Open jazz
Magazine
Mardi 28 août 2018
54 min

L'actualité du jazz : Kip Hanrahan, les mille et une lunes

La bande son de l’effacement d’un paradis perdu, signée Kip Hanrahan dans “Crescent Moon Waning” qui paraît chez Enja Yellow Bird / l’Autre Distribution.

L'actualité du jazz : Kip Hanrahan, les mille et une lunes
Kip Hanrahan, © X/DR

Au sommaire aujourd'hui

  • Kip Hanrahan à la Une
« Crescent Moon Waning »
« Crescent Moon Waning »

Après "Beautiful Scars", sorti en 2007 et "At Home in Anger" en 2011, "Crescent Moon Waning" de Kip Hanrahan, pourrait être l'aboutissement, l'achèvement d'une trilogie, mais on peut aussi le voir comme une douce vision distordue de la réalité. Certes, la plupart des musiciens que l’on entend sur ce dernier album sont à peu près les mêmes que sur les deux précédents. Certes, la manière d’envisager l’écriture de la musique est également la même : écrire avant d’entrer en studio, puis déconstruire l'écriture en studio afin de permettre à la musique d’émerger dans son essence à travers le jeu… Mais la passion et le désir de Kip Hanrahan pour rendre la musique accessible a forcément changé au fil des ans, de sorte que les trois disques, bien que formant un sous-groupe, sont aussi très différents. 

Kip Hanrahan, 63 ans, natif du Bronx, d’origine judéo-irlandaise mais grandi dans un environnement portoricain explique : “Si on l’envisage “Crescent Moon Waning” comme un point culminant ou une conclusion, on se fourvoie car il n'y en a jamais vraiment. Nous avons tous tellement plus de musique à écrire. Oh, entre parenthèses, je suppose que, nous ne faisons des disques et de la musique que quand il y a des disques et de la musique qui demandent à être faits. Quand on en ressent la nécessité.

Il y a, cependant, une tonalité particulière, immédiatement reconnaissable comme étant la nôtre, claire et constante, à travers les enregistrements et les années. C'est quelque chose que la plupart des musiciens ont souligné indépendamment les uns des autres, à différents moments. Une continuité tonale plutôt amusante, puisque"Crescent Moon Waning" a été enregistré avec les instruments et les voix accordés sur le « la 432 » plutôt que sur le « la 440 » habituel !. Ce changement d'accord était notre façon de jouer sur différentes échelles humaines. C'est marrant, mais il semble, pour la plupart d'entre nous sur ce disque, que l’accordage en 432 semble rendre tout un peu plus lent et plus détendu, quelle que soit la rapidité et l'intensité de la musique.”

"Crescent Moon Waning" a été enregistré entre août 2015 et décembre 2016 à Manhattan et Brooklyn. Sauf le dernier titre de l'album, enregistré live en octobre 1984 à Nancy.

La liste des musiciens sur "Crescent Moon Waning" est un casting de grande classe, comme toujours chez le compositeur-leader. Par ordre d'apparition : Kip Hanrahan, Michael Chambers, Dick Kondas,; Brandon Ross, Luisito Quintero, Robby Ameen, Yunior Terry, Charles Neville, Lucia Ameen, Milton Cardona, Anthony Carrillo,; Richie Flores, Andy Gonzalez, Steve Swallow, Xiomara Laugart, Fernando Saunders, Josh Sinton,; Alfredo Triff, J.D. Allen, Mlle Jennifer Hernandez,; Roberto Poveda, David Rodriguez, Craig Handy, Lucy Penabaz, Giacomo Merega, Grayson Hugh, Senti Toy, Ignacio Berroa, Giovanni Hidalgo, Steve Berrios, Jack Bruce, Chico Freeman, Mario Rivera.

Programmation musicale

Kip Hanrahan « Crescent Moon Waning »
She Can Measure The History of Dreams (K. Hanrahan, C. Korman, B. Ross)
Enja Yellowbird 7786

« Crescent Moon Waning »
« Crescent Moon Waning »

Kip Hanrahan « Crescent Moon Waning »
Sometimes I Can Go For Nights, Forgetting (Kip Hanrahan, Cliff Korman)
Enja Yellowbird 7786

« Crescent Moon Waning »
« Crescent Moon Waning »

Kip Hanrahan « Crescent Moon Waning »
Silvana Laughs at the Film Noir Shadows  (Steve Swallow, Kip Hanrahan)
Enja Yellowbird 7786

« Crescent Moon Waning »
« Crescent Moon Waning »

Kip Hanrahan « A Thousant Nights and a Night »
The Merchant and the Three Different Colored Women (Kip Hanrahan)
American Clavé 10362

« A Thousant Nights and a Night »
« A Thousant Nights and a Night »

Michael Leonhart « The Painted Lady Suite »
Transformation In The Desert of Mexico (Michael Leonhart)
Sunnyside 1519

« The Painted Lady Suite »
« The Painted Lady Suite »

Dinah Washington, Quincy Jones « The Swingin' Miss"" D"" »
Makin' Whoopee (Walter Donaldson, Gus Kahn)
Verve 558 074-2

« The Swingin' Miss"" D"" »
« The Swingin' Miss"" D"" »

Salif Keita « Amen »
Karifa (Salif Keita)
Island 848793-2

« Amen »
« Amen »

Yonathan Avishai « The Parade »
Simgik (Yonathan Avishai)
Jazz & People

« The Parade »
« The Parade »

John Coltrane « Coltrane Plays the Blues »
Mr. Syms (John Coltrane)
Atlantic1382

« Coltrane Plays the Blues »
« Coltrane Plays the Blues »

Duke Ellington « In Coventry, 1966 »
Come Easter (Duke Ellington)
Storyville 1018448

« In Coventry, 1966 »
« In Coventry, 1966 »
L'équipe de l'émission :