Open jazz
Magazine
Mardi 11 février 2014
55 min

Jacques Schwarz-Bart, la distillation des racines d'Haïti

Parution de "Jazz Racine Haïti" de Jacques Schwarz-Bart chez Motéma / Harmonia Mundi.

Au sommaire aujourd'hui

Jacques Schwarz-Bart à la Une.
10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et adresse postale avec votre réponse. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !

Jazz Agenda : 3 invitations pour 2 personnes à gagner pour le concert de Big Four mercredi 12 février à 20h30 à la Dynamo de Banlieues Bleues à Pantin. Cliquez sur "contactez-nous " et laisser votre nom. 1 invitation pour deux pour les 3 premiers mails.

Jazz Culture : Jazz New de mars 2014
Jazz au Trésor : Kenny Drew - This Is New
Jazz Trotter : Fay Victor
Jazz Bonus : Daniel Smith

"Le projet jazz-racine a germé en moi depuis mon enfance. Ma mère écoutait Ti Roro et Martha Jean Claude. Elle connaissait les paroles en créole haïtien.
J'ai donc été initié à la musique racine en même temps qu'au gwoka guadeloupéen. Mais ce n'est qu'après avoir enregistré mes deux disques de gwoka-jazz, "
Sone Ka la" et " Abyss", que mes amis haïtiens ont vraiment attisé mon désir, en me demandant régulièrement quand j'allais me pencher sur la musique racine pour l'intégrer dans ma conception du jazz moderne.
Ces discussions m'ont aussi fait réaliser qu'aucun travail de la sorte n’avait encore été réalisé… plonger dans le monde vaudou.

La musique, dans son expression la plus noble, est un dialogue avec le silence. Les mélodies des rituels vaudous sont la plus puissante incarnation de ce dialogue à ma connaissance. Elles sont composées de mélopées poignantes et lyriques, entrecoupées d'espaces souvent plus longs que les mélodies elles mêmes. Ces respirations sont comme des chambres de résonance où chaque note prend toute sa mesure, tout en invitant les énergies invisibles à nous atteindre, nous élever, et nous donner des visions furtives des mystères qui nous entourent.

La musique Racine est la musique fondatrice de la culture haïtienne. Elle comprend la musique vaudou, mais aussi d'autres formes de musiques populaires telles que le RaRa.
Beaucoup de contrevérités circulent sur le culte vaudou, et lui confèrent une aura maléfique allant jusqu'à l'assimiler a la magie noire. En vérité, le Vaudou est une ancienne religion africaine qui est née au Dahomey et a voyagé jusqu'au Nouveau Monde avec les esclaves de la traite des noirs. Il est devenu la Santeria à Cuba, le Condomble au Brésil, et a gardé son nom d'origine en Haïti.
Son objet est de faire face à la condition humaine en puisant aux sources d'énergie qui se trouvent dans la nature. Il a inspiré des chef-d'oeuvres de beauté dans la musique, la peinture, la sculpture, la poésie, et a donné à beaucoup la force de surmonter des tragédies sans nom.

Cette création musicale se situe aux confluents du jazz et de la musique sacrée du vaudou haïtien.
J'ai reçu cet héritage vaudou à la naissance de par ma mère, qui jouait les disques des grands classiques, et les chantait a cappella d'une pièce à l'autre de la maison. Mais ce n'est qu'au fil de mon apprentissage du jazz et de la musique classique, que j'ai pris la mesure de la grandeur et de l'originalité de la musique vaudou. Elle partage avec l'opéra un sens de la mélopée lyrique, et avec le jazz l'utilisation de modes complexes (myxolydiens, phrygiens, lydiens).
Mais par dessus tout elle a un rapport unique au silence : ses mélodies ont des structures ponctuées de respirations très variables et souvent asymétriques, afin de donner à chaque émotion un espace de résonance sur mesure, et une puissance décuplée. Ce tutoiement du silence ouvre les portes de l'inconnu, et nous connecte à des sources d'énergie inexploitées.

C'est pourquoi j'ai essayé depuis des années d'insuffler le génie de cette musique vaudou dans mon monde de jazzman.

Après des années de réflexion, j'ai abordé le sujet sous plusieurs angles,
-soit par des compositions originales inspirées de mon expérience de la musique vaudou,(Blues Jonjon, Sept Fè, Night, Kontredans)

  • soit en intégrant des chants vaudous dans des compositions originales (Bade Zile, Vaudou Zepole, Je vous Aime Kongo, Banda)
  • soit en arrangeant des chants sacrés. (Kouzin, Legba).

En créant ce projet, j'ai trouvé une source de jouvence intérieure, et je me sens plus proche de l'être que j'étais juste à la naissance. J'espère que son écoute aura le même effet sur vous..."
Jacques Schwarz-Bart

Sur le même thème

La programmation musicale :

    Carol

    Kenny DrewALBUM : « This Is New »LABEL : Avid Jazz
    Carol

    Kouzin

    Jacques Schwarz-bartALBUM : « Jazz Racine Haïti »LABEL : Motéma
    Kouzin

    EP

    Ricardo IzquierdoALBUM : « Ida »LABEL : Plus Loin Music
    EP

    Radiergummi

    Max Nagl, Bradley Jones, Steven Bernstein, Noël AkchotéALBUM : « Big Four Live »LABEL : Hatology
    Radiergummi

    Bade Zile

    Jacques Schwarz-bartALBUM : « Jazz Racine Haïti »LABEL : Motéma
    Bade Zile

    Down The Line

    Keith B. BrownALBUM : « Down The Line »LABEL : Dixiefrog
    Down The Line

    Talk Talk

    Fay VictorALBUM : « Absinthe & Vermouth »LABEL : Greene Avenue Music
    Talk Talk

    Affect Stories

    Macha GharibianALBUM : « Mars »LABEL : Bee Jazz
    Affect Stories

    Señor Blues

    Daniel SmithALBUM : « Smokin’ Hot Bassoon Blues »LABEL : Summit
    Señor Blues
L'équipe de l'émission :