Open jazz
Magazine
Jeudi 18 mai 2017
58 min

L'actualité du jazz : Enrico Pieranunzi, un quartet printanier

Parution de « New Spring » de Enrico Pieranunzi chez Cam Jazz.

L'actualité du jazz : Enrico Pieranunzi, un quartet printanier
Enrico Pieranunzi, © Ermanno Basso

Au sommaire aujourd'hui

  • Enrico Pieranunzi à la Une
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Benny Green samedi 20 mai à 21h à l'Astrada à Marciac (32). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
« New Spring »
« New Spring »

Cet enregistrement en concert a été réalisé au Village Vanguard à New York une nuit d’avril 2015 : le pianiste et compositeur Enrico Pieranunzi en quartet avec Donny McCaslin au saxophone, Scott Colley à la contrebasse et Clarence Penn à la batterie. Dans le club bondé, les lumières étaient tamisées, le public a fait silence, et cette nuit-là à New York, le jazz commença à jaillir des doigts du seul artiste italien qui ait joué en leader à trois reprises sur cette scène légendaire.

Le concert a été enregistré et produit par Cam Jazz. La musique que Pieranunzi et son quartet ont délivrée ici est parfaitement suggérée dans le titre de l’album “New Spring” : renouvellement, énergie vitale, promesses tenues, dans cette ville qui a toujours été le berceau, l’école et le tremplin mais aussi le point d’arrivée du jazz, la ville dont le souffle est perçu, entre les titres, dans l’applaudissement du public au Vanguard.

C’est un jazz moderne, entièrement basé sur des titres originaux, sauf pour le standard I Hear A Rhapsody, et qui découle de l’interaction de quatre super musiciens de jazz, qui mêlent habilement leur puissantes personnalités.

Le Vanguard est le Bayreuth du jazz américain et ici, dans ces incroyables harmonies et les superbes mélodie inattendues de Pieranunzi, son piano créatif, on peut sentir les vibrations. On peut aussi presque voir Scott Colley sur cette petite scène historique avec sa contrebasse, épousant le rythme et tissant des mélodies passionnantes et émouvantes.

On peut imaginer le public captivé par la voix éraillée du saxophone de Donny McCaslin qui s’élève en phrases douces et se mélange avec la plénitude de la batterie de Clarence Penn, alors que Lorraine Gordon, légendaire propriétaire du Vanguard, assise dans un coin de son royaume, écoute attentivement chaque note.

Programmation musicale

Enrico Pieranunzi « New Spring »
New Spring (Enrico Pieranunzi)
Cam Jazz 7909-2

« New Spring »
« New Spring »

Enrico Pieranunzi « New Spring »
Amsterdam Avenue (Enrico Pieranunzi)
Cam Jazz 7909-2

« New Spring »
« New Spring »

Bill Evans « Quintessence »
Sweet Dulcinea (Ken Wheeler)
Fantasy 98545

« Quintessence »
« Quintessence »

Enrico Pieranunzi, Mads Vinding, Alex Riel « Yesterdays »
Yesterdays (Jerome Kern)
Stunt 17072

« Yesterdays »
« Yesterdays »

Mulatu Astatke « Mulatu of Ethiopia »
_Mascaram Setab_a (Trad. arr. Mulatu Astatke)
Worthy 1020

« Mulatu of Ethiopia »
« Mulatu of Ethiopia »

Benny Green « Live in Santa Cruz »
Bish Bash (Benny Green)
Sunnyside 1401

« Live in Santa Cruz »
« Live in Santa Cruz »

New Eyes On « Martin Luther »
Die Gedanken sind frei (Anonyme, arr. Oliver Gies)
ACT 9852-2

« Martin Luther »
« Martin Luther »

Ulf and Eric Wakenius « Father And Son »
Dodge The Dodo / When God Created The Coffee Break (Svensson, Berglund, öström)
ACT 9843

« Father And Son »
« Father And Son »
L'équipe de l'émission :
Mots clés :