Open jazz
Magazine
Lundi 10 septembre 2018
54 min

L'actualité du jazz : Mark Turner & Ethan Iverson, duo royal

Le premier enregistrement du duo Mark Turner/Ethan Iverson, “Temporary Kings”, paraît chez ECM/Universal.

L'actualité du jazz : Mark Turner & Ethan Iverson, duo royal
Ethan Iverson et Mark Turner, © Robert Lewis

Au sommaire aujourd'hui

  • Mark Turner et Ethan Iverson à la Une
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Alex Monfort mercredi 12 septembre à 21h30 au Sunside à Paris (75). Cliquez sur "Contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
« Temporary Kings »
« Temporary Kings »

C’est dans les années 90, lors d’une jam session à New York, que le saxophoniste Mark Turner et le pianiste Ethan Iverson ont pour la première fois joué ensemble — chacun par la suite s’engageant dans une carrière individuelle à succès : Ethan Iverson au sein du trio The Bad Plus ; Mark Turner accumulant les projets en leader ainsi que les participations à des groupes collaboratifs comme le trio Fly (plusieurs enregistrements ECM rendent compte de cette richesse de proposition).

Dix ans après cette prise de contact, le saxophoniste et le pianiste ont entamé une association plus soutenue et régulière au sein du quartet de Billy Hart, les deux musiciens apparaissant ensemble sur deux albums ECM du groupe. Aujourd’hui avec Temporary Kings”qui paraît chez ECM – leur premier disque en duo – Mark Turner et Ethan Iverson explorent des territoires esthétiques communs faisant le lien entre le jazz abstrait du courant incarné par le duo Lennie Tristano/Warne Marsh et une certaine intimité propre à la musique de chambre moderniste

L’album présente six compositions originales signées par Ethan Iverson (parmi lesquelles la magnifique et nostalgique pièce en solo Yesterday’s Bouquet) et deux morceaux de Turner (dont Myron’s World, en passe d’acquérir le statut de “classique” auprès des musiciens de jazz contemporains). On y trouve également un blues décalé (Unclaimed Freight, une pièce à la mélodie quasi ravelienne dédiée à la ville suisse où l’album a été enregistré (Lugano), ainsi qu’une interprétation de la composition serpentine de Warne Marsh Dixie’s Dilemma.

Programmation musicale

Mark Turner, Ethan Iverson « Temporary Kings »
Temporary Kings (Ethan Iverson)
ECM 2583

« Temporary Kings »
« Temporary Kings »

Mark Turner, Ethan Iverson « Temporary Kings »
Dixie's Dilemma (Warne Marsh)
ECM 2583

« Temporary Kings »
« Temporary Kings »

Lee Konitz, Dan Tepfer « Decade »
Body & Soul (Heyman,  Sour, Eyton, Green)
Verve 0602567664574

« Decade »
« Decade »

Mikkel Ploug, Mark Turner « Faroe »
Safari (Mikkel Ploug)
Sunnyside 1509

« Faroe »
« Faroe »

Nat King Cole « Kurt Weill's Songs »
September Song (Maxwell Anderson, Kurt Weill)
Frémeaux 5695

« Kurt Weill's Songs »
« Kurt Weill's Songs »

Alex Monfort « Introspection »
Introspection (Alex Monfort)
Jazz Family 049

« Introspection »
« Introspection »

Vox Bigerri, Jim Black « Tio »
Set sauts (Trad.)
Le Fil U6HIBKH

« Tio »
« Tio »

Toots Thielemans, Kenny Werner « Toots Thielemans & Kenny Werner »
Windows (Chick Corea)
Emarcy 014722-2

« Toots Thielemans & Kenny Werner »
« Toots Thielemans & Kenny Werner »

Diana Ross, Marvin Gaye « Diana & Marvin »
Don't Knock My Love (Brad Shapiro, Wilson Pickett)
Motown 72066

« Diana & Marvin »
« Diana & Marvin »

Simon Below « Wailing Wind's Story »
Makada (Simon Below)
Double Moon 71196

« Wailing Wind's Story »
« Wailing Wind's Story »
L'équipe de l'émission :