Open jazz
Magazine
Mardi 27 septembre 2016
57 min

Erroll Garner : ça tourne, première prise, 14 inédits

En Avant-Première, « Ready Take One » de Erroll Garner qui paraît le 30 septembre chez Columbia Legacy/Sony.

Erroll Garner : ça tourne, première prise, 14 inédits
Erroll Garner ©Sony Music Archives

Au sommaire aujourd'hui

► Erroll Garner inédit

à la Une

  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez ICI ou sur "contactez-nous " et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance ! ► Jazz Culture : Film Noir 2 - Loustal
    - 10 BD Jazz à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh.Cliquez ICI ou sur "contactez-nous " et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !

Jazz au Trésor : Shirley Horn - Live at the 4 Queens
Jazz Agenda :
- 3 invitations pour 2 à gagner pour les concerts de Virginie Teychené et Un Poco Loco vendredi 30 septembre à 20h30 Théâtre Denis à Hyères (83) dans le cadre de Jazz au Théâtre Denis. Cliquez ICI ou sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

Jazz Bonus : Pop In Jazz
TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

Après la réédition la saison passée de « The Complete Concert by The Sea », Legacy présente « Ready Take One » d’Erroll Garner, 14 interprétations totalement nouvelles enregistrées en studio entre 1967 et 1971, dont six compositions inédites signées du pianiste.

Enregistrés pendant une période particulièrement prolifique pour Erroll Garner, ces 14 titres totalement inédits ont été récemment découverts et restaurés après avoir passé près de 50 ans sur disques acétate.

Erroll Garner (1921-1977), entouré de ses habituels accompagnateurs [Jimmie Smith et Joe Cocuzzo (batterie); Ernest McCarty, Jr., Ike Isaacs et George Duvivier (contrebasse); Jose Mangual (percussions)] enchaîne prise après prise quelques-unes des plus belles interprétations de sa carrière. On y entend aussi Martha Glaser, sa fidèle manageuse et productrice, qui depuis la salle de contrôle, discute les différentes prises et plaisante avec Erroll. Sorte de cinquième membre du quartette, elle soutient Erroll pendant ces intenses moments de création. On lui doit le titre de l’album qui est tiré de sa formule récurrente à chaque début de morceau : « Ready ? Take One » (« Vous êtes prêts ? Première prise… »)

Ready Take One ” est le premier album studio d’Erroll Garner ne comprenant que des nouveautés depuis près de 25 ans, et le premier album studio tiré du catalogue « Octave Music ». Il fait suite à l’album nominé aux Grammys « The Complete Concert by The Sea », également acclamé par la critique et n°1 du chart Billboard Jazz à sa sortie.

Erroll Garner compte parmi les plus grands pianistes américains de jazz du 20ème siècle. Sa carrière a été marquée de tournants dans l’histoire du jazz : il enregistre ainsi le live « Concert By The Sea » en 1955, qui deviendra l’album de jazz live en extérieur le plus vendu de tous les temps, puis, deux ans plus tard, d’être le premier soliste de jazz à remporter le Grand Prix du Disque à Paris. En 1959, il est le premier à donner un concert de jazz à Carnegie Hall, au succès si retentissant que 7000 personnes ne pourront acheter de ticket faute de places le soir de la représentation. Au cours des années 1960 et 1970, il apparaît 27 fois dans l’émission de Johnny Carson.

Erroll Garner apopularisé le jazz auprès de millions de personnes autour de la planète, qu’il a parcourue lors de tournées mythiques. Il est également le premier depuis Art Tatum à qui l’on reconnaît, au plus haut de sa carrière, un style de jeu au piano totalement neuf. Son style, qui a influencé de nombreux musiciens par la suite, est immédiatement reconnaissable. Certains critiques iront jusqu’à le comparer à Debussy et Fats Waller. Un cocktail osé, mais qui dit bien sa singularité…

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :