Open jazz
Magazine
Jeudi 16 janvier 2020
54 min

Grand Impérial Orchestra, l'octet qui voit grand

Si certains gardent leurs fantasmes pour eux, l’Impérial préfère les réaliser et les partager.

Grand Impérial Orchestra, l'octet qui voit grand
Grand Imperial Orchestra, © Lucie Travaux

Au sommaire aujourd'hui

  • Grand Imperial Orchestra à la Une
    10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale COMPLETE. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponse. Bonne chance !
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert du Grand Imperial Orchestra lundi 20 janvier au Pan Piper à Paris (75) . Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

« Le seul moyen de se débarrasser d'une tentation est d’y céder » disait Oscar Wilde. En dix ans, le collectif s’est fait Quartet, Pulsar ou Orphéon. Il s’est fait noyau dur mais aussi auberge espagnole. Il s’est fait bal, il s’est fait cirque ou choeur lyrique, il s’est fait hexagonal ou transcontinental – Europe, Afrique ou Amérique. Il s’est fait bande, puis groupe et compagnie. Il s’est fait danse ou bien spectacle, il s’est fait jazz ou folklorique.

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Cécile McLorin Salvant  « The Window »+ Clovis Nicolas & Freedom Suite samedi 18 janvier à 20h30 au Studio 104 de la Maison de la Radio à Paris (75) dans le cadre des concerts Jazz sur le vif de Arnaud Merlin. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
 “Music is Our Mistress”
“Music is Our Mistress”

L’Impérial est plus qu’un caméléon : ses mutations ne se suivent pas, elles se cumulent. Seule l’envie originelle n’a jamais bougé d’un iota : imaginer une « musique d’aventure » dans tous les sens du terme – une musique qui cherche et une musique qui voyage. Et surtout une musique où l’improvisation collective n’est pas un concept pour faire joli mais un – beau – souci au quotidien.

Il était dit qu’un jour l’Impérial voudrait se faire grand orchestre. C’est aujourd’hui chose faite avec le GRIO (pour GRand Impérial Orchestra). « Je crois que c’est dans un voyage en train tous ensemble que cette idée est née : on entendait le son des cuivres se mêler à nous » se souvient le saxophoniste Gérald Chevillon. Au même moment, ils se fascinent pour les Banda Linda d’Afrique Centrale. « Ils jouent en général les trompes par groupes de cinq : chaque trompe joue une note et c’est l’imbrication de ce hoquet instrumental qui génère la polyphonie » explique le contrebassiste Joachim Florent. Résultat, certaines pièces de ce premier album du GRIO sont des arrangements de traditionnels des Banda Linda. « Chez eux, chaque morceau a une fonction sociale, qui accompagne toutes les étapes de la vie de la naissance à la mort » explique le saxophoniste Damien Sabatier. La tonitruante ouverture Cult of Twins célèbre par exemple la naissance de jumeaux. Quant au tournoyant Tchebou Ganza Tche Gate, il est joué pour les jeunes hommes qui ont passé une journée bien remplie.

Mais si le GRIO fait référence à l’Afrique dans ses rythmes, son nom et ses réarrangements, il garde le jazz pour horizon. Avec le titre de ce premier album, “Music is Our Mistress”, il se place même sous le haut patronage de Duke Ellington (et sa fameuse autobiographie “Music is My Mistress”) et d’Ornette Coleman (et son non moins fameux “This Is Our Music”). À ces deux esprits frappeurs, on pourrait aussi ajouter Charles Mingus pour l’amour du big band de poche ou le Liberation Music Orchestra de Carla Bley et Charlie Haden pour « ces thèmes qui peuvent sonner comme des hymnes ». Et même, sur Gomorra Pulse, les cercles hypnotiques à la Steve Reich.

Mais au-delà des références, des influences et des hommages, le GRIO c’est aussi et surtout de l’humanité qui circule. Aux quatre membres fondateurs de l’Impérial (Gérald Chevillon, Damien Sabatier, Joachim Florent et le batteur Antonin Leymarie qui signe ici deux très beaux thèmes : A Cançao Do Grilo et Anima) se greffent ici quatre nouveaux venus dans l’univers du collectif : les trompettistes Aymeric Avice et Frédéric Roudet, le pianiste Aki Rissanen et le tromboniste Simon Girard. Des « petits nouveaux » qui n’en sont pas vraiment pour avoir très souvent croisé la route des membres de l’Impérial avec Jean-Louis, François Courneloup, Radiation 10, la Baskour… Plus que des compagnons de route : des amis.

Car l’Impérial, qu’il soit comme ici Grand Orchestre ou Quartet, Orphéon ou Pulsar, c’est de « l’amitié qui se prolonge dans la musique et de la musique qui prolonge l’amitié ». C’est peut-être aussi pour ça que “Music is Our Mistress” est aussi généreux et trépidant. Et qu’il abonde en malices, en rebondissements et en questions-réponses télépathiques. C’est qu’il défend un spiritual jazz dans le sens premier du terme : sculpté par de véritables frères d’âme. Mathieu Durand
(extrait du communiqué de presse)

Aymeric Avice (trompettes Bb, piccolo, bugle)
Frédéric Roudet (trompettes Bb, Eb, bugle)
Simon Girard (trombone)
Damien Sabatier (saxophones baryton, alto, sopranino)
Gérald Chevillon (saxophones basse, ténor, soprano)
Aki Rissanen (piano)
Joachim Florent (contrebasse)
Antonin Leymarie (batterie)

Où écouter Grand Imperial Orchestra

  • A Viviers (07) samedi 18 janvier à 20h30 au théâtre municipal avec la SMAC 07
  • A Tournus (71) dimanche 19 janvier à 18h au Galpon
  • A Paris (75) lundi 20 janvier à 20h au Pan Piper (3 invitations pour 2 à gagner)
La programmation musicale :
  • 18h07
    Hillbrow - JOACHIM FLORENT
    Grand Imperial Orchestra

    Hillbrow

    Joachim Florent. : compositeur, Aymeric Avice (trompette, bugle), Fred Roudet (trompette, bugle), Simon Girard (trombone), Damien Sabatier (saxophones), Gérald Chevillon (saxophones), Aki Rissanen (piano), Joachim Florent (contrebasse), Antonin Leymarie (batterie)
    Album Music Is Our Mistress Label Compagnie Impérial (CI00511)
  • 18h14
    A canção do grilo - ANTONIN LEYMARIE
    Grand Imperial Orchestra

    A canção do grilo

    Antonin Leymarie. : compositeur, Aymeric Avice (trompette,bugle), Fred Roudet (trompette, bugle), Simon Girard (trombone), Damien Sabatier (saxophones), Gérald Chevillon (saxophone basse), Aki Rissanen (piano), Joachim Florent (contrebasse), Antonin Leymarie (batterie)
    Album Music Is Our Mistress Label Compagnie Impérial (CI00511)
  • 18h22
    Fife - DUKE ELLINGTON
    Duke Ellington

    Fife

    Duke Ellington. : compositeur, Norris Turney (flûte), Mercer Ellington (trompette), Money Johnson (trompette), Eddie Preston (trompette), Cootie Williams (trompette), John Coles (trompette), Malcolm Taylor (trombone), Booty Wood (trombone), Chuck Connors (trombone), Russell Procope (saxophone), Harold Minerve (saxophone), Harold Ashby (saxophone), Harry Carney (saxophone), Paul Gonsalves (saxophone ténor), Duke Ellington (piano, direction), Joe Benjamin (contrebasse), Rufus Jones (batterie)
    Album Uppsala 1971 Label Storyville (1018482) Année 2019
  • 18h28
    Where we go - REBECCA TRESCHER
    Rebecca Trescher

    Where We Go

    Rebecca Trescher. : compositeur, Rebecca Trescher (clarinettes), Agnes Lepp (voix), Hironaru Saito (flûtes), Markus Harm (saxophone, clarinette, flûte), Konstantin Herleinsberger (saxphone, clarinette, flûte), Juri Kannheiser (violoncelle), Anton Mangold (harpe, saxophone, flûte), Volken Heuken (vibraphone, glockenspiel), Andreas Feith (piano), Sebastian Klose (contrebasse), Silvio Morgen (batterie)
    Album Where We Go Label Enja (ENJA9771) Année 2019
  • 18h37
    The way you look tonight - J KERN, D  FIELDS
    Martial Solal

    The Way You Look Tonight

    Jerome Kern. : compositeur, Dorothy Fields. : compositeur, Martial Solal (piano), Joe Benjamin (contrebasse), Roy Haynes (batterie)
    Album Martial Solal Trio, Complete Recordings 1953-1962 Label Fresh Sound (FSRCD982) Année 2019
  • 18h40
    Obsession - DORI CAYMMI  , TRACY MANN, Gilson PERANZETTA
    Cécile McLorin Salvant

    Obsession

    Dori Caymmi. : compositeur, Tracy Mann. : compositeur, Gilson Peranzzetta. : compositeur, Cécile McLorin Salvant (voix), Sullivan Fortner (piano)
    Album The Window Label Mack Avenue (MAC1132) Année 2018
  • 18h44
    Georgiana - JESSE DAVIS
    Jesse Davis

    Georgiana

    Jesse Davis. : compositeur, Jesse Davis (saxophone alto), Peter Bernstein (guitare), Brad Mehldau (piano), Dwayne Burno (contrebasse), Leon Parker (batterie)
    Album Young at Art Label Concord Jazz (CCD 4565) Année 1993
  • 18h52
    Crosscurrent - LENNIE TRISTANO
    Lennie Tristano

    Crosscurrent

    Lennie Tristano. : compositeur, Lennie Tristano (piano), Warne Marsh (saxophone ténor), Lee Konitz (saxophone alto), Billy Bauer (guitare), Arnold Fishkin (contrebasse), Harold Granowsky (batterie)
    Album Crosscurrents Label Proper (P1355) Année 2003
  • 18h56
    Everybody oughta be free (feat. Robyn Troop) - KIRK WHALUM
    Kirk Whalum

    Everybody Oughta Be Free

    Kirk Whalum. : compositeur, James McMillan. : compositeur, Kirk Whalum (saxophone soprano, saxophone ténor, voix, choeurs), Robyn Troop (voix), Priscilla Jones-Campbell (voix), Keiko Matsui (piano), Andréa Lisa (guitare), James McMillan (claviers, percussions, programmation), The Voices of Humanité (choeurs)
    Album Humanité Label Artistry Music (ART7061) Année 2019
L'équipe de l'émission :