Open jazz
Magazine
Lundi 28 août 2017
54 min

L'actualité du jazz : Charles Lloyd, la traversée du temps

Parution de « Passin' Thru » de Charles Lloyd chez Blue Note/Universal.

L'actualité du jazz : Charles Lloyd, la traversée du temps
Charles Lloyd Quartet, © D. Darr

Au sommaire aujourd'hui

  • Charles Lloyd à la Une
  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !
« Passin' Thru »
« Passin' Thru »

Tout au long de sa glorieuse carrière le saxophoniste, flûtiste, compositeur et grand mystique du jazz Charles Lloyd aura décliné sa musique à travers une myriade de formations aux configurations orchestrales extrêmement variées.

Sa nouvelle production Blue Note est un enregistrement : “Passin’ Thru”. Charles Lloyd s’y présente à la tête de son New Quartet composé du pianiste Jason Moran, de Reuben Rogers à la contrebasse et de Eric Harland à la batterie. L’album regroupe sept compositions de Charles Lloyd couvrant un large spectre de styles et d’humeur — du thème-titre plein de swing et de vie (enregistré la première fois en 1963, quand le saxophoniste était encore membre du Chico Hamilton Quintet) à la toute nouvelle pièce Shiva Prayer, sobre et nostalgique, écrite en l’honneur d’une amie proche qui vient de disparaître et à qui l’album est dédié.

Membre de la petite confrérie de grands musiciens de jazz honorés par le National Endowment for the Arts (NEA Jazz Masters) et pilier essentiel du triumvirat des légendes vivantes du saxophone avec Wayne Shorter et Sonny Rollins, Charles Lloyd a reçu en 2015 le titre honorifique de Docteur en musique de la part du Berklee College of Music et l’an dernier s’est vu intronisé au “Music Hall of Fame” de la ville de Memphis. Cette année il a été distingué par le centre culturel du jazz new-yorkais, la Jazz Gallery, qui lui a décerné un prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière (Lifetime Achievement Award).

Au début de sa carrière de leader en 1965, Lloyd s’est retrouvé à la tête d’un quartet exceptionnel composé de musiciens qui tous allaient devenir des stars de leur instrument — le pianiste Keith Jarrett, le contrebassiste Cecil McBee et le batteur Jack DeJohnette. A plusieurs reprises il est revenu au format du quartet (avec Michel Petrucciani d’abord, puis avec le pianiste suédois Bobo Stenson), mais il considère son New Quartet, formé déjà il y a une dizaine d’années, comme “un groupe phare, sans équivalent.” Le dernier album en date de cette formation était “Mirror” paru en 2010 sur le label ECM. A l’occasion de la parution de “Passin’ Thru”, Lloyd explique pourquoi lui est venu la nécessité d’ajouter un nouveau chapitre à l’histoire de cet orchestre. _“C’est une petite planète, et on ne fait qu’y passer le temps de notre voyag_e,” confie-t-il. “De temps en temps on parvient à des intersections importantes. Ce quartet avec Jason, Reuben et Eric s’est cristallisé de façon très organique en avril 2007. Dès les premières notes de notre tout premier concert, j’ai su qu’il s’agissait d’une formation réellement magique.

Lorsqu’à l’été 2016, Lloyd a remis sur pied son New Quartet le groupe ne s’était pas engagé dans une longue tournée de la sorte depuis de nombreuses années. En fait, “Passin’ Thru” s’ouvre avec le tout premier morceau joué au cours de cette tournée: Dream Weaver enregistré dans le cadre du Montreux Jazz Festival le 30 juin. Les six autres pièces de l’album sont extraites de la sublime performance qu’a offert le quartet au Lensic à Santa Fé, Nouveau Mexique, le 29 juillet.

La musique dans “Passin’ Thru” puise son intensité dans le fait d’être ancrée dans l’instant. C’est pourquoi Lloyd a tenu à capter l’esprit de sa musique en concert plutôt qu’en studio. “L’énergie d’un disque live est rarement reproductible en studio,” explique-t-il. “Là il n’y a pas de seconde prise.” Le thème Dream Weaver de Lloyd a été enregistré à l’origine au tout début de son premier quartet dans l’album éponyme paru en 1966. Ici la pièce fait figure de longue introduction. Le saxophoniste s’y exprime avec une grande intensité lyrique, animé par une sorte d’état d’urgence, tandis que Moran brouille rapidement les harmonies, que la contrebasse grogne, que la batterie batifole, le morceau se transformant peu à peu en une sorte d’expédition extatique. Dans ses notes de pochette, Lloyd offre une citation extraite du recueil d’anciens textes Sanskrit, les Upanishads: “Nous sommes comme l’araignée/Nous tissons nos vies et évoluons à l’intérieur de cet espace/Nous sommes comme le rêveur qui rêve /Et ensuite vit dans son rêve/C’est une loi qui est valable dans tout l’Univers.

Quand on lui a demandé pourquoi il avait repris tant de morceaux de son passé dans “Passin’ Thru”, Lloyd a répondu : “Ce n’est pas mon fort de parler de la musique que je crée. Mes compositions ce sont mes enfants. Les enfants, ça grandit et ça quitte la maison. Aujourd’hui je leur rends visite de temps en temps aux quatre coins du monde. Passin' Thru et Dream Weaver font partie de ces enfants. Ils sont partis de la maison et sont revenus. Je suis parti de chez moi et je suis revenu. Quand on se retrouve on s’aperçoit chaque fois qu’on a beaucoup de choses à se raconter. Ils ont gagné en maturité, et moi aussi. Quand je sors maintenant, je trimballe avec moi des années d’expérience que je n’avais pas lorsque j’étais encore un jeune homme idéaliste.

Programmation musicale

La programmation musicale :
    18:08
    Charles Lloyd New Quartet

    Dream weaver

    Charles LloydALBUM : Passin' thruLABEL : Blue NoteANNÉE : 2017
    Dream weaver
    18:29
    Adam Baldych & Helge Lien Trio

    One

    Adam BaldychALBUM : BrothersLABEL : ACTANNÉE : 2017
    One
    18:38
    Frank Sinatra & Antonio Carlos Jobim

    Girl from Ipanema

    Jobim, Gimbel, De MoraesALBUM : Francis Albert Sinatra and antonio Carlos JobimLABEL : Reprise
    Girl from Ipanema
    18:43
    Jean Cocteau, Dan Parrish

    Les voleurs d'enfants

    Jean Cocteau, Vance LowryALBUM : Cocteau anthologieLABEL : Fremeaux
    Les voleurs d'enfants
    18:49
    Duke Ellington

    Caravan

    TizolALBUM : Duke Ellington and his Orchestra 1937LABEL : ClassicsANNÉE : 1992
    Caravan
    18:53
    Tony Paeleman

    The hex

    Tony PaelemanALBUM : Camera obscuraLABEL : Shed MusicANNÉE : 2017
    The hex
    18:57
    Hornung Trio

    Kokolores

    Ludwig HornungALBUM : SpielerLABEL : Double MoonANNÉE : 2017
    Kokolores
L'équipe de l'émission :