Open jazz
Magazine
Lundi 18 juin 2018
54 min

L'actualité du jazz : Nicolas Moreaux, horizons lointains

Le contrebassiste et compositeur Nicolas Moreaux signe « Far Horizons », une ode lyrique inspirée, qui paraît chez jazz&people/PIAS.

L'actualité du jazz : Nicolas Moreaux, horizons lointains
Nicolas Moreaux, © André Gloukhian

Au sommaire aujourd'hui

  • Nicolas Moreaux invité de Alex Dutilh.
  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !
« Far Horizons »
« Far Horizons »

Propulsé par deux batteries, le groupe de Nicolas Moreaux croise les saxophones d’Olivier Bogé et Christophe Panzani, dans une musique intense, qui invite autant au chant et à la transe qu’à la contemplation et ouvre des horizons balayés par le vent du jazz. «Far Horizons» succède à «Fall Somewhere», double album qui a valu à Nicolas Moreaux le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros en 2013.

Nourrie de rêveries personnelles, de réminiscences et de ses voyages, la musique de Nicolas Moreaux fait résonner le monde. Portée par son sens aigu des mélodies, fuyant l’urgence contemporaine, elle aspire à d’autres vertus que les satisfactions immédiates de la performance et de l’éclat. Elle s’élabore collectivement, dans l’écoute apaisée et l’échange, et trouve dans les beautés de la nature, dans les fables oubliées, dans les rythmes immémoriaux et la simplicité modale, une part de sa force évocatrice.

«Far Horizons», comme ces horizons intérieurs que la musique peut nous inviter à aller chercher en soi, cette ouverture de la conscience et ces espaces insoupçonnés dans lesquels elle nous plonge, comme une quête d’épanouissement personnel qui invite à aller chercher au profond de soi-même les ressources et les richesses qui aident à conjuguer notre existence au monde extérieur. Ou quand le geste musical n’est pas pure technique, mais une manière de provoquer une vibration commune, et transforme des lignes de basse en lignes de vie.

Puisant dans un répertoire plusieurs dizaines de morceaux, dont certains ressurgis de ses tiroirs, Nicolas Moreaux a retenu une série de neuf compositions qui forment ce recueil, dont il a aussi conçu et tiré les cyanotypes, ces monochromes à la couleur bleu typique, l’un des procédés les plus anciens d’impression photographique.

Rappelant, dans sa démarche de compositeur et de chef de groupe, de grandes figures de la contrebasse qui l’ont précédé, comme Charlie Haden ou Henri Texier, ou, plus récemment, ses contemporains Ben Allison et Chris Lightcap, qui ont choisi le jazz comme lieu de manifestation du monde et des consciences, brassant les hommes et les influences, Nicolas Moreaux s’entoure de ceux qu’il sait capables de donner vie et relief à son répertoire.

Le sextet rassemblé par le contrebassiste, déjà à la base de son précédent disque, est présenté dans sa version complète et originale avec deux batteurs, Karl Jannuska et Antoine Paganotti, et s’appuie sur les saxophones croisés d’Olivier Bogé et Christophe Panzani, ainsi que sur la guitare de Pierre Perchaud. Une fidélité de compagnonnage qui donne à ce groupe un son unique.

Où écouter Nicolas Moreaux

  • vendredi 22 et samedi 23 juin à 21h au Sunset à Paris (75) pour la sortie de l’album “Far Horizons” chez JazzandPeople

Christophe Panzani (saxophone ténor)
Olivier Bogé (saxophone alto)
Nicolas Moreaux (contrebasse)
Pierre Perchaud (guitare)
Karl Jannuska (batterie)
Antoine Paganotti (batterie)

Programmation musicale

Nicolas Moreaux « Far Horizons »
Music Of The Heart (Nicolas Moreaux)
JazzAndPeople 818005

« Far Horizons »
« Far Horizons »

Nicolas Moreaux « Far Horizons »The Bard (Nicolas Moreaux)
JazzAndPeople 818005

« Far Horizons »
« Far Horizons »

Ben Wendel « Frame »
Julia (Ben Wendel)
Sunnyside 1308

« Frame »
« Frame »

Grant Green « Funk in France, From Paris to Antibes, 1969-70 »
I Don't Want Nobody To Give Me Nothing (James Brown)
Resonance 2033

« Funk in France, From Paris to Antibes, 1969-70 »
« Funk in France, From Paris to Antibes, 1969-70 »

Thomas de Pourquery « Sons of Love »
Simple Forces (Thomas de Pourquery)
Label Bleu 6723

« Sons of Love »
« Sons of Love »

Olivier Ker Ourio « Oversea »
Panier su la tête, ni chanté (Alain Peters)
Dreyfus 46050 369122

« Oversea »
« Oversea »

Miles Davis « Miles in Tokyo »
So What (Miles Davis)
CBS  35 DP 67

« Miles in Tokyo »
« Miles in Tokyo »

Spirit of Chicago Orchestra Formation Jazz Musique de l'Air « Tribute to James Reese Europe »
La Marseillaise (Rouget de l'Isle, arr. J. R. Europe)
Frémeaux FA9552

« Tribute to James Reese Europe »
« Tribute to James Reese Europe »

Spirit of Chicago Orchestra Formation Jazz Musique de l'Air « Tribute to James Reese Europe »
La Marseillaise (Rouget de l'Isle, arr. J. R. Europe)
Frémeaux FA9552

« Tribute to James Reese Europe »
« Tribute to James Reese Europe »
Les invités :
L'équipe de l'émission :