Open jazz
Magazine
Mercredi 23 janvier 2019
54 min

Émile Parisien, un manifeste pour la déconnection

Avec “Double Screening” qui paraît le 25 janvier chez ACT/Pias, Emile Parisien revient au format du quartet. Plus collectif que jamais.

Émile Parisien, un manifeste pour la déconnection
Emile Parisien Quartet, © Sylvain Gripoix/ACT

Au sommaire aujourd'hui

  • Emile Parisien à la Une

Il n’y a sans doute aucun autre musicien européen qui ne soit autant plébiscité que le saxophoniste soprano Emile Parisien ! Il fait partie de ceux qui donnent une nouvelle direction à leur instrument, dans la lignée de Sidney Bechet, John Coltrane ou Steve Lacy ! Personne d’autre n’a à ce point fait ressortir la sonorité incisive de l’instrument, son vibrato, sa vitalité, avec autant de facilité et ne l’avait remis au centre de nouvelles propositions artistiques. Avec “Double Screening”, Emile Parisien redéfinit la  tradition. La  musique  est visionnaire tout en restant généreuse et joyeuse.

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Emile Parisien samedi 26 janvier à 21h à l'Empreinte à Tulle (19) dans le cadre du festival Du Bleu en Hiver. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Jean-Marc Larché & Yves Rousseau "Continuum" vendredi 25 janvier à 20h au Foyer Georges Brassens de La Maison Pour Tous à Beaucourt (90). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
« Double Screening »
« Double Screening »

Emile Parisien intègre à son répertoire la chanson, la musique classique contemporaine, le folklore français et nord-africain, le tout avec originalité et un dynamisme nourri de la pratique intensive de l’improvisation .Les idées fusent à une vitesse impressionnante, mais il sait rester compréhensible pour l’auditeur. Il n’a pas besoin d’en faire trop sur chaque motif puisque son inspiration lui en fournit rapidement de nouveaux ! Il ne passe jamais par le même chemin et pourtant, les compositions (les siennes ou celles des membres du quartet) gardent toujours la même énergie, les musiciens conservant une grande concentration et  une  étonnante  rigueur.  

Ces “réjouissances organisées” sont pleines de rebondissements, de retournements  soudains...  Il  n’y  a  plus  de  frontières  entre  composition  et improvisation. Cette manière qu’ont les membres du groupe de communiquer entre eux et d’éviter toute forme de routine procure à l’auditeur un sentiment de joie, celle de participer à la création d’un jazz frais, frénétique et original.

Qu’Émile Parisien soit un brillant musicien n’est plus à prouver ; il suffit de l’entendre traverser des  territoires  free, revenir à la mélodie à  une  vitesse  vertigineuse  ou  encore  faire  sonner  son saxophone comme une flûte japonaise shakuhachi ; mais son propos est avant tout de servir la musique. Là encore, ce n’est pas une question de soliste mais plutôt de groupe qui instinctivement, garde le cap  entre  instantanéité  et sincérité des émotions, bondissant brusquement pour atterrir en douceur, loin devant... La musique a beau construite avec  précision, elle regorge d’espace pour que chaque membre du quartet puisse exprimer ses idées. 

On est donc bien là dans un nouveau jazz européen ancré dans la tradition, mais capable  de  s’en  écarter  pour aller  sur  d’autres  terrains : la musique est à la fois furieuse et virtuose, elle nous bouscule émotionnellement à chaque instant.

Où écouter Emile Parisien

  • A Tulle (19) samedi 26 janvier à 21h à l'Empreinte dans le cadre du festival Du Bleu en Hiver (3 invitations pour 2 à gagner)
  • A Marciac (32) samedi 09 février à 21h à l'Astrada

Emile Parisien (saxophones soprano & ténor)
Julien Touéry (piano)
Ivan Gélugne (basse)
Julien Loutelier (batterie)

Programmation musicale

Émile Parisien « Double Screening »
Hashtag II (Émile Parisien)
ACT 9879-2

« Double Screening »
« Double Screening »

Émile Parisien « Double Screening »
Hashtag IV (Émile Parisien)
ACT 9879-2

« Double Screening »
« Double Screening »

Émile Parisien « Double Screening »
Daddy Long Legs (Julien Loutelier)
ACT 9879-2

« Double Screening »
« Double Screening »

Anthomy Barxton « Five Pieces (1975) »
Opus 40M (Anthony Braxton)
Arista 4064

« Five Pieces (1975) »
« Five Pieces (1975) »

Ricardo Toscano « Quartet »
Almeria (Ricardo Toscano)
Clean Feed 503

« Quartet »
« Quartet »

Lambert, Hendricks & Ross « Sing A Song of Basie »
Two For The Blues (Neal Hefti,  Jon Hendricks)
Verve  543 827-2

« Sing A Song of Basie »
« Sing A Song of Basie »

Yves Rousseau, Jean-Marc Larché « Continuum »
Ambre (Jean-Marc Larché)
Démo

« Continuum »
« Continuum »

Luigi Grasso « Invitation au voyage »
Mariposa Mambo (Luigi Grasso)
Camille Prod   042018

« Invitation au voyage »
« Invitation au voyage »

Tcha Limberger « Live »
Clair de lune (Django Reinhardt)
Frémeaux 8558

« Live »
« Live »

Mette Rasmussen, Chris Corsano « A View of The Moon (from the Sun) »
Folding in on Itself  (Mette Rasmussen, Chris Corsano)
Clean Feed 493

« A View of The Moon (from the Sun) »
« A View of The Moon (from the Sun) »
L'équipe de l'émission :