Open jazz
Magazine
Mercredi 25 décembre 2019
54 min

Joe Lovano, Viva Lovano : (3/10), Les années Loft

Un grand portrait en 10 épisodes, du lundi 23 décembre au vendredi 3 janvier.

Joe Lovano, Viva Lovano : (3/10), Les années Loft
Joe Lovano et John Scofield, © Châtelet © Philippe Marchin
Woody Hermann
Woody Hermann , © Joe Lovano Collection

Le ténor des ténors. Pas un hasard si Joe Lovano consacra l’un de ses  albums majeurs au répertoire d’Enrico Caruso, « Viva Caruso », en 2002…  Depuis la retraite forcée de Sonny Rollins, Joe Lovano apparait comme «  le » saxophoniste occupant, avec une bonhomie bienveillante, la statue  du commandeur. Il vient d’être sacré « saxophoniste ténor de l’année »  au fameux référendum des critiques du magazine américain DownBeat.

Celles  et ceux qui ont eu la chance de l’entendre l’été dernier en invité de  luxe de la tournée de Diana Krall ont été sidérés. Un art de la  concision à chaque solo, sur chaque chanson, qui évoquait l’osmose  miraculeuse entre Lester Young et Billie Holiday. La pianiste et  chanteuse se muait volontiers en accompagnatrice de sa guest star.

Aborder Joe Lovano  (né le 29 décembre 1952), c’est plonger dans la vie quotidienne d’un  jazzmen depuis un demi-siècle : une famille musicienne, l’école des  clubs dès l’adolescence, le New York de la Loft Generation,  l’amitié de vingt ans avec Paul Motian et Bill Frisell pour l’un des  plus sublimes trios de l’histoire du jazz, le lien fraternel avec John  Scofield, la consécration d’une longue série d’albums chez Blue Note,  jusqu’à sa toute nouvelle signature chez ECM.

En leader, Joe  Lovano n’a cessé de brouiller les pistes, de se remettre en cause à  chaque fois par une formule nouvelle, du duo à la grande formation en  passant par des quatuors de saxophones, un étonnant nonet ou des trios  singuliers. Toujours enraciné dans une profonde connaissance des maîtres  du passé et le regard déterminé sur l’aventure de l’inédit. En prime,  Joe Lovano n’a jamais cessé d’être avide de rencontres, on le retrouve  aussi bien aux côtés d’Henri Texier que de Hank Jones ou John Zorn… Un  symbole du jazz open !

L’interview exclusive de 3 heures réalisée  chez lui fin octobre dans la vallée de l’Hudson, sera proposée en v.o.  et en intégralité sur le site de la dernière émission et sera séquencée  en extraits traduits dans chacune des 10 émissions de la série.

01) L’accent sicilien de Cleveland
02) Berklee-NYC express

03) Les années Loft

La vie de bohême lors de l’installation à New York, la camaraderie des lofts, la rencontre avec Paul Motian

04) Paul Motian et le triangle d’or
05) Les prémices d’un leader
06) Petits formats, grands bonheurs
07) La passion de la forme
08) Le sax et après
09) Joyeuses rencontres
10) L’esprit d’aventure

La programmation musicale :
  • 18h07
    Sippin' at bells - MILES DAVIS
    Joe Lovano Nonet

    Sippin' at bells

    Miles Davis. : compositeur, Steve Slagle (saxophone alto), Joe Lovano (saxophone ténor), George Garzone (saxophone ténor), Ralph Lalama (saxophone ténor), Gary Smulyan (saxophone baryton), Tim Hagans (trompette), Conrad Herwig (trombone), John Hicks (piano), Dennis Irwin (contrebasse), Lewis Nash (batterie)
    Album 52nd Street themes Label Blue Note (4966672) Année 1999
  • 18h16
    Big Ben - JOE LOVANO
    Brussels Jazz Orchestra

    Big Ben

    Joe Lovano. arrangement : Gil Goldstein : compositeur, Brussels Jazz Orchestra, Frank Vaganee (saxophone soprano), Dieter Limbourg (saxophone soprano), Kurt Van Herck (saxophone soprano), Bart Defoort (saxophone soprano), Bo Van Der Werf (saxophone baryton), Nico Schepers (trompette), Lode Mertens (trombone), Joe Lovano (aulochrome), Hendrik Braeckman (guitare), solistes
    Album Wild beauty : Sonata suite for the Brussels Jazz Orchestra Label Half Note (4556) Année 2012
  • 18h30
    Tanner street - PAUL MOTIAN
    Paul Motian Quintet

    Tanner street

    Paul Motian. : compositeur, Paul Motian Quintet, Joe Lovano (saxophone ténor), Jim Pepper (saxophone ténor), Bill Frisell (guitare électrique), Ed Schuller (contrebasse), Paul Motian (batterie)
    Album Jack of clubs Label Soul Note / Cam London (SN1124 / 121124RM2) Année 1984
  • 18h35
    The guiness spot - JOHN SCOFIELD
    John Scofield Quartet

    The guiness spot

    John Scofield (guitare électrique), Marc Johnson (basse acoustique), Joe Lovano (saxophone ténor), Bill Stewart (batterie)
    Album Meant To Be Label Blue Note (7954792) Année 1990
  • 18h44
    Mandeville - PAUL MOTIAN
    Paul Motian Band

    Mandeville

    Paul Motian. : compositeur, Bill Frisell (guitare électrique), Ed Schuller (contrebasse), Joe Lovano (saxophone ténor), Billy Drewes (saxophone ténor), Paul Motian (batterie)
    Album Psalm Label Ecm (847330-2) Année 1981
  • 18h50
    5 miles to Wrentham - PAUL MOTIAN
    Paul MotianBatterie

    5 miles to Wrentham

    Paul Motian. : compositeur, Joe Lovano (saxophone ténor), Jim Pepper (saxophone ténor), Bill Frisell (guitare électrique), Ed Schuller (contrebasse), Paul Motian (batterie)
    Album The story of Maryam Label Soul Note / Cam London (SN1074 / 121074RM2) Année 1981
  • 18h52
    It should've happened a long time ago - PAUL MOTIAN
    Paul MotianBatterie

    It should've happened a long time ago

    Paul Motian. : compositeur, Bill Frisell (guitare électrique), Joe Lovano (saxophone ténor), Paul Motian (batterie)
    Album It should've happened a long time ago Label Ecm (823641-2) Année 1984
Les invités :
L'équipe de l'émission :