Open jazz
Magazine
Lundi 1 février 2021
54 min

Joce Mienniel, le rêve éveillé

Joce Mienniel nous ouvre quelques arcanes de son monde intérieur dans un nouvel album électrisant et poétique inspiré par les rêves. “​The Dreamer” paraît chez Drugstore Malone.

Joce Mienniel, le rêve éveillé
Joce Mienniel, © Cédric Rouillat

Au sommaire aujourd'hui

  • Joce Mienniel à la Une

Le flûtiste, compositeur et aujourd’hui chanteur Joce Mienniel déploie sa créativité dans “The Dreamer”, explorant des territoires musicaux rares. Une totale immersion dans un univers sonore envoûtant.

« The Dreamer »
« The Dreamer »

A l’instar du précédent “Tilt”, “The​ Dreamer” est construit sur des titres instrumentaux aux formes progressives qui avancent sans jamais revenir en arrière mais aussi cette fois, sur des chansons qui nous font évoluer dans les vertiges acoustiques de l’ivresse d’une fête de pleine lune au bord d’une plage, pour ensuite plonger dans la fantasmagorie électrisante d’un amour imaginaire et insaisissable.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Joce Mienniel a voulu cet album autant acoustique qu’électrique, aussi fragile que brutal, aussi feutré que métallique, et l’a construit comme un voyage sonore immersif jouant sur les persistances auditives.

L’orchestration des voix et le timbre si particulier de la flûte, qu’elle soit soufflée, respirée ou percussive, se mêlent aux textures de l’orgue et du piano joué souvent avec une sourdine accentuant l’aspect mystérieux de l’ensemble.

Associés aux accents saturés de la guitare électrique, la force et le tranchant de la batterie viennent nous interpeller en plein songe pour briser le voile fragile de cette atmosphère de nuit profonde.

Joce Mienniel explore depuis longtemps les techniques étendues offertes par la flûte, élargissant ainsi sans cesse son territoire de jeu et d’inspiration. Les musiciens qui l'entourent sont adeptes de la même ouverture d’esprit. En repoussant également leurs instruments dans leurs retranchements, ils s’unissent à leur leader ici et les associent à la culture électronique, rock et minimaliste. 

Le flûtiste a insufflé dans les compositions de cet album un matériau musical inspiré des musiques baroques chromatiques. Il cherche à se rapprocher le plus possible d’un prisme de lumière incandescente, en le transposant dans des mouvements de notes ascendantes et descendantes. C’est aussi la première fois qu’il se livre à l’écriture de textes, dont il doit l’inspiration aux souvenirs nébuleux d’une multitude de rêves.

En multipliant les collaborations avec des artistes du monde entier aux cultures musicales très diverses, le groupe a assimilé un langage de synthèse bien à lui, pour restituer un paysage musical urbain, un monde poétique, onirique et foisonnant, un univers de transe souvent proche des musiques tribales.

Au cœur de la nuit, “The​ Dreamer” nous fait entendre les influences de Beak, Matmos, Patrick Watson, Chet Baker ou Ennio Morricone et propose deux variations inédites sur Money de Pink Floyd et sur la bande originale du film « Meurtre dans un jardin anglais » signée Michael Nyman.
(extrait du communiqué de presse)

Joce Mienniel (flûte, KORG MS 20, kalimba, voix)
Maxime Delpierre (guitare)
Vincent Lafont (piano, orgue)
Sébastien Brun (batterie, voix)

Programmation musicale

Joce Mienniel  « The Dreamer »
Hopeless (Joce Mienniel)
Joce Mienniel (flûte, Korg MS20, voix), Maxime Delpierre (guitare), Vincent Lafont (piano, synthétiseur), Sébastien Brun (batterie, voix)
Drugstore Malone 007         

« The Dreamer »
« The Dreamer »

Joce Mienniel  « The Dreamer »
Appartment 643, Part C (Joce Mienniel)
Joce Mienniel (flûte), Maxime Delpierre (guitare), Vinent Lafont (piano, orgue, synthétiseur), Sébastien Brun (batterie)
Drugstore Malone 007      

« The Dreamer »
« The Dreamer »

Yusef Lateef  « The Dreamer »
The Dreamer (Yusef Lateef )
Yusef Lateef (saxophone ténor), Bernard McKiney (euphonium), Terry Pollard (piano), William Austin (contrebasse), Frank Gant (batterie)
Fresh Sound 872         

« The Dreamer »
« The Dreamer »

Herbie Mann « Memphis Underground »
Memphis Underground (Herbie Mann)
Herbie Mann (flûte), Bobby Wood (piano), Bobby Emmons (orgue), Larry Coryell (guitare), Sonny Sharrock (guitare), Reggie Young (guitare), Mike Leech (Fender basse), Tommy Cogbill (Fender basse), Gene Chrisman (batterie), Roy Ayers (vibraphone)
Atlantic 1522         

« Memphis Underground »
« Memphis Underground »

John Coltrane « Coltrane Jazz »
Like Sonny (John Coltrane)
Jonh Coltrane (saxophone ténor), Cedar Walton (piano), Paul Chambers (contrebasse), Lex Humphries (batterie)
Atlantic 1354

« Coltrane Jazz »
« Coltrane Jazz »

John Coltrane « Coltrane Jazz »
Like Sonny (John Coltrane)
John Coltrane (saxophone ténor), Wynton Kelly (piano), Paul Chambers (contrebasse), Jimmy Cobb (batterie)
Atlantic 1354  

« Coltrane Jazz »
« Coltrane Jazz »

Hot Swing Sextet « What's your Jive ? »
The Goon Drag (Gone win de goon) (Sam Price)
Thibaud Bonte (trompette), Bertrand Tessier (saxophone ténor), Erwann Muller (guitare électrique), Ludovic Langlade (guitare acoustique), Franck Richard (contrebasse, Jéricho Ballan (batterie)
Melodinote 08         

« What's your Jive ? »
« What's your Jive ? »
L'équipe de l'émission :