Open jazz
Magazine
Lundi 13 novembre 2017
54 min

L'actualité du jazz : Olivier Bogé et les fantômes de sa jeunesse

En avant-première, « When Ghosts Were Young » de Olivier Bogé qui paraît le 17 novembre chez Jazz&People.

L'actualité du jazz : Olivier Bogé et les fantômes de sa jeunesse
Olivier Bogé, © Marielle Huneau

Au sommaire aujourd'hui

  • Olivier Bogé à la Une
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Andy Emler Running Back mardi 14 novembre à 20h30 à la Maison de la Culture à Nevers (58) dans le cadre de festival D'Jazz Nevers. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner de Initiative H vendredi 17 novembre à 21h l'Astrada à Marciac (32). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
« When Ghosts Were Young »
« When Ghosts Were Young »

S’affirmant disque après disque comme créateur de mondes où les frontières entre les genres s’effacent, animé par un amour sans limite de la mélodie, Olivier Bogé présente « When Ghosts Were Young », une ode à l’innocence de l’enfance magnifiée par ses capacités de multi-instrumentiste. Un disque lumineux d’un lyrisme à fleur de peau, à l’image de son auteur.

« When Ghosts Were Young » qui paraît chez jazzandpeople/Pias le 17 novembre, est le quatrième disque en leader d’Olivier Bogé. Il fait suite aux magnifiques « The World Begins Today » (2013) enregistré à New York en compagnie de musiciens internationaux parmi les plus importants du jazz contemporain — Tigran Hamasyan, Jeff Ballard et Sam Minaie — et à « Expanded Places » (2015), dans lequel Olivier avait enregistré une grande partie des instruments présents (saxophone, piano, guitare, Fender Rhodes et voix). Ces deux opus ont reçu un écho très important dans la presse (ffff Télérama pour les deux, classé parmi les « 20 meilleurs disques de l’année » par les Inrocks catégorie « Chanson, jazz, musiques du monde », Coup de coeur Libération, France Musique, etc.).

Ce qui étonne, disque après disque, chez cet artiste, c’est en premier lieu sa capacité de renouvellement permanent, son envie d’explorer des univers très différents, usant de ses capacités de multi instrumentiste pour mieux sonder ses univers intérieurs. Avec toujours comme fil conducteur un amour sans limite pour la mélodie, pour les couleurs harmoniques sans bornes et un lyrisme profond qui lui est propre. Des mélodies qui s’immiscent en chacun, petit à petit, pour ne plus quitter l’auditeur. Cette apparente simplicité cache une recherche poussée et une complexité jamais mise en avant.

Garder l’émotion que procure chaque nouvelle note intacte, sans tomber dans un quelconque automatisme d’écriture. Faire de chaque nouvelle seconde de musique un nouveau monde. Ce pourrait être l’ambition résumée de ce musicien singulier, sensible et attachant. A travers ce nouvel opus, Olivier Bogé poursuit une fois encore sa quête éperdue de lumière. Sa recherche de l’émerveillement, du renouveau. Ce qui a conduit ce multi instrumentiste à travailler intensément la guitare acoustique pour l’écriture de ce disque, instrument dont il joue sur la quasi totalité de l’album en plus du saxophone (et du piano sur deux morceaux).

A l’occasion de cet album, son écriture a gagné encore en construction, en densité légère, ouvrant aussi un peu plus l’espace à chacun des instrumentistes présents. Un peu plus encore que sur ses disques précédents, les frontières entre jazz, folk, rock et musique classique s’effacent. Ce qui ressort de tout cela est une musique qui élève et apaise, sans barrière et sans frontières.

Olivier a choisi de s’entourer de musiciens avec lesquels il entretient des liens étroits et anciens, des instrumentistes de premier plan du jazz français, et des leaders à part entière avec lesquels il a pu développer au fil de ces années des connections très profondes. On retrouve à ses côtés le guitariste Pierre Perchaud (du trio FOX, nominé aux Victoires du jazz 2016), le pianiste Tony Paeleman (partenaire de Vincent Peirani et Anne Paceo, membre du collectif Watershed), le contrebassiste Nicolas Moreaux (coleader du trio FOX, prix Charles-Cros 2013) et le batteur Karl Jannuska (Medium Ensemble de Pierre de Bethmann, etc.), tous leaders de leurs propres projets.

Où écouter Olivier Bogé

  • mardi 30 et mercredi 31 janvier au Sunside à Paris (75) pour la sortie de l’album “When Ghosts Were Young” chez JazzandPeople

Olivier Bogé (sax alto, piano, guitare)
Pierre Perchaud (guitare)
Tony Paeleman (piano)
Nicolas Moreaux (contrebasse)
Karl Jannuska (batterie)

La programmation musicale :
    18:07
    Olivier Boge

    New gardens

    Olivier BogeALBUM : When ghosts were youngLABEL : JAZZ & PEOPLEANNÉE : 2017
    New gardens
    18:12
    Olivier Bogé

    Rain's Feathers

    Olivier BogéALBUM : When Ghosts Were YoungLABEL : Jazz & People
    Rain's Feathers
    18:15
    Olivier Boge

    When ghosts were young

    Olivier BogeALBUM : When ghosts were youngLABEL : JAZZ & PEOPLEANNÉE : 2017
    When ghosts were young
    18:18
    Paul Motian Band

    Mandeville

    Paul MotianALBUM : PsalmLABEL : ECMANNÉE : 1982
    Mandeville
    18:25
    Lee Konitz Quartet

    4:00 p.m

    Lee KonitzALBUM : De Manhattan à Saint-Germain-Des-Prés 1952/1962LABEL : FREMEAUX ET ASSOCIESANNÉE : 2017
    4:00 p.m
    18:29
    Andy Emler, Ducret Marc, Claude Tchamitchian And E

    Marche dans l'autre sens

    Andy EmlerALBUM : Running backwardsLABEL : LA BUISSONNEANNÉE : 2017
    Marche dans l'autre sens
    18:33
    Initiative H

    The search

    David HaudrechyALBUM : Dark waveLABEL : NEU KLANGANNÉE : 2015
    The search
    18:38

    BE OUR GUEST (BEAUTY AND THE BEAST / LA BELLE ET LA BETE)

    Rob Mounsey, Alan Menken, Howard AshmanALBUM : Jazz loves Disney 2 : A kind of magicLABEL : VERVEANNÉE : 2017
    BE OUR GUEST (BEAUTY AND THE BEAST / LA BELLE ET LA BETE)
    18:44

    TONGA SOA

    Julien MargaALBUM : HypnosisLABEL : AUTO PRODUCTIONANNÉE : 2017
    TONGA SOA
    18:48
    Stephane Castry

    Bass'zurka

    Stephane CastryALBUM : Basstry therapyLABEL : AUTOPRODUCTIONANNÉE : 2017
    Bass'zurka
    18:53
    Ikue Mori

    Blue moon and yellow dune

    Ikue MoriALBUM : ObeliskLABEL : TZADIKANNÉE : 2017
    Blue moon and yellow dune
    18:55
    Seal

    Luck be a lady

    Frank LoesserALBUM : StandardsLABEL : DECCA RECORDS / VIRGIN EMIANNÉE : 2017
    Luck be a lady
L'équipe de l'émission :