Open jazz
Magazine
Mardi 25 septembre 2018
1h 54mn

L'actualité du jazz : Itamar Borochov, live au studio de l'Ermitage

Toute la semaine en direct du studio de l'Ermitage à Paris pour l'Ermi'Jazz du Label Laborie Jazz.

L'actualité du jazz : Itamar Borochov, live au studio de l'Ermitage
Itamar Borochov, © Laborie/Laborie

Au sommaire aujourd'hui

Présenté par Nathalie Piolé et Alex Dutilh

  • Itamar BorochovBlue Nights en direct du Studio de l'Ermitage dans le cadre de l'Ermi'Jazz du label Laborie Jazz
  • 10 CD à gagner de Silvia Ribeiro Ferreira « Luziades » en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !
Blue Nigths
Blue Nigths

Itamar Borochov "Blue Nights"

Itamar Borochov (trompette)
Rob Clearfield (piano)
Avri Borochov (basse, oud)
Jay Sawyer (batterie)

Né dans une famille de musiciens, élevé dans la ville judéo-chrétienne- musulmane de Jaffa, Itamar Borochov a toujours entretenu cette richesse d’influences : Edith Piaf, Weather Report, Nusrat Fatah Ali Khan ou Prince ont posé les bases d’une ouverture musicale salutaire. Son initiation ne fut complète que lorsqu’il entra dans la synagogue Séfarade du quartier : Itamar Borochov y absorba la musique sacrée fondée sur les gammes arabes et nourrie de cette tradition juive séculaire. Son immersion dans l’héritage jazz new-yorkais au milieu des années 2000 achèvera de le convaincre : “Il faut que je sois vrai.Si Coltrane était inspiré par le fait que son père était prédicateur, il fallait que je fasse la même chose.Lee Morgan a apporté le gospel, l’évangile, et moi j’apporte la musique de la synagogue séfarade.”

Après l’album « Boomerang », paru en 2016, encensé par la critique en France et à l’international, Itamar Borochov expose une fois encore ce qu’il sait faire de mieux : invoquer ses talents de mélodiste affirmé et de musicien habité par un esprit supérieur.

Si son passé hard bop ressort parfois dans la structure des compositions, ce nouveau voyage proposé par Itamar Borochov (trompette), son frère Avri (contrebasse), Rob Clearfield (piano) et Jay Sawyer (batterie) nous fait pénétrer dans un espace si profond, si dense, que l’on se retrouve aspiré par tous ces appels de la tradition, et cette musique si actuelle. A cette image du profondément croyant, Itamar Borochov projette aussi cette authenticité dans sa recherche du “Divin”, jusque dans la musique qu’il propose. Il l’entrevoit partout, dans des décors sacrés comme profanes.

Alors quelle est l’histoire d’Itamar Borochov ? Selon lui, “il y a du Divin dans le monde. Et c’est une chose à laquelle il faut aspirer - la perfection est un reflet du Divin. C’est ça le rôle de la virtuosité, après tout. Être là au milieu d’une rue sale et aspirer à la grandeur. Parce que partout où il y a de la grandeur, de Bird à Miles ou à Coltrane, ton expérience est plus intense, ça peut être bouleversant, tu ressens la vie à un niveau plus profond.”

  • Right Now (I. Borochov)
  • Blue Nights (I. Borochov)
  • Motherlands (I. Borochov)
  • Maalem (I. Borochov)
  • Daasa ! (I. Borochov)
  • Garden Dog Sleeps (I. Borochov)
  • Broken Vessels (I. Borochov)
  • Revolutionizin (I. Borochov)
  • Kol Haolam Kulo - Take Me To The Bridge (I. Borochov)

Silvia Ribeiro Ferreira "Luziades"
Furioso
Laborie

"Luziades"
"Luziades"

Programmation musicale autour de l'univers de Itamar Borochov

Nusrat Fateh Ali Khan, Michael Brook - My Heart, My Life
Album Night Song
Real World

Night Song
Night Song

Chico Hamilton - For Mods Only
Album The Dealer
Impulse !

The Dealer
The Dealer
Les invités :
L'équipe de l'émission :