Open jazz
Magazine
Vendredi 3 mars 2017
58 min

L'actualité du jazz : Laurent Coulondre, le groove en apesanteur

Parution de « Gravity Zero » de Laurent Coulondre chez In Vivo.

L'actualité du jazz : Laurent Coulondre, le groove en apesanteur
Laurent Coulondre, © Jérémy Bruyère

Au sommaire aujourd'hui

  • Laurent Coulondre à la Une
  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonen chance !
  • Jazz au Trésor : Eddie Sauter, Bill Finegan - The Sons Of Sauter-Finegan
  • Jazz Agenda :
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Amazing Keystone Big Band / Andy Emler MegaOctet samedi 04 mars à 20h30 au Centre des Bords de Marne au Perreux-sur-Marne (94). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Pipon Garcia samedi 04 mars à 21h au Crescent à Mâcon (71). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Nguyên Lê & Ngô Hong Quang lundi 06 mars à 20h30 au New Morning à Paris (75). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Omar Sosa samedi 04 mars à 21h à l'Astrada à Marciac (32). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • Jazz Trotter : Eddie Palmieri fête ses 80 ans
  • Jazz Bonus : Blue Bossa
« Gravity Zero »
« Gravity Zero »

Ce qui est touchant chez Laurent Coulondre, c’est que le (jeune) homme est en phase avec lui-même. Sa musique est dictée par ses désirs, rien d’autre. Un garçon brillant, un brin hyperactif. Sur ses claviers, tout travaille simultanément, les deux mains, les deux pieds, son corps tout entier est dévoué à la musique, aux grooves inextricables qu’il tisse avec ses partenaires. D'incessantes illusions rythmiques, trompe-l’œil (devrait-on dire trompe-l'oreille ?), jamais rien de mathématique, juste la saine jouissance de celui qui s'amuse et nous communique son bonheur.

Pour Coulondre, la musique (la vie ?) est un infini terrain de jeu, d'expérimentation. Comme ici pour ce face à face entre ses claviers et une, deux, trois ou quatre batteries ! Les rencontres, il les provoque, croisant ici le fer avec ce que l’hexagone a de mieux à nous offrir en termes de peaux, cymbales et autres métaux. Martin Wangermée, brillant et fidèle partenaire in crime du pianiste électronicien ; André Ceccarelli, un des immenses poètes de la pulsation ; Yoann Serra, inimitable signature, le son, la souplesse, les idées, tout est là ; et Cyril Atef, trublion jamais à court de propositions qui font prendre à la musique des virages sur deux roues.

Face à eux, Coulondre propose, (pro)pulse, ne se lasse pas de se jouer de l’horloge du temps. Sa musique ressemble parfois aux inextricables dédales d’Escher, on imagine en trouver la sortie mais on est ailleurs, perdu dans un océan de plaisir, de sons qui s'entrecroisent comme autant de paysages à explorer.

Coulondre ne théorise pas ce qu’il fait. Qualifier sa musique ? Jazz ? Oui. Rock ? Aussi. Jazz rock ? Pourquoi pas (ce mot l’effraie un peu, tant il fut il y a peu l'objet d’une impitoyable chasse aux sorcières ; depuis, l’électricité s’est à nouveau frayé un chemin dans le monde du jazz). Du groove ? Certainement, mais pas seulement... Au final, un homme de son temps, que l’on rangera à sa guise entre Chick Corea, Eddy Louis, D'Angelo ou Snarky Puppy, bien d’autres encore, peu importe le flacon.

Il est heureux que nous soit offerte aujourd'hui une musique qui exulte et qui se soucie du son (textures et couleurs sont ici remarquables), de l'espace et de l’interaction. Affirmant sans forcer une personnalité qui suscite déjà l’admiration, Coulondre est lancé, vite et pour longtemps ! Daniel Yvinec

Laurent Coulondre, claviers
Martin Wangermée, André Ceccarelli, Yoann Serra, Cyril Atef, batterie

Où écouter Laurent Coulondre

  • mardi 21 mars à 20h au Café de la Danse à Paris (75) dans le cadre du festival In Vivo Veritas

Laurent Coulondre (claviers, orgue, piano)
Cyril Atef (batterie)
ANdré Ceccarelli (batterie)
Martin Wangermée (batterie)

Programmation musicale

Laurent Coulondre « Gravity Zero »
Nitro (Laurent Coulondre)
Sound Surveyor SSM0317/2

« Gravity Zero »
« Gravity Zero »

Laurent Coulondre « Gravity Zero »
Swingy Pencil (Laurent Coulondre)
Sound Surveyor SSM0317/2

« Gravity Zero »
« Gravity Zero »

Laurent Coulondre « Gravity Zero »
Suspension Bridge (Laurent Coulondre)
Sound Surveyor SSM0317/2

« Gravity Zero »
« Gravity Zero »

Herbie Hancock « Thrust »
Spank-a-lee (Hancock, Clark, Jackson)
Columbia 4865682

« Thrust »
« Thrust »

Eddie Sauter, Bill Finegan « The Sons Of Sauter-Finegan »
Finegan's Wake (Bill Finegan)
Fresh Sound 915

« The Sons Of Sauter-Finegan »
« The Sons Of Sauter-Finegan »

The Amazing Keystone Big Band « Live au Crescent 2016 »
Blues in E Sharp (Jon Boutellier)
Nome 007

« Live au Crescent 2016 »
« Live au Crescent 2016 »

Erik Truffaz « Saloua »
Et la vie continue (Erik Truffaz)
Blue Note 5635760

« Saloua »
« Saloua »

Nguyên Lê, Ngô Hông Quang « Hà Nôi Duo »
Five Senses (Nguyên Lê)
ACT 9828-2

« Hà Nôi Duo »
« Hà Nôi Duo »

Charlie Sepulveda, Eddie Palmieri « Mr. EP »
Variations On A Theme 2 (Eddie Palmieri)
HighNote 7302

« Mr. EP »
« Mr. EP »

Ike Quebec Cannonball Adderley « Blue Bossa »
Loïe Sambop (Kenny Burrell, Durval Ferreira, Mauricio Einhorn)
Blue Note 0600753686607

« Blue Bossa »
« Blue Bossa »
L'équipe de l'émission :
Mots clés :