Open jazz
Magazine
Lundi 1 mars 2021
54 min

Gretchen Parlato, la floraison attendue

Après quelques années d’absence de jeune maman, Gretchen Parlato nous revient aujourd’hui avec un nouveau projet d'inspiration brésilienne, “Flor”, qui paraît chez Edition.

Gretchen Parlato, la floraison attendue
Gretchen Parlato, © Lauren Desberg

Au sommaire aujourd'hui

  • Gretchen Parlato à la Une

"C'est une musique que j'ai toujours voulu honorer", dit Gretchen Parlato."Ce que j'essaie de trouver n'est pas en dehors de moi-même. Ce n'est pas hors de portée, c'est en fait cette l’expression de ce qui existe déjà au plus profond de moi".

"Ce projet est le reflet d'une période où je me suis mise à l'écart et où j'ai été complètement présente en tant que maman", déclare Gretchen Parlato. "Un rôle si généreux et si désintéressé, et un changement complet d'orientation. Je suis enfin capable de trouver l'équilibre entre la créativité artistique et la maternité. Mon but a une signification à la fois plus élevée et plus profonde. Il y a une histoire à raconter, maintenant... à la fois de qui je suis dans ce rôle, et comment cela se reflète dans la musique".

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Flor
Flor

Flor”  - “fleur” en portugais - est la traduction artistique de la maternité qui a éloignée Gretchen Parlato de la scène ces six dernières années, un intervalle qu’elle considère comme "une floraison, une ouverture, une offrande, un retour". Une synthèse de compositions originales, de musique populaire américaine, de musique classique européenne et de standards brésiliens. La créatrice y aborde aussi l'enchantement de tomber amoureux de la musique pour la première fois, en particulier les couleurs brésiliennes dont elle s'est éprise en tant que jeune adolescente. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Avec “Flor”, Gretchen Parlato présente un nouveau quartet, avec le guitariste Marcel Camargo (Michael Bublé, Herb Alpert), originaire de São Paulo, qui joue également le rôle de directeur musical, et Léo Costa (Sergio Mendes, Bébel Gilberto), originaire de Rio de Janeiro, qui ajoute une palette plus large avec ses percussions caractéristiques. La nouvelle texture la plus déterminante vient peut-être du rôle de basse repris par le violoncelliste Artyom Manukyan (Melody Gardot, Kamasi Washington), originaire de Erevan en Arménie. Basé à Los Angeles, le groupe a fait une tournée en Australie, Nouvelle-Zélande et au Mexique, ainsi que certaines dates aux États-Unis.

La musique brésilienne est un point de retour naturel pour Gretchen Parlato, qui, à bien des égards, fait allusion à cette affinité depuis un certain temps. Ses précédents enregistrements comprennent le répertoire de certains des artistes brésiliens les plus influents, tels que les Djavan, Antônio Carlos Jobim et João Gilberto. "Découvrir João Gilberto à 13 ans a été pour moi un événement fondateur. L'entendre a validé mon approche plus intime et minimale du chant. Il semblait si simple et tangible, mais il y avait tant de détails et de précision dans son phrasé de voix et de guitare. Maître, il était le roi !" Plus subtile mais non moins influente est l'infusion de cultures d'Afrique de l'Ouest dans les sons du Brésil, illustrée dans ses précédentes collaborations avec le guitariste-vocaliste Lionel Loueke.

Les fans apprécieront l'enregistrement de Magnus de Gretchen Parlato, un morceau qui a été joué dans le monde entier par elle-même et repris par d'autres chanteurs comme Vuyo Sotashe, qui a contribué à populariser cet air dans son Afrique du Sud natale, ainsi qu'une représentation au Carnegie Hall avec Lionel Loueke, l'auteur-compositeur-interprète Becca Stevens et le Malawi Children's Chorus. Écrit et intitulé pour le fils du meilleur ami de Gretchen Parlato, il se construit autour du chœur joyeux et contagieux que Magnus a composé à l'âge de quatre ans seulement. La ligne de basse tout aussi accrocheuse (en 13/8) et les paroles attachantes soulignent l'intention de mettre en valeur la maternité, en honorant la famille.

Wonderful, qui met en scène Gerald Clayton et le batteur novateur Mark Guiliana, illustre encore la découverte par Gretchen Parlato de sa propre arrivée à maturité en tant qu'auteur-compositeur. Avec son affirmation, ses leçons et sa profondeur, Wonderful est une lettre d'amour à son mari Mark Guiliana et à leur fils, ainsi qu’à tous les enfants. "Que chaque jour vous rappelle vos possibilités / et que chaque nuit vous apporte la gratitude pour ce qui est arrivé", insiste Gretchen Parlato dans ses paroles.

Gretchen Parlato transporte aussi les auditeurs vers ses premiers essais au chant choral avec Rosa de Pixinguinha et la Suite pour violoncelle n° 1 [V. Menuett] de Bach, utilisant sa voix d'une manière qu'elle avoue ne pas avoir enregistrée jusqu’ici. En se remémorant son enfance, quand elle chantait aux côtés de Julie Andrews ou trouvant une grande inspiration dans l'approche stylistique de Bobby McFerrin, Gretchen Parlato chante les deux pièces avec une grande pureté et une technique délicieuse. Elle a perfectionné ce style lors de son séjour au Thelonious Monk Institute of Jazz Performance (aujourd'hui connu sous le nom de The Herbie Hancock Institute of Jazz Performance), où le mélange avec divers cuivres et anches lui a permis d'expérimenter un son résolument personnel. 

Présente sur plus de 85 albums, dont quatre en tant que leader, Gretchen a reçu une nomination aux GRAMMY® Awards pour le meilleur album de jazz vocal, ainsi qu'une critique 4,5 étoiles très convoitée de DownBeat, pour “Live in NYC” (2013). “The Lost and Found” (2011) a reçu plus de 30 prix nationaux et internationaux, dont le DownBeat Jazz Critics Poll Vocal Album of 2011, et le iTunes Vocal Jazz Album of the Year. Son deuxième album, “In A Dream” (2009), a été élu album vocal de 2009 par le référendum des critiques de jazz et a été salué par Billboard comme "l'album de jazz vocal le plus séduisant de 2009". Tout a commencé avec son premier album éponyme, “Gretchen Parlato”, enregistré peu après qu’elle ait remporté la Thelonious Monk Competition pour les voix de jazz en 2004.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

La programmation musicale :
  • 18h07
    Magnus - GRETCHEN PARLATO
    Gretchen Parlato

    Magnus (feat. Magnus, Thaddeus & Ashley Thompson)

    Marcel Camargo, Artyom Manukyan, Leo Costa, Magnus Thompson, Gretchen Parlato : auteur, Magnus Thompson : auteur
    Album Flor Label Edition (EDN1170) Année 2021
  • 18h13
    Cello Suite No. 1, BWV 1007 :  Minuet I - II - GRETCHEN PARLATO
    Gretchen Parlato

    Cello Suite No. 1, BWV 1007 : Minuet I - II

    Jean-Sébastien Bach. : compositeur, Gretchen Parlato (voix), Marcel Camargo (guitare), Artyom Manukyan (violoncelle), Leo Costa (batterie)
    Album Flor Label Edition (EDN1170) Année 2021
  • 18h20
    Suite n°3 en Ré Maj BWV 1068 : Air - BOBBY MAC FERRIN
    Bobby McFerrin & Yo-Yo Ma

    Suite n°3 en Ré Maj BWV 1068 : Air

    Jean-Sébastien Bach. : compositeur, Bobby McFerrin (voix), Yo-Yo Ma (violoncelle)
    Album Hush Label Sony Année 1992
  • 18h26
    While we wait - DOMINIQUE FILS-AIME
    Dominique Fils-Aime

    While we wait

    Album Three little words Label Modulor Année 2021
  • 18h31
    Lets's fall in love - STAN GETZ, GERRY MULLIGAN
    Stan Getz & Gerry Mulligan

    Lets's Fall in Love

    Harold Arlen. : compositeur, Ted Koehler. : compositeur, Stan Getz (saxophone baryton), Gerry Mulligan (saxophone ténor), Lou Levy (piano), Ray Brown (contrebasse), Stan Levey (batterie)
    Album Getz Meets Mulligan In Hi-Fi Label Verve (849392-2) Année 1991
  • 18h39
    Potato head blues - LOUIS ARMSTRONG
    Louis Armstrong And His Hot Five

    Potato Head Blues

    Louis Armstrong. : compositeur, Louis Armstrong (cornet), John Thomas (trombone), Pete Briggs (tuba), Johnny Dodds (clarinette), Lil Armstrong (piano), Johnny Saint-Cyr (banjo), Baby Dodds (batterie)
    Album Best Of The Hot 5 & Hot 7 Recordings Label Columbia (5086042) Année 2002
  • 18h44
    Careless love - WYNTON MARSALIS , ERIC CLAPTON
    Wynton Marsalis & Eric Clapton

    Careless Love

    Spencer Williams. : compositeur, Martha E. Koenig. : compositeur, W.C. Handy. : compositeur, Wynton Marsalis (trompette), Eric Clapton (guitare, voix), Victor Goines (clarinette), Marcus Printup (trompette), Chris Crenshaw (trombone), Don Vappie (banjo), Chris Stainton (claviers), Dan Nimmer (piano), Carlos Henriquez (contrebasse), Ali Jackson (batterie)
    Album Wynton Marsalis & Eric Clapton Play the Blues - Live From Jazz at Lincoln Center Label Reprise Records (8122 79759 0) Année 2011
  • 18h53
    Tigress & tweed - ANDRA DAY
    Andra Day

    Tigress & tweed

    Andra Day : auteur, Raphael Saadiq : auteur
    Album BOF / The United States vs. Billie Holiday Label Warner Records Année 2021
  • 18h56
    Wonderful (feat. Gerald Clayton & Mark Guiliana) - GRETCHEN PARLATO
    Gretchen Parlato

    Wonderful

    Gretchen Parlato. : compositeur, Gretchen Parlato (voix), Marcel Camargo (guitare), Artyom Manukyan (violoncelle), Gerald Clayton (piano), Mark Guiliana (batterie), Leo Costa (batterie)
    Album Flor Label Edition (EDN1170) Année 2021
L'équipe de l'émission :