Open jazz
Magazine
Vendredi 10 juin 2016
58 min

Fresh Sound, la mémoire vive, avec Jordi Pujol

Fresh Sound, label bien nommé. À la fois pour les rééditions de perles cool de la West Coast et pour les « pointures fraiches », les nouveaux talents, de la scène actuelle. Jordi Pujol est aux commandes… et au micro d’Open Jazz.

En 1983, un ingénieur du textile barcelonais, Jordi Pujol, crée Fresh Sound Records qui se consacre au jazz West Coast et aux artistes de la côte Est similaires dans leurs recherches esthétiques. Un style de jazz largement oublié et méconnu en Europe à cette époque dès que l’on sort de la douzaine de noms bien établis. Jordi Pujol est un passionné de cet âge d’or de la West Coast, celle des fifties, où exploration de nouvelles sonorités et élégance de musique de chambre faisaient bon ménage avec un swing aérien.

Fin connaisseur de ce répertoire, il dégote des trésors oubliés, des raretés discographiques tombées dans le domaine public et les réédite avec un soin d’artisan soucieux du moindre détail. Le label réédite d’abord en 33 tours puis en CD, de très nombreux albums issus des fonds de catalogue des majors RCA, Capitol, Atlantic, ABC-Paramount Records. Peu à peu le catalogue s'étend à des labels indépendants de l'époque, Andex, Bethlehem, Nocturne, Liberty, Pacific…

Reproduction des pochettes d’origine et des textes les accompagnant, éléments biographiques et historiques additionnels, soin apporté à la restitution sonore des archives : un souci d’exactitude qui permet de réexaminer à leur juste valeur toute une série de jazzmen souvent considérés comme mineurs. Pour un plaisir majeur au final, celui de la fraicheur de la découverte. Surtout que Jordi Pujol ne se prive pas dès 1984 de publier de nouveaux enregistrements des survivants de la West Coast qu’il retrouve lors de ses périples à Los Angeles : Dave Pell inaugure la série, suivi de Bud Shank, Bill Perkins, Claude Williamson, Conte Candoli, Bob Cooper, Lou Levy, Pete Jolly, Jack Nimitz, Frank Strazzeri, Curtis Amy…

Même philosophie pour la deuxième étape du label, dix ans plus tard, avec l’enregistrement de toute une nouvelle génération de jazzmen new-yorkais, mais aussi espagnols et français. C’est la collection « Fresh Sound New Talent » qui livre les premières traces enregistrées de Brad Mehldau, Kurt Rosenwinkel, Avishai Cohen (les deux), The Bad Plus, Robert Glasper, Ambrose Akinmusire, Miguel Zenon… Jordi Pujol nous a rendu visite, débordant de souvenirs (900 références à ce jour) et de projets.

Jordi Pujol interviewé par Marc Myers pour JazzWax.

La programmation musicale :

    Clarinescapade

    Bobby JasparALBUM : « Clarinescapade »LABEL : Fresh Sound
    Clarinescapade

    Flamingo

    Chris CheekALBUM : « Blues Cruise »LABEL : Fresh Sound
    Flamingo

    When The Snow…

    Magali SouriauALBUM : « Petite promenade »LABEL : Fresh Sound
    When The Snow…

    1972 Bronze Medalist

    ALBUM : « The Bad Plus »LABEL : Fresh Sound
    1972 Bronze Medalist

    The Fast

    Avishai Cohen (trompette)ALBUM : « The Trumpet Player »LABEL : Fresh Sound
    The Fast

    So Long Broadway

    Teddy CharlesALBUM : « Adventures in California »LABEL : Fresh Sound
    So Long Broadway

    Easy To Love

    Carmen McraeALBUM : « First Sessions »LABEL : Fresh Sound
    Easy To Love

    Four Brothers

    Jimmy GiuffreALBUM : « Hollywood & Newport, 1957-58 »LABEL : Fresh Sound
    Four Brothers

    La Paloma

    Claude ThornhillALBUM : « And His Orchestra, 1942-53 »LABEL : Fresh Sound
    La Paloma
L'équipe de l'émission :
Mots clés :