Open jazz
Magazine
Mardi 22 mai 2018
54 min

L'actualité du jazz : Kathrine Windfeld, big bang en Scandinavie

Avec « Latency », qui paraît chez Stunt, le big band de la danoise Kathrine Windfeld s’installe dans la cour des grands. Une étincelante révélation.

L'actualité du jazz : Kathrine Windfeld, big bang en Scandinavie
Kathrine Windfeld, © Stephen Freiheit

Au sommaire aujourd'hui

  • Kathrine Windfeld à la Une
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Jean-Philippe Viret jeudi 24 mai à 20h30 à l’auditorium Maison de la Musique et de la Danse à Valence (26) avec Jazz Action Valence. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
« Latency »
« Latency »

A tout juste 30 ans la compositrice, arrangeuse et pianiste Kathrine Windfeld a explosé sur la scène jazz danoise. Dès la sortie de son premier album, “Aircraft” (2016), qui la présentait à la tête de son propre big band, elle avait remporté le prix de « Meilleure nouvelle artiste danoise de jazz » à l’équivalent des Victoires de la musique au Danemark, se trouvant également nominée dans les catégories « Album de l’année » et « Compositrice de l’année ».

Le big band de Kathrine Windfeld a été l’un des rares à être invité lors de l’édition 2016 du festival Jazzahead. La performance a fait l’unanimité auprès des programmateurs et du public. Une cinquantaine de concerts plus tard, la danoise était prête pour ce deuxième album, « Latency », qui paraît chez Stunt (dist. UVM). Comme pour le précédent, “Aircraft”, ses compositions allient tradition et innovation, et mélangent groove, variations rythmiques ambitieuses, passages harmoniques sophistiqués, ballades poétiques et fougueux ostinatos via des arrangements explosifs, interprétés par un ensemble de jeunes, brillants et charismatiques musiciens. « Latency » est une oeuvre plus mature, enregistrée avec un groupe réduit, mais l’énergie, l’ambition et l’enthousiasme de l’opus précédent sont restés intacts ! Ça sonne bien et ça swingue. Celle qu’on considère comme la nouvelle star scandinave du big band, offre à ce format vieux comme le monde une touche de fraîcheur. Rien d’étonnant à ce que le critique américain Doug Ramsey la situe dans la lignée des grandes formations de Maria Schneider, Darcy James Argue, Christian McBride ou John Beasley’s Monkestra.

Kathrine Windfeld (piano, direction)
André Bak, Rolf Thofte Sørensen, Magnus Oseth (trompette, bugle)
Göran Abelli, Mikkel Aagaard, Anders Larson (trombone)
Jakob Lundbak (sax alto et soprano)
Jakub Wiecek (sax alto)
Roald Elm Larsen, Ida Karlsson (sax ténor)
Toke Reines (sax baryton)
Viktor Sandström (guitare)
Johannes Vaht (basse)
Henrik Holst Hansen (batterie)

Programmation musicale

Kathrine Windfeld, Big Band « Latency »
Latency  (Kathrine Windfeld)
Stunt 17062

« Latency »
« Latency »

Kathrine Windfeld, Big Band « Latency »
Leaving Portland (Kathrine Windfeld)
Stunt 17062

« Latency »
« Latency »

Maria Schneider « The Thompson Fields »
Walking by Flashlight (Maria Schneider)
ArtistShare 137

« The Thompson Fields »
« The Thompson Fields »

John Hollenbeck, Large Ensemble « All Can Work »
Elf  (Billy Strayhorn)
New Amsterdam 094

« All Can Work »
« All Can Work »

Terry Pollard « A Detroit Jazz Legend »
Where Or When  (Rodgers-Hart)
Fresh Sound 954

« A Detroit Jazz Legend »
« A Detroit Jazz Legend »

Philippe Mouratoglou « Univers-Solitude »
Porte-nuage (Philippe Mouratoglou)
La Buissonne 3133015

« Univers-Solitude »
« Univers-Solitude »

Rémi Gaudillat, Jean-Philippe Viret « D'une aube à l'autre »
A ta place (Jean-Philippe Viret)
IMR 017

« D'une aube à l'autre »
« D'une aube à l'autre »

Maria Faust « Machina »
Sirene  (Maria Faust)
Stunt 18032

 « Machina »
« Machina »

Tia Fuller « Diamond Cut »
Joe'n Around (Tia Fuller)
Mack Avenue 1127

« Diamond Cut »
« Diamond Cut »

Ketil Bjornstad, Anneli Drescker « A Suite of Poems »
L'hotel, Paris  (Ketil Bjornstad, Lars Saabye Christensen)
ECM 2440

« A Suite of Poems »
« A Suite of Poems »
L'équipe de l'émission :