roger sort un premier album en tant que leader, « Influences », dans lequel il dévoile son talent de batteur de jazz, son talent de compositeur, d’arrangeur, sans oublier aussi son amour pour le rugby très présent dans cet album.

Ayant pris goût à l’expérience de leader, Roger présente un 2ème album en 2009, « From Palmer », et poursuit sur la route de la musique progressive Jazz Hard Bop tracée par ses maîtres et amis Jeff « Tain » Watts et Branford et Wynton Marsalis. Roger est surnommé «Kemp» car il est un énorme fan du génial basketteur américain Shawn Kemp. Pour ce troisième opus, après avoir enregistré en quintet sur ses deux premiers albums, Roger « Kemp » Biwandu a décidé de passer au trio. Papa de trois enfants, troisième album, le titre était tout trouvé.

La base de ce trio est constituée de l’excellent saxophoniste cubain Irving Acao , puissant, inspiré, et doté d’un superbe sens du rythme. A la contrebasse, le toujours très solide Jérôme Regard dépose ses subtiles lignes avec une assise impeccable et un très beau son d’une rare justesse. La musique composée dans "Three (two Girls and a Boy)" est un jazz hard bop d’inspiration afro-américaine.Mais Roger Biwandu reste aussi toujours influencé par la musique pop. Il est notamment un grand fan de Michael Jackson et lui rend hommage à sa manière en reprenant l’un de ses tubes, Black Or White. Cette reprise, arrangée par le pianiste Vincent Bidal, est chantée par la chanteuse sud-africaine Tutu Puoane, qui nous gratifie d’une très belle interprétation accompagnée au piano par Christophe Cravero. Autre invité, le trompettiste Stéphane Belmondo qui s’est joint au trio pour poser son énorme feeling sur le titre From Palmer, titre éponyme du deuxième album de Roger, sorti en 2009.

Où écouter Roger "Kemp" Biwandu

Irving Acao (saxophone ténor)
Jérôme Regard (contrebasse)
Roger Biwandu (batterie)
Invités, Tutu Puoane (chant)
Christophe Cravero (piano)

Programmation musicale

Roger "Kemp" Biwandu « Three (Two Girls And A Boy) »
Strut For My Boys From PA (Roger Biwandu)
Jazz Family 012

« Three (Two Girls And A Boy) »
« Three (Two Girls And A Boy) »

Roger "Kemp" Biwandu « Three (Two Girls And A Boy) »
From Palmer (The Return) (Roger Biwandu)
Jazz Family 012

« Three (Two Girls And A Boy) »
« Three (Two Girls And A Boy) »

Wynton Marsalis « J Mood »
Skain's Domain (Wynton Marsalis)
CBS 57068

« J Mood »
« J Mood »

Han Bennink « Adelante »
Supertyphoon (Simon Toldam)
ICP 056

« Adelante »
« Adelante »

Magma « Kobaia »
Sckxyss (Christian Vander)
Seventh 574 1700.09

« Kobaia »
« Kobaia »

GoGo Penguin « Man Made Object »
Unspeakable World (C. Hillingworth, N. Nlack, B. Turner)
Blue Note 0602547648341

« Man Made Object »
« Man Made Object »

Michel Godard, Ihab Radwan « Doux désirs »
Il Goloso (Michel Godard, Ihab Radwan)
Dodicilune 362

« Doux désirs »
« Doux désirs »

Yves Brouqui « How Little We Know »
Close To Your Eyes (B. Petkere)
Gaya 036

« How Little We Know »
« How Little We Know »

André Previn « 4 To Go ! »
Life Is A Ball (Herb Ellis)
Columbia Legacy 88985407422

« 4 To Go ! »
« 4 To Go ! »

Rudy Royston « Rise of Orion »
Rise of Orion (Rudy Royston)
Greenleaf 1052

« Rise of Orion »
« Rise of Orion »
L'équipe de l'émission :