Open jazz
Magazine
Lundi 6 novembre 2017
54 min

L'actualité du jazz : Hervé Sellin, quatre à quatre

Parution de « Always Too Soon » et « Passerelles » de Hervé Sellin chez Cristal/Sony.

L'actualité du jazz : Hervé Sellin, quatre à quatre
Hervé Sellin, © Jean-Baptiste Millot

Au sommaire aujourd'hui

  • Hervé Sellin à la Une
  • 3 invitations pour 2 pour le concert de Shabaka and The Ancestors mardi 07 novembre à 20h30 au 106 à Rouen (76). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 pour le concert de Andy Emler Running Backwards mercredi 08 novembre à 20h au Centre culturel numérique Saint-Exupéry à Reims (51) dans le cadre du Sunnyside festival. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 pour le concert de Les 40 ans de l'ARFI - Les Hommes Maintenant jeudi 09 novembre à 19h à la Maison des Metallos à Paris (75). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
"Passerelles" + "Always Too Soon"
"Passerelles" + "Always Too Soon"

Pianiste attitré de Johnny Griffin pendant plus de 15 ans, accompagnateur, entre autres, de DeeDee Bridgewater et de Richard Galliano, le pianiste Hervé Sellin, très investi dans ses activités d’enseignement (CNSM de Paris, Sciences-Po Paris) revient enfin à une actualité discographique avec deux projets qui paraissent simultanément chez Cristal. L’un, “Passerelles”, se situe à la croisée des chemins entre classique et jazz et l’autre, “Always Too Soon”, est un vibrant hommage au saxophoniste Phil Woods.

« J’ai rencontré Phil Woods tardivement (tournées à ses côtés en 2010 et 2011) mais, outre l’admiration que je lui portais depuis tant d’années, une amitié sincère est née entre nous. Lors d’une tournée aux Etats-Unis, j’avais passé du temps chez lui et lui avais, notamment, fait découvrir la musique du compositeur Henri Dutilleux qu’il ne connaissait pas. C’est peut-être le fait d’aborder notre jazz sous cet angle différent (l’inspiration de la musique classique contemporaine) qui nous avait rapproché… Mais il savait aussi que je parlais le même jazz que lui : la tradition, le swing, la filiation d’un be bop vivant et sans cesse remis au goût du jour.

Cet album, “Always Too Soon”, au-delà de certaines de mes expériences plus aventureuses (en écriture, en improvisation libre) est une sorte de « déclaration d’amour » aux racines de notre musique : chanter, danser, partager, rencontrer… A 60 ans, avec près de 40 années d’expérience à vivre tous les jazz, je me revendique comme un amoureux de la tradition, du swing, de la mélodie.

Nous avons enregistré cet album avec la force du moment improvisé, sans la contrainte du paraître. Pour cela, lechoix des musiciens était important. Il fut évident pour moi. Pas besoin de disserter sur ce que nous allions faire ; chacun était (et est toujours) habité par l’histoire et les codes de cette musique.Aucune composition de Phil Woods dans cet album! Mais, outre nos quatre compositions originales, nous avons enregistré le répertoire qu’il aimait interpréter. Phil était un joueur de jazz, au sens noble et fort. J’aime cette notion. Je suis un joueur de jazz, un joueur de musique, un joueur de piano. J’aime cette notion d’artisanat de la musique ! “Always Too Soon” : parce que ceux que nous aimons, ceux qui nous inspirent s’en vont toujours trop tôt…»

Publié simultanément, “Passerelles”, crée un lien entre répertoire classique, jazz et improvisation, de Schumann à Debussy en passant par Satie et Dutilleux. Hervé Sellin et la pianiste classique Fanny Azzuro, accompagnés de trois des plus brillants jeunes musiciens issus de la classe de jazz du Conservatoire de Paris, nous convient à un voyage où se mêlent tradition, découverte, swing et sensibilité.

Hervé Sellin précise : « Ce projet résume bien, en fait, toute l’histoire de ma vie d’artiste. Je n’ai cessé d’évoluer entre divers univers : de la musique classique (ma formation initiale), à la chanson, du jazz traditionnel au jazz le plus actuellement free ! Et puis, le résultat d’une recherche constante pour réunifier les deux univers : mon parcours classique et la fabuleuse richesse de son répertoire et de sa force d’expression (au-delà d’une musique savante formatée et bien-pensante) et le jazz, pour sa liberté, son expression dans l’instant portée par l’improvisation. Il aura fallu dix ans de ma vie, au sortir de mes études classiques au Conservatoire de Paris, pour opérer cette fusion nécessaire. Cet album (après encore maintes années d’expérimentations) en est le fruit du moment. J’ai choisi Schumann, Satie et Debussy pour la force de leur matériaux mélodiques et thématiques (l’enfance, la nature, le mystère, l’humour…). Comme d’autres « standards » à exploiter, j’en extrais la sève et je les reconstruis. Dutilleux, c’est un peu différent : un équilibre contemporain entre mélodie, rythme et harmonie ; une inspiration absolue pour les jazzmen d’aujourd’hui. J’ai rencontré Henri Dutilleux, je lui en ai parlé… Il aimait le jazz. Dans Passerelles, la démarche est profondément jazz ! »

La programmation musicale :
    18:06
    Herve Sellin

    Dark machine

    Pierrick PedronALBUM : Always too soonLABEL : CRISTAL RECORDSANNÉE : 2017
    Dark machine
    18:11
    Herve Sellin

    Willow woods

    Herve SellinALBUM : Always too soonLABEL : CRISTAL RECORDSANNÉE : 2017
    Willow woods
    18:18
    Phil Woods

    Part III (waltz)

    Phil WoodsALBUM : Rights of swingLABEL : CANDIDANNÉE : 1989
    Part III (waltz)
    18:26
    Herve Sellin

    Hommes et pays étrangers

    Robert Schumann Arrangements Herve SellinALBUM : PasserellesLABEL : CRISTAL RECORDSANNÉE : 2017
    Hommes et pays étrangers
    18:35
    Lee Morgan, Wynton Kelly

    Someone I know

    Roger SpottsALBUM : Four classic albumsLABEL : AVID JAZZANNÉE : 2017
    Someone I know
    18:40
    Shabaka And The Ancestors

    The observer

    Shabaka HutchingsALBUM : Wisdom of eldersLABEL : BROWNSWOOD RECORDINGSANNÉE : 2016
    The observer
    18:44
    Andy Emler, Eric Echampard, Ducret Marc And Claude

    Watch your Back, Darwin... I Mean

    Andy EmlerALBUM : Running backwardsLABEL : LA BUISSONNEANNÉE : 2017
    Watch your Back, Darwin... I Mean
    18:47
    Paul Brousseau, Mathieu Metzger

    Source

    Paul Brousseau, Mathieu MetzgerALBUM : SourceLABEL : EMOUVANCEANNÉE : 2017
    Source
    18:50
    Dee Dee Bridgewater

    Hound dog

    Jerry Leiber, Mike StollerALBUM : Memphis ...Yes, I 'm readyLABEL : OKEH / SONY MUSICANNÉE : 2017
    Hound dog
    18:55
    Dizzy Gilleslpie

    Main Theme from Exodus

    Non Id, Ernest GoldALBUM : Dizzy Gillespie goes HollywoodLABEL : VERVE
    Main Theme from Exodus
    18:58
    Paul Moran

    Come together

    John Lennon, Paul MccartneyALBUM : Smokin B3 / Vol. 2 : Still smokin'LABEL : PRUDENTIAL RECORDSANNÉE : 2017
    Come together
L'équipe de l'émission :