Open jazz
Magazine
Mardi 5 mars 2019
54 min

Fabrice Moreau, balais, baguettes et pinceaux

Batteur majeur sur la scène française, reconnu pour son jeu musical élégant, sa science du rythme et son minimalisme, Fabrice Moreau nous fait enfin découvrir ses compositions … et sa peinture, dans « Double Portrait » qui paraît chez Incises/Outhere.

Fabrice Moreau, balais, baguettes et pinceaux
Fabrice Moreau, © Christophe Charpenel

Au sommaire aujourd'hui

  • Fabrice Moreau à la Une
    10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et lissez vos nom, prénom et adresse postale complète. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !

Si on retrouve sans équivoque les caractéristiques qui font la réputation de Fabrice Moreau, nous découvrons son talent pour l’orchestration, la subtilité de ses combinaisons, son sens de la lumière et des couleurs dans ses mélodies. ​

« Double Portrait »
« Double Portrait »

Avec un style immédiatement reconnaissable, à la fois virtuose et minimaliste, Fabrice Moreau est considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs batteurs français. Batteur étincelant, il est très demandé comme sideman. Ces dernières années, on l’a remarqué aux côtés de Airelle Besson, Stéphane Kerecki, John Taylor, Guillaume de Chassy, Jean-Philippe Viret, Macha Gharibian, Pierrick Pédron ou Michel Portal, pour ne citer qu’eux.​

Fabrice Moreau est aussi un compositeur et peintre cherchant constamment à se renouveler.​ Cette double démarche artistique aboutira à la création de son groupe et à l’exposition de ses oeuvres lors d’une résidence en 2016-17 au Comptoir, à Fontenay-sous-Bois. Suivra l’enregistrement de son premier disque en tant que leader : ce « Double Portrait » qui paraît chez Incises/Outhere, dans lequel figurent également des reproductions inédites de ses peintures, chaque tableau s’associant librement à un morceau.

Fabrice Moreau s’en explique : “_J’ai eu envie de lier ma musique à ma peinture, de mêler mon geste de batteur à celui de peintre_. Je ne fais pas de séparation entre les deux disciplines, j’ai toujours entretenu un rapport très intime avec elles et ai toujours ressenti une double envie presque simultanée de jouer/composer et de peindre, de faire émerger une vision et un chant intérieur. Il s’agit dans un cas comme dans l’autre de parvenir à structurer et à donner forme à un premier élan rythmique/mélodique ou pictural. Cela vient toujours pour moi d’une improvisation. Je peins ce que je retiens des choses. Sons, mouvements, silences, fragments de conversations, contours incomplets d’un visage, d’un paysage, d’un corps ou d’un oeil.”

Ricardo Izquierdo (saxophone ténor)
Antonin-Tri Hoang (saxophone alto, clarinette basse)
Jozef Dumoulin (piano)
Matyas Szandai (contrebasse)
Fabrice Moreau (batterie)
Invité spécial :
Nelson Veras (guitare)

Où écouter Fabrice Moreau

  • A Rennes (35) mercredi 6 mars à 18h30 à l'Etage dans le cadre du festival Jazz à l'étage
  • A Paris (75) mercredi 26 mars à 21h au Sunside pour la parution de "Double Portrait"
La programmation musicale :
    18:07
    Fabrice Moreau Quintet

    « Double Portrait » Sink (Fabrice Moreau)

    Fabrice Moreau Quintet, Ricardo Izquierdo (saxophone Ténor), Antonin-tri Hoang (clarinette Basse), Jozef Dumoulin (piano), Matyas Szandai (contrebasse), Fabrice Moreau (batterie)LABEL : IncisesANNÉE : 2019
    « Double Portrait » Sink (Fabrice Moreau)
    18:16
    Fabrice Moreau Quintet

    « Double Portrait » Bram (Fabrice Moreau)

    Fabrice Moreau Quintet, Ricardo Izquierdo (saxophone Ténor), Antonin-tri Hoang (saxophone Alto), Jozef Dumoulin (piano), Matyas Szandai (contrebasse), Fabrice Moreau (batterie)LABEL : IncisesANNÉE : 2019
    « Double Portrait » Bram (Fabrice Moreau)
    18:23
    Django Reinhardt

    « Swing de Paris » Nymphéas (Django Reinhardt)

    Django Reinhardt (guitare), Joseph Reinhardt (guitare), Eugène ""ninine"" Vées (guitare), Hubert Rostaing (clarinette, Saxophone Alto), Pierre-séverin Louino (trompette), Alex Caturegli (trompette), Aimé Barelli (trompette), Maurice Gladieu (trombone), Pierre Rémy (trombone), Maurice Cizeron (saxophone Alto, Flûte), Christian Wagner (saxophone Alto), Noël Chiboust (saxophone Ténor), Paul Collot (piano), Emmanuel Doudieux (contrebasse), André Jourdan (batterie)LABEL : Chant du Monde
    « Swing de Paris » Nymphéas (Django Reinhardt)
    18:30
    Kenny Burrell & John Coltrane

    « Kenny Burrell and John Coltrane » I Never Knew (Fiorito, Kahn)

    John Coltrane (saxophone Ténor), Kenny Burrell (guitare), Tommy Flanagan (piano), Paul Chambers (basse), Jimmy Cobb (batterie)LABEL : Jazz ImagesANNÉE : 2019
    « Kenny Burrell and John Coltrane » I Never Knew (Fiorito, Kahn)
    18:38
    Kenny Barron Quintet

    « Concentric Circles » DPW (Kenny Barron)

    Kenny Barron Quintet, Kenny Barron (piano), Mike Rodriguez (trompette, Bugle), Dayna Stephens (saxophone), Kiyoshi Kitagawa (basse), Johnathan Blake (batterie)LABEL : Blue NoteANNÉE : 2018
    « Concentric Circles » DPW (Kenny Barron)
    18:44
    Gauthier Toux

    « The Colors You See » It All Depends on the Light (Gauthier Toux)

    Gauthier Toux Trio, Gauthier Toux (piano), Kenneth Dahl Knudsen (contrebasse), Maxence Sibille (batterie), Zacharie Ksyk (trompette), Christophe Panzani (saxophone Ténor), Erwan Valazza (guitare)LABEL : NaimANNÉE : 2018
    « The Colors You See » It All Depends on the Light (Gauthier Toux)
    18:49
    Chet Baker

    « Chet » Time on My Hands (You in My Arms) (Adamson, Gordon, Youmans)

    Chet Baker (trompette), Pepper Adams (saxophone Baryton), Bill Evans (piano), Paul Chambers (basse), Connie Kay (batterie)LABEL : RiversideANNÉE : 1987
    « Chet » Time on My Hands (You in My Arms) (Adamson, Gordon, Youmans)
    18:55
    I Am Three & Me

    « Mingus' Sound of Love » Weird Nightmare (Charles Mingus)

    I Am Three & Me, Maggie Nicols (voix), Silke Eberhard (saxophone Alto), Nokilaus Neuser (trompette), Christian Marien (batterie)LABEL : LeoANNÉE : 2018
    « Mingus' Sound of Love » Weird Nightmare (Charles Mingus)
L'équipe de l'émission :