Open jazz
Magazine
Lundi 27 novembre 2017
54 min

L'actualité du jazz : Jazz Migration #3

Les lauréats Jazz Migration #3 : Armel Dupas, Ikui Doki, Novembre et nOx.3 & Linda Olah.

L'actualité du jazz : Jazz Migration #3
visuel Jazz Migration #3

Au sommaire aujourd'hui

  • Alex Dutilh reçoit les lauréats Jazz Migration #3
  • 10 CD à gagner de la compilation Jazz Migration #3 en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance

Les Invités :

Le trio français nOx.3 et la chanteuse suédoise Linda Oláh imaginent ensemble « Inget nytt », une création spontanée et inventive. Leur musique, qui privilégie les croisements entre les pratiques musicales les plus contemporaines, est un assemblage de transes et d’abîmes délicieux où la boucle est reine.

nOx.3
nOx.3, © Fabien Darley
  • Rafaëlle Rinaudo, harpe, composition, membre de Ikui Doki

Passionné par la création, l’articulation entre écriture et improvisation, le trio crée un répertoire de compositions collectives autour de la musique française du début du XXe siècle. Leur musique est un métissage de compositions à l’esthétique free jazz, inspirée des musiques de Claude Debussy. Ikui Doki est une recherche de paysages extatiques parmi les trames harmoniques raffinées dans lesquelles tout devient son.

Ikui Doki
Ikui Doki, © Simon Woolf
  • Antonin-Tri Hoang, saxophone, composition, membre de Novembre

Entre free jazz et musique contemporaine, le quartet s’interroge sur le rôle de la mémoire dans la perception du temps. Les compositions sont séquencées, découpées, mélangées, superposées, et renaissent à chaque fois sous une forme nouvelle. Zapping et collages, jeux de miroirs et ellipses temporelles, sont les outils qui tendent à mettre en valeur un lyrisme fragmenté par le prisme du temps.

Novembre
Novembre, © Jacky Cellier et Jeanne Susin

Avec un style affirmé electro-acoustique, le nouveau trio d’Armel Dupassculpte le son, transforme son vécu en mélodie et métamorphose son ressenti sur l’actualité en couleurs sonores. Les compositions du groupe, entre « ambiant music » et « rock progressif », offrent ainsi une large place au synthétiseur analogique piloté par Mathieu Penot et Kenny Ruby, respectivement batteur et bassiste du trio.

Armel Dupas Trio
Armel Dupas Trio, © Florence Grimmeisen

Concert des 4 groupes le mardi 28 novembre à 20h à la Dynamo à Pantin (93)
Enregistré pour Jazz Club d'Yvan Amar (diffusion ultérieure).

Programme novateur et ambitieux porté par le réseau AJC, Jazz Migration oeuvre depuis 2002 à la valorisation et au développement des jeunes musiciens de jazz. Ce dispositif unique a mis en lumière 177 musiciens, 50 formations, en organisant 665 concerts en France et en Europe.

Sélectionnés par 80 programmateurs, les quatre groupes lauréats bénéficient la première année d’un accompagnement complet, à la fois professionnel et artistique, avant d’entamer une tournée de plus de 80 concerts en France et en Europe l’année suivante.

L'équipe de l'émission :