Open jazz
Magazine
Lundi 30 décembre 2019
54 min

Joe Lovano, Viva Lovano : (6/10), Petits formats, grands bonheurs

Un grand portrait en 10 épisodes, du lundi 23 décembre au vendredi 3 janvier.

Joe Lovano, Viva Lovano : (6/10), Petits formats, grands bonheurs
Joe Lovano sur scène, © Philippe Marchin

Le ténor des ténors. Pas un hasard si Joe Lovano consacra l’un de ses  albums majeurs au répertoire d’Enrico Caruso, « Viva Caruso », en 2002…  Depuis la retraite forcée de Sonny Rollins, Joe Lovano apparait comme «  le » saxophoniste occupant, avec une bonhomie bienveillante, la statue  du commandeur. Il vient d’être sacré « saxophoniste ténor de l’année »  au fameux référendum des critiques du magazine américain DownBeat.

Celles  et ceux qui ont eu la chance de l’entendre l’été dernier en invité de  luxe de la tournée de Diana Krall ont été sidérés. Un art de la  concision à chaque solo, sur chaque chanson, qui évoquait l’osmose  miraculeuse entre Lester Young et Billie Holiday. La pianiste et  chanteuse se muait volontiers en accompagnatrice de sa guest star.

Aborder Joe Lovano  (né le 29 décembre 1952), c’est plonger dans la vie quotidienne d’un  jazzmen depuis un demi-siècle : une famille musicienne, l’école des  clubs dès l’adolescence, le New York de la Loft Generation,  l’amitié de vingt ans avec Paul Motian et Bill Frisell pour l’un des  plus sublimes trios de l’histoire du jazz, le lien fraternel avec John  Scofield, la consécration d’une longue série d’albums chez Blue Note,  jusqu’à sa toute nouvelle signature chez ECM.

En leader, Joe  Lovano n’a cessé de brouiller les pistes, de se remettre en cause à  chaque fois par une formule nouvelle, du duo à la grande formation en  passant par des quatuors de saxophones, un étonnant nonet ou des trios  singuliers. Toujours enraciné dans une profonde connaissance des maîtres  du passé et le regard déterminé sur l’aventure de l’inédit. En prime,  Joe Lovano n’a jamais cessé d’être avide de rencontres, on le retrouve  aussi bien aux côtés d’Henri Texier que de Hank Jones ou John Zorn… Un  symbole du jazz open !

L’interview exclusive de 3 heures réalisée chez lui fin octobre dans la  vallée de l’Hudson, sera proposée en v.o. et en intégralité sur le site  de la dernière émission et sera séquencée en extraits traduits dans  chacune des 10 émissions de la série.

01) L’accent sicilien de Cleveland
02) Berklee-NYC express
03) Les années Loft
04) Paul Motian et le triangle d’or
05) Les prémices d’un leader

06) Petits formats, grands bonheurs

Trios et quartets : non seulement Joe Lovano affectionne ces formats, mais il se plait à en multiplier les intervenants, proposant plusieurs castings dans un même concert ou un même album. En prime, un duo avec Aldo Romano.  

07) La passion de la forme
08) Le sax et après
09) Joyeuses rencontres
10) L’esprit d’aventure

La programmation musicale :
  • 18h08
    Remanence - Aldo Romano, Joe Lovano
    Aldo Romano

    Remanence

    Joe Lovano (saxophone ténor), Aldo Romano (batterie)
    Album 10 Tales Label Owl Records (OWL 053 CD) Année 1989
  • 18h13
    Emperor Jones - JOE LOVANO
    Joe Lovano

    Emperor Jones

    Joe Lovano (saxophone ténor), Kenny Werner (piano), Marc Johnson (contrebasse), Bill Stewart (batterie)
    Album Landmarks Label Blue Note Records Année 1990
  • 18h21
    Fort worth - JOE LOVANO
    Joe Lovano

    Fort worth

    Joe Lovano. : compositeur, Joe Lovano (saxophone ténor), Tom Harrell (trompette), Anthony Cox (contrebasse), Billy Harts (batterie)
    Album Joe Lovano quartets Live at the Village Vanguard 1994 Label Blue Note (8291252) Année 1994
  • 18h32
    This is all I ask - G. Jenkins
    Joe Lovano

    This Is All I Ask

    Gordon Jenkins. : compositeur, Joe Lovano (saxophone ténor), Mulgrew Miller (piano), Christian McBride (contrebasse), Lewis Nash (batterie)
    Album Joe Lovano quartets Live at the Village Vanguard 1994 Label Blue Note (8291252) Année 1995
  • 18h45
    New York Fascination - JOE LOVANO
    Joe Lovano

    New York Fascination

    Joe Lovano. : compositeur, Joe Lovano (saxophone ténor), Dave Holland (contrebasse), Elvin Jones (batterie)
    Album Trio fascination Label Blue Note (BLNO 8331142) Année 1997
  • 18h49
    Infant eyes - WAYNE SHORTER
    Joe Lovano

    Infant Eyes

    Wayne Shorter : compositeur, Joe Lovano (saxophone ténor), Toots Thielemans (harmonica), Kenny Werner (piano)
    Album Flights of Fancy : Trio Fascination / Vol. 2 Label Blue Note (724352761821) Année 2000
  • 18h56
    Off and runnin' - JOE LOVANO
    Joe Lovano

    Off and Runnin'

    Joe Lovano. : compositeur, Joe Lovano (saxophone ténor), Billy Drewes (saxophone soprano), Joey Baron (batterie)
    Album Flights of Fancy : Trio Fascination / Vol. 2 Label Blue Note (724352761821) Année 2001
Les invités :
L'équipe de l'émission :