Open jazz
Magazine
Mardi 22 mars 2016
58 min

Fred Hersch, la sarabande oubliée

Parution de « Sarabande » de Fred Hersch chez Sunnyside / Naïve.

Au sommaire aujourd'hui

► Fred Hersch

à la Une
- 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance ! ► Jazz au Trésor : Horace Silver - There's No Need To Struggle
Jazz Agenda :

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert sous hypnose de Geoffrey Secco mercredi 23 mars à 20h30 à l'Apollo théâtre à Paris. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

Jazz Culture : A Performance Residency by Vijay Iyer
TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

Sunnyside Records lance une nouvelle édition remasterisée de « Sarabande », le deuxième album de Fred Hersch. Enregistré à New York les 4 et 5 décembre 1986, « Sarabande » est également en trio, mais cette fois avec Charlie Haden à la contrebasse et toujours Joey Baron pour la batterie.

Dans les nouvelles notes de pochette, Fred Hersch explique : “Autour de 1984, j’ai commencé à jouer avec Charlie Haden - d'abord au club Bradley’s en duo, puis avec la saxophoniste soprano Jane Ira Bloom sur son album de “Mighty Lights” avec Ed Blackwell. J’avais également un studio d'enregistrement dans mon loft du quartier de Soho. J'avais fait un premier enregistrement pour le label Concord en1984 (« Horizons », avec Marc Johnson et Joey Baron) et je cherchais à enregistrer mon deuxième projet en tant que leader.

Je savais que Charlie était à New York en décembre 1986. Nous avons mis deux jours, dans mon studio, pour enregistrer « Sarabande ». J'ai écrit la composition Song Child en hommage à Charlie c’est en Majeur, une mélodie façon chanson populaire et la partie improvisée doit être raccord. Bien sûr, nous nous devions d’enregistrer quelque chose d’Ornette Coleman… La manière dont Charlie peut créer des harmonies spontanées était formidable. Puis j’ai apporté deux nouveaux morceaux pour la session. Cadences est une version humoristique d’une progression II-V-I est tellement caractéristique de la musique country.

Le titre de l’album vient du mouvement lent des suites pour clavier de Bach : basée sur le rythme de danse de la Renaissance, Sarabande est une tempo lent en ¾. C’est vraiment dommage que ce trio n’ait jamais joué en concert après cet enregistrement : durant la séance j’avais carrément l’impression que nous dansions ensemble !
Cette réédition est dédiée à Charlie Haden, à mes yeux l’une des plus personnes les plus importantes dans le jazz et un vrai immense artiste.”
Fred Hersch, mai 2015

L'interview de Fred Hersch où il fait part de son admiration pour le toucher d'Ahmad Jamal sur Jazz.com

L'équipe de l'émission :