Open jazz
Magazine
Lundi 9 mai 2016
58 min

Joachim Kühn New Trio, la vérité de la beauté

Parution de « Beauty and Truth » de Joachim Kühn chez ACT.

Joachim Kühn New Trio, la vérité de la beauté
Joachim Kühn ©Steven Haberland

Au sommaire aujourd'hui

► Joachim Kühn

à la Une
Jazz au Trésor : Al Caiola - Deep in a Dream - Serenade in Blue
Jazz Agenda : semaine du 09 au 15 mai 2016
Jazz Culture : Melody Gardot Live at the Olympia
Jazz Bonus : Octurn et les moines de Gyuto
TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE" Le pianisteJoachim Kühn conserve intacte sa curiosité musicale légendaire et s’entoure de musiciens de la jeune génération. Des nouvelles et anciennes pièces de Kühn, un répertoire varié, entre autres, deux morceaux des Doors par exemple, un reggae de Stand High Patrol, la mélodie du film Rosemary’s Baby de Polanski, Blues for Pablo de Gil Evans (« 5 notes qui ouvrent sur le cosmos »). Évidemment, Ornette Coleman, mort en juin 2015, avec qui le pianiste a joué entre 1995 et 2000, est présent sur l’album dès l’ouverture avec le titre éponyme.

« Beauty and Truth » car le but de cet enregistrement est d’extraire la substantifique moelle de chacune des compositions pour en révéler la beauté intrinsèque. « Ce sont des mélodies fortes auxquelles on peut donner une forme spécifique”, explique Joachim Kühn. On retrouve sur cet album toujours le plaisir de jouer de Kühn, son jeu de piano puissant et clair, très ancré dans le groove. Kühn est très excité par ce nouveau groupe, ses membres Eric Schaefer (batterie) et Chris Jennings (contrebasse) étant « une profonde source d’inspiration » selon ses dires.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :