Open jazz
Magazine
Lundi 25 novembre 2013
56 min

Joachim Kühn invite Archie Shepp en pays vaudou

Parution de « Voodoo Sense » de Joachim Kühn chez ACT.

Au sommaire aujourd'hui

Joachim Kühn à la Une
Jazz Agenda : 1 invitation pour deux personnes à gagner pour chaque concert de Céline Bonacina au festival Rural Détour dans le Vaucluse. Choisissez l'un des 6 concerts de la carte blanche à Céline Bonacina, du mardi 26 novembre au dimanche 1er décembre. Invitation pour le premier mail qui nous parvientpour chaque concert. Cliquer sur "contactez-nous", précisez le jour et le lieu qui vous intéressent et laissez vos prénom et nom.
Jazz au Trésor : Thelonious Monk - Paris, 1969 - Avant-Première
Jazz Culture : exposition SIGMA
Jazz Trotter : Zürcher Jazz Festival
Jazz Bonus : Coups de Coeur de l'Académie Charles-Cros Blues & Enfants
Tous les titres diffusés en bas de page. Cliquez sur la pochette pour plus de renseignements

Sur ce nouvel album, Joachim Kühn, une nouvelle fois, rassemble des musiciens et des musiques qui ont occupé des sphères complètement différentes et ainsi, parvient à relier passé, présent et futur. Sur « Voodoo Sense », il fait renaître une collaboration avec Archie Shepp qui dure depuis presque 50 ans, l’associe à son groupe actuel et repousse les limites avec la complicité de jeunes musiciens africains défricheurs.

Kühn a commencé ses expériences avec le saxophoniste Archie Shepp en 1967 au Village Vanguard de New York. « La New Thing qu’il a présentée avec Coltrane dans le jazz, spécialement dans le rythme, était l’expression de ce que je ressentais, et m’a rassuré sur le fait que j’étais sur la bonne piste avec mes idées », se souvient Kühn. Les chemins de ces âmes sœurs se sont souvent croisés après cela. Tous deux ont su garder leur musique universelle et ouverte à de multiples influences, et dans le cas de Shepp, dans un sens explicitement politique. En 2010, ils ont prolongé leur collaboration en duo, et le point d’orgue fut l’album « Wo !man », paru sur le label d’Archie Shepp, Archieball.

Quoi donc de plus logique que d’inviter Archie Shepp au trio « Wüstenjazz » (le jazz du désert) de Kühn, composé du joueur de guembri marocain, virtuose du oud et vocaliste Majid Bekkas, et du percussionniste et batteur espagnol Ramon Lopez ? Ce trio, qui existe depuis 2003, multi récompensé pour ses quatre albums ACT, « est ce qui m’apporte le plus et c’est la priorité pour les trois d’entre nous », rapporte Kühn. De plus, le pianiste a voulu donner à « Voodoo Sense » une portée plus large, de la même manière que ses précédents projets « Wüstenjazz ». Bekkas a trié sur le volet une équipe de percussionnistes africains et de chanteurs avec Danielle Gouria, Jean Eric Dally, Gilles Ahadji et Bounhar Abdessadek, dirigés par le maître du Talking Drum Kouassi Bessan Joseph, qui faisait déjà partie de « Out Of The Desert » en 2009 et apporte sa contribution.

Retrouvez-nous sur Facebook |

L'équipe de l'émission :