Open jazz
Magazine
Mardi 7 janvier 2020
54 min

Johnny Griffin & Eddie Lockjaw Davis et quelques autre dialogues au sommet

“Ow ! Live at The Penthouse”, les superbes enregistrements live en club à Seattle en 1962 des saxophonistes ténor Johnny Griffin et Eddie " Lockjaw " Davis viennent de paraître chez Reel to Real Recordings.

Johnny Griffin & Eddie Lockjaw Davis et quelques autre dialogues au sommet
Johnny Griffin & Eddie "Lockjaw" Davis, © Lee Tanner

Au sommaire aujourd'hui

  • Johnny Griffin & Eddie "Lockjaw" Davis à la Une

Le luxueux livret comprend des entrevues avec le saxophoniste James Carter, le batteur Kenny Washington et des essais de l'historien Ted Panken et du pianiste Michael Weiss.

L'album restitue les performances inédites, capturées au Penthouse, le club de Seattle, en mai-juin 1962. Il a d'abord été disponible sur un vinyle de 180 grammes, masterisé par Bernie Grundman et pressé par Standard Vinyl, puis est sorti en CD la semaine suivante.

Reel to Real - un partenariat entre Cory Weeds, l'impresario de jazz basé à Vancouver et Zev Feldman, le coprésident de Resonance Records et célèbre " détective de jazz " - a été lancé le jour du Record Store Day 2018 avec une paire de sorties comprenant “Swingin' in Seattle”, des sessions live du quintette de Cannonball Adderley également enregistré au Penthouse en 1966-67. Resonance a déjà puisé dans les archives du Penthouse pour ses albums de Wes Montgomery (“Smokin' in Seattle”) et de The Three Sounds featuring Gene Harris (“Groovin' Hard”).

Dans ses notes incluses dans le livret de 28 pages qui accompagne le coffret, Cory Weeds se souvient : " En entendant les enregistrements de Johnny Griffin et Eddie 'Lockjaw' Davis, j'ai eu à nouveau cette sensation d'excitation dans mon estomac, j'ai appelé Zev et j'ai dit : 'Nous devons sortir cette musique, coûte que coûte ". Zev Feldman ajoute : " Ces enregistrements sont un cadeau pour transmettre pareille exaltation et vibrations positives, capturées avec cette musique. Merci au légendaire producteur de radio Jim Wilke, à l'ingénieur Fred Stimson qui a enregistré ces émissions à partir des bandes analogiques originales et à Charlie Puzzo, Jr. fils du propriétaire du Penthouse.”

Charlie Puzzo, Jr. raconte : " En vieillissant, je suis devenu obsédé par le Penthouse et son histoire, ce qui m'a donné pour mission de devenir l'archiviste familial du club. Lorsque l'occasion s'est présentée de sortir cette musique, je voulais m'assurer qu'elle était bien faite. J'ai eu de la chance et j'ai pu travailler avec des gens formidables dans le monde de la musique qui ont rendu tout cela possible".

Dans ses propres notes pour “Ow !” l’homme de radio Jim Wilke - qu'on peut entendre présenter le groupe sur l'album - décrit en détail la place historique du Penthouse dans l'histoire de l'enregistrement du jazz en direct. Il écrit : " Ces prestations du Eddie " Lockjaw " Davis & Johnny Griffin Quintet sont tirées d'émissions de radio hebdomadaires en direct du Penthouse à Seattle, enregistrées au studio de KING-FM au moment de leur diffusion. La plupart des grands noms du jazz qui étaient en tournée dans les années soixante jouaient au Penthouse et j'étais producteur de la série radiophonique, qui s'est finalement étendue à plus de 200 concerts en direct du club... Ces sessions de 1962 mettent en vedette un quintet très dynamique avec deux ténors magnifiquement inspirés dans leur défi mutuel".

Bien que la bataille de saxophones soit devenue un incontournable de l'ère du hard bop après que Dexter Gordon et Wardell Gray aient établi la référence avec The Chase en 1947, aucun duo n'était aussi puissant et prolifique que celui de Eddie “Lockjaw” Davis, un vétéran du Count Basie Orchestra et du trio populaire avec l'organiste Shirley Scott, avec Johnny Griffin, connu pour son travail à haute tension avec Thelonious Monk. Le duo qui est devenu connu sous le nom de " The Tough Tenors " a enregistré neuf disques dont quatre albums live pour Prestige et Jazzland en 1960-62 enregistrés au Minton’s à New York.

Lors de leur engagement au Penthouse, "The Little Giant" et "Jaws", alors au sommet de leur art, sont soutenus par une puissante section rythmique composée du pianiste Horace Parlan (dont le style peu orthodoxe, fruit d'un combat d'enfance contre la polio, a été entendu sur une série d'enregistrements en tant que leader pour Blue Note), du bassiste Buddy Catlett et du batteur Art Taylor.

Dans une longue entrevue avec Weeds et Feldman, incluse dans Ow ! le brillant saxophoniste ténor James Carter qualifie l'album Penthouse de " disque mémorable mettant en vedette deux de mes héros musicaux que j'ai eu la chance de rencontrer à différents moments de ma carrière ".

Le pianiste Michael Weiss, qui a accompagné Griffin sur la route de 1987 à 2001, dit dans son essai dans la collection : " Réécouter ces ensembles est un élixir. La pure excitation et l'énergie explosive qui se dégagent de cet enregistrement sont identiques à la secousse électrique que j'ai ressentie à chaque instant sur le kiosque à musique avec Griff. Que ce soit sur des tempos rapides comme l'éclair ou sur des ballades, le niveau d'intensité, de concentration et d'adrénaline sur scène ne ressemblait à aucun autre groupe avec lequel j'avais travaillé. Un vrai extraverti, Griffin avait beaucoup à exprimer à travers son sax et était d'une présence si imposante qu'il tirait la même chose de ses sidemen".

Dans une autre interview de grande envergure avec Cory Weeds et Zev Feldman, le batteur Kenny Washington, qui a accompagné les deux saxophonistes, note leur complémentarité : "Les deux ont eu les mêmes influences", se souvient Washington. "Ils appelaient Jaws 'Little Ben' parce qu'il jouait comme Ben Webster, mais il était aussi influencé par Coleman Hawkins, Don Byas et Lester Young. Tous deux ont été marqués par ces influences, mais les ont digérées de manière très différente. Jaws sonnait toujours comme s'il jouait à l'envers... Rythmiquement, Griff était très différent de Jaws. Et Griff aimait peut-être Charlie Parker, lle côté bebop des choses, un peu plus que Jaws."

“Ow !” comprend également un essai détaillé de l'historien Ted Panken sur l'histoire du combo Griffin-Davis et le répertoire enregistré lors des dates du Penthouse. Et le pianiste Michael Weiss pourrait bien offrir le meilleur résumé : "Ainsi que l'atteste cet enregistrement, le Eddie 'Lockjaw' Davis-Johnny Griffin Quintet fonctionne comme une voiture de sport bien réglée - avec précision, polissage et puissance de combustion. Venez donc faire un tour…".
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

La programmation musicale :
  • 18h07
    Bahia - ARY BARROSO
    Johnny Griffin, Eddie 'Lockjaw' Davis

    Bahia

    Ary Barroso. : compositeur, Johnny Griffin (saxophone ténor), Eddie 'Lockjaw' Davis (saxophone ténor), Horace Parlan (piano), Buddy Catlett (contrebasse), Art Taylor (batterie)
    Album Ow ! Live at the Penthouse Label Reel To Real (RTRCD003) Année 2019
  • 18h16
    Spoken introduction - Ary Barroso
    Johnny Griffin

    Spoken Introduction

    Album Ow ! Live at the Penthouse Label Reel To Real (RTRCD003) Année 2019
  • 18h16
    Blue lou - Ary Barroso
    Johnny Griffin, Eddie 'Lockjaw' Davis

    Blue Lou

    Irving Mills. : compositeur, Edgar Sampson. : compositeur, Johnny Griffin (saxophone ténor), Eddie 'Lockjaw' Davis (saxophone ténor), Horace Parlan (piano), Buddy Catlett (contrebasse), Art Taylor (batterie)
    Album Ow ! Live at the Penthouse Label Reel To Real (RTRCD003) Année 2019
  • 18h22
    Joy spring - CLIFFORD BROWN
    Kenny Barron, Mulgrew Miller

    Joy Spring

    Clifford Brown. : compositeur, Kenny Barron (piano), Mulgrew Miller (piano)
    Album The Art of Piano Duo, Live Label Universal (SSC4753) Année 2019
  • 18h32
    First song - CHARLIE HADEN
    Stan Getz, Kenny Barron

    First Song

    Charlie Haden. : compositeur, Stan Getz (saxophone ténor), Kenny Barron (piano)
    Album People Time, The Complete Recordings Label Universal Année 2009
  • 18h41
    Yesterdays - Otto Harbach, Jerome Kern
    Sonny Rollins, Coleman Hawkins

    Yesterdays

    Otto Harbach. : compositeur, Jerome Kern. : compositeur, Sonny Rollins (saxophone ténor), Coleman Hawkins (saxophone ténor), Paul Bley (piano), Bob Cranshaw (contrebasse), Roy McCurdy (batterie)
    Album Sonny Meets Hawk ! Label Rca (74321 22107 2) Année 1963
  • 18h48
    The chase - DEXTER GORDON
    Dexter Gordon & Wardell Gray

    The Chase

    Dexter Gordon. : compositeur, Dexter Gordon (saxophone ténor), Wardell Gray (saxophone ténor), Jimmy Bunn (piano), Red Callender (contrebasse), Chuck Thompson (batterie)
    Album Central Avenue Sounds/Jazz in Los Angeles Label Rhino (, R2 75872)
  • 18h55
    Frissell frazzle - JIM HALL
    Jim Hall

    Frisell Fazzle

    Jim Hall. : compositeur, Jim Hall (guitare), Bill Frisell (guitare), Scott Colley (basse), Andy Watson (batterie)
    Album Dialogues Label Telarc (CD-83369) Année 1995
L'équipe de l'émission :