Open jazz
Magazine
Jeudi 15 février 2018
54 min

L'actualité du jazz : Bruno Ruder et Rémi Dumoulin, la nouvelle vague

Parution de « Gravitational Waves » de Bruno Ruder et Rémi Dumoulin chez Absilone / Socadisc.

L'actualité du jazz : Bruno Ruder et Rémi Dumoulin, la nouvelle vague
Bruno Ruder, Rémi Dumoulin, Aymeric Avice, Guido Zorn & Billy Hart, © Christophe Charpenel

Au sommaire aujourd'hui

  • Bruno Ruder et Rémi Dumoulin à la Une
  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Rodolphe Lauretta vendredi 16 février à 20h45 au Comptoir à Fontenay-sous-Bois (94). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 5 invitations pour 2 à gagner pour "Bravo Virtuose". Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 invitations pour 2 pour les 5 premiers mails.
« Gravitational Waves »
« Gravitational Waves »

Quand deux jazzmen français à peine quadragénaires, dont on suit la carrière avec intérêt depuis près de dix ans, décident de monter un quintet en y intégrant le grand batteur américain Billy Hart (77 ans), il en résulte une musique terriblement généreuse, magique, et lumineuse. Des compositions originales (de la plume du pianiste Bruno Ruder ou du saxophoniste Rémi Dumoulin) écrites en pensant précisément à Billy Hart et à son jeu de batterie, ouvert, inventif, et foisonnant. Des thèmes de jazz magnifiquement construits, mais qui laissent toujours la place à un jeu libre et à l’improvisation. Une rencontre tout à fait singulière entre le jazz français de deux diplômés du CNSM et un batteur américain magistral qui a joué avec les plus grands (Herbie Hancock, Miles Davis, Wayne Shorter, Joe Zawinul, McCoy Tyner, Stan Getz, Lee Konitz, Paul Bley, Charles Lloyd, Dave Liebman…).

L’idée n’est pas d’utiliser Billy Hart comme un sideman de luxe, mais de le laisser libre afin qu’il exprime pleinement son jeu de batterie comme s’il était le chef d’orchestre. Une batterie vivante et organique, au jeu dense, contrasté, et coloré, qui va constamment stimuler les musiciens pour leur donner des ailes. Des morceaux enregistrés live lors de deux concerts magistraux donnés à l’Amphithéâtre de l'Opéra de Lyon où Bruno Ruder était en résidence. Une musique jouée sans filet, dans l’urgence et le danger, sans les artifices sonores et les bidouillages d’une séance en studio, mais montée au sens cinématographique du terme, en raccourcissant ou en divisant certains morceaux. Un véritable travail d’édition et de montage, afin de créer une narration cohérente et fluide car un disque ce n’est pas exactement comme un concert ! Une vision scénarisée de la musique afin de créer un film imaginaire qui touchera plus intimement les auditeurs.

Le trompettiste Aymeric Avice et le contrebassiste Guido Zorn, tous deux passés aussi par le CNSM, complètent ce quintet singulier. Un groupe soudé où la musique circule et rebondit constamment autour d’une entente musicale exceptionnelle et d’une interaction joyeuse et vive, qui nous ramènent à la définition même du jazz et à ses fondamentaux.

Ayant tous les deux eu l’occasion de jouer avec Billy Hart, c’est donc tout naturellement que Rémi et Bruno décident d’écrire les compositions de ce projet spécialement pour Billy, où swing, ballade, écriture, et improvisation, vont faire bon ménage afin de rendre un hommage particulier aux racines afro-américaines du jazz tout en continuant à explorer la musique créative européenne d’aujourd’hui. A travers ce projet, ils proposent une rencontre des plus ouvertes avec cet immense musicien, tout à la fois ambassadeur d’un âge d’or du jazz auquel ils sont indéfectiblement attachés, et personnalité artistique dont la créativité dépasse de loin le cadre de tout idiome musical. Quand Billy Hart, séduit par la musique que les deux comparses lui envoient leur demande ce qu’ils attendent exactement de lui et leur pose la question : « Elle est où la batterie dans ce projet ? » ils lui répondent que c’est lui, la batterie du projet ! Et qu’il a donc la totale liberté de jouer comme il l’entend. Bruno et Rémi ont d’ailleurs accepté avec bonheur tout ce que Billy Hart leur a proposé.

Le pianiste Bruno Ruder sort en 2003 du CNSM avec un premier prix et forme très vite le trio yes is a pleasant country avec la chanteuse Jeanne Added et le saxophoniste Vincent Lê Quang. Le groupe enregistre un seul et unique album en 2008 qui sera publié sur le label Sans Bruit. Bruno Ruder va également faire partie du groupe Magma entre 2008 et 2011. Il enregistrera plusieurs disques avec eux et il y aura beaucoup de concerts à la clé, partout à travers le monde. Après Magma, il intègre le groupe Radiation 10, avec qui il enregistre “Bossa Supernova” en 2013 et travaille sur un projet en piano solo, “Lisières”, qui sort en 2014 sur le label La Buissonne. Le contrebassiste et leader Riccardo Del Fra, responsable du département jazz au CNSM, avait très vite repéré ce jeune pianiste inventif et brillant et l’avait intégré à plusieurs projets qui lui permettront de rencontrer lors de quelques concerts le batteur Billy Hart. Il y a une trace discographique de cette collaboration : “My Chet, My Songs”, en 2014, consacré au répertoire de Chet Baker. Le courant passe très bien entre Bruno et Billy Hart, il faut dire que Billy est une personnalité généreuse avec une grande ouverture d’esprit et qu’il sait reconnaître les musiciens talentueux. Lors des concerts qu’ils font ensemble, il dit à Bruno Ruder qu’il aimerait bien un jour continuer à jouer avec lui autour d’un autre projet, évidemment ça ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd…

Le saxophoniste Rémi Dumoulin, qui joue en outre de la clarinette et de la clarinette basse, est lui aussi passé par le CNSM et a été l’élève du saxophoniste André Villéger. Il a également eu l’occasion de jouer avec Magma et Riccardo Del Fra, ainsi qu’avec Daniel Humair. De 2009 à 2013, il fait partie de l’ONJ de Daniel Yvinec avec qui il enregistre quatre albums et parcourt le monde. C’est d’ailleurs au sein de l’ONJ qu’il rencontre Billy Hart avec qui il joue pour une création inédite dans le cadre du festival de Radio France - Montpellier. Avec l’ONJ, Rémi Dumoulin peut aussi s’exprimer et composer des musiques sur des films muets, ce qui lui va comme un gant car Rémi est un grand cinéphile. Sa passion pour la musique de film se prolonge avec la formation du quartet Kino Sounds (avec trois ex-comparses de l’ONJ : Matthieu Metzger, Sylvain Bardiau et Yoann Serra) qui propose des musiques pour un cinéma imaginaire !

Où écouter Bruno Ruder et Rémi Dumoulin

  • vendredi 23 et samedi 24 mars à 21h30 au Sunside à Paris (75)

Bruno Ruder (piano)
Rémi Dumoulin (saxophone)
Aymeric Avice (trompette)
Guido Zorn (contrebasse)
Billy Hart (batterie)

Programmation musicale

Bruno Ruder, Rémi Dumoulin « Gravitational Waves »
Rainer Werner Fassbinder (Rémi Dumoulin)
Absilone HAJ0001

« Gravitational Waves »
« Gravitational Waves »

Bruno Ruder, Rémi Dumoulin « Gravitational Waves »
Charles Ives (Bruno Ruder)
Absilone HAJ0001

« Gravitational Waves »
« Gravitational Waves »

Bruno Ruder, Rémi Dumoulin « Gravitational Waves »
Step by Steppes (Rémi Dumoulin)
Absilone HAJ0001

« Gravitational Waves »
« Gravitational Waves »

Andrew Hill « Point of Departure »
Flight 19 (Andrew Hill)
Blue Note 7841672

« Point of Departure »
« Point of Departure »

Johnny Lytle « Four Classic Albums »
332-Wow ! (Johnny Lytle)
Avid Jazz 1275

« Four Classic Albums »
« Four Classic Albums »

Rodolphe Lauretta « Raw »
Softly As In A Morning Sunrise (Romberg)
Onze Heures Onze 843388

« Raw »
« Raw »

Wynton Marsalis, Lincoln Center Jazz Orchestra « Sweet Release and Ghost Story »
Sweet Release - Street : Make Room For Me (Wynton Marsalis)
Sony 61690

« Sweet Release and Ghost Story »
« Sweet Release and Ghost Story »

Tigran Hamasyan « For Gyumri »
Aragatz (Tigran Hamasyan)
Nonesuch 7559793257

« For Gyumri »
« For Gyumri »

Oscar Peterson « We Get Requests »
Days of Wine and Roses (Mercer, Mancini)
Verve 810 047-2

« We Get Requests »
« We Get Requests »

David Murray « Blues For Memo »
A Mirror of Youth (David Murray, Saul Williams)
Motéma 0256

« Blues For Memo »
« Blues For Memo »
L'équipe de l'émission :