Open jazz
Magazine
Jeudi 28 janvier 2021
54 min

Emmet Cohen, le stride enjambe le futur

En faisant ses débuts sur le label Mack Avenue avec “Future Stride”, Emmet Cohen propulse les années 1920 un siècle plus loin.

Emmet Cohen, le stride enjambe le futur
Emmet Cohen, © Taili Song Roth

Au sommaire aujourd'hui

  • Emmet Cohen à la Une

Le son du piano stride évoque de façon très vivante des scènes du passé : les boîtes de nuit du Harlem des “roaring twenties”, la raucité du son des années d’émergence du jazz, le burlesque des fous du cinéma muet qui prennent des risques acrobatiques. Mais si chez Emmet Cohen, le passé est toujours présent, il s’ouvre sur un avenir toujours possible.

« Future Stride »
« Future Stride »

Dans “Future Stride”, Emmet Cohen revisite l'une des premières formes du jazz en évitant soigneusement le pittoresque du pastiche rétro, en respectant méticuleusement le lexique du genre mais en le propulsant dans le contexte d’une musique "moderne". 

Ce nouvel album fait suite à la victoire de Emmet Cohen aux American Pianists Awards de 2019. Il a reçu un prix en espèces et deux ans de promotion et de soutien de carrière d'une valeur de plus de 100 000 dollars, ce qui en fait l'un des prix les plus convoités dans le monde de la musique et le plus important pour les pianistes de jazz américains. Le contrat d'enregistrement de Emmet Cohen avec Mack Avenue faisait également partie du prix de l'American Pianists Association. Emmet Cohen rejoint ainsi au palmarès d'anciens lauréats tels que Sullivan Fortner, Aaron Diehl, Dan Tepfer et Aaron Parks, parmi d'autres. 

Pour ce projet, Emmet Cohen a rassemblé un groupe avec ses partenaires de longue date de la section rythmique, le bassiste Russell Hall et le batteur Kyle Poole, ainsi que deux des voix les plus fortes du jazz actuel, le trompettiste Marquis Hill et la saxophoniste Melissa Aldana

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

"Je trouve que tout grand art peut être considéré comme moderne", explique Emmet Cohen. "Chaque fois que vous écoutez Stravinsky ou que vous regardez Stanley Kubrick, que vous lisez Shakespeare ou que vous regardez Picasso, cela reste l'art le plus moderne et le plus génial que vous puissiez trouver. Pour moi, le piano stride appartient à cette catégorie ; la musique d'Art Tatum, de Earl "Fatha" Hines et Willie "The Lion" Smith a des implications qui peuvent toucher profondément les gens aujourd'hui". 

En ce sens, la musique de “Future Stride” relie viscéralement la deuxième décennie de notre siècle à celle du siècle précédent, dissipant les brumes du temps. Pour tous ceux qui pourraient reléguer les pionniers du jazz à un passé archaïque, Emmet Cohen présente un argument percutant dès l’ouverture avec Symphonic Raps, une pièce que Louis Armstrong a enregistrée avec le Carroll Dickerson Orchestra à la fin des années 20 et qui a rarement, voire jamais, été reprise depuis. L'interprétation époustouflante du trio garantit qu'il ne reste pas le moindre grain de poussière sur la mélodie. Emmet Cohen la compare à "un groove hip-hop. Cet air résume la façon dont notre trio communique la joie". 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

La chanson titre - écrite par Emmet Cohen et Kyle Poole - apporte la contribution de Emmet Cohen à la tradition, le pianiste engageant un dialogue à rebours avec ses camarades du trio, incarnant le concept de l'album de manière audacieuse et fougueuse. Il a également repris You Already Know, une de ses compositions écrites peu après son arrivée à New York, et cette version en quintette reflète sa réaction au rythme effréné de la ville. Duke Ellington avait composé Pitter Panther Patter pour mettre en valeur le puissant bassiste de son orchestre, Jimmy Blanton, et Emmet Cohen l'utilise à des fins similaires, en mettant en lumière l’agilité de Russell Hall. 

Là où “Future Stride” commence par un morceau enregistré il y a près d'un siècle, il se termine par un Little Angel qui pointe explicitement vers l'avenir, avec cette influence R&B qui colore une grande partie de la musique de Emmet Cohen. Le fait qu'un auditeur puisse difficilement désigner l'un ou l'autre de ces pôles comme étant plus "démodé" ou plus "tourné vers l'avenir" rend l'argument de Emmet Cohen plus éloquent que les mots ne le pourraient jamais : si l'émotion est transmise du musicien à l’auditeur, cette émotion peut vivre dans n’importe quel présent.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

La programmation musicale :
  • 18h07
    I Need You - JON BATISTE
    Jon Batiste

    I need you

    Album I Need You Label Verve Année 2021
  • 18h10
    Pitter panther patter - EMMET COHEN
    Emmet Cohen

    Pitter panther patter

    Russell Hall, Duke Ellington : auteur
    Album Future stride Label Mack Avenue Année 2021
  • 18h13
    Future stride - EMMET COHEN
    Emmet Cohen

    Future stride

    Russell Hall, Kyle Poole, Emmet Cohen : auteur, Kyle Poole : auteur
    Album Future stride Label Mack Avenue Année 2021
  • 18h20
    You already know (feat. Melissa Aldana & Marquis Hill) - EMMET COHEN
    Emmet Cohen

    You already know (feat. Melissa Aldana & Marquis Hill)

    Melissa Aldana, Marquis Hill, Russell Hall, Kyle Poole, Emmet Cohen : auteur
    Album Future stride Label Mack Avenue Année 2021
  • 18h25
    If dreams come true - JAMES PRICE JOHNSON
    James Price Johnson

    If Dreams Come True

    Irving Mills. : compositeur, Benny Goodman. : compositeur, Edgar Sampson. : compositeur, James P. Johnson (piano)
    Album Father of the Stride Piano Label Columbia (5016522) Année 1962
  • 18h28
    Night life - MARY LOU WILLIAMS
    Mary Lou Williams

    Night Life

    Mary Lou Williams. : compositeur, Mary Lou Williams (piano)
    Album Stride piano / Enregistrements de 1921 à 1952 Label Saga Année 2003
  • 18h31
    Play piano play - ERROLL GARNER
    Erroll Garner

    Play Piano Play

    Erroll Garner. : compositeur, Erroll Garner (piano)
    Album Stride piano / Enregistrements de 1921 à 1952 Label Saga Année 2003
  • 18h36
    Cry, want - JIMMY GIUFFRE
    Jimmy Giuffre

    Cry, Want

    Jimmy Giuffre. : compositeur, Jimmy Giuffre (clarinette), Paul Bley (piano), Steve Swallow (contrebasse)
    Album 1961 Label Ecm (849644-2) Année 1992
  • 18h43
    Wave - AHMAD JAMAL
    Ahmad Jamal

    Wave

    Antônio Carlos Jobim. : compositeur, Ahmad Jamal (piano), Nasser Jamil (contrebasse), Frank Gant (batterie)
    Album The awakening Label Impulse Année 1997
  • 18h50
    Opening : And the people stayed home (feat. Kitty O'Meara) - GABRIEL ALEGRIA,AFRO-PERUVIAN SEXTET
    Gabriel Alegría Afro-Peruvian Sextet

    Opening : And the People Stayed Home

    Mario Cuba. : compositeur, Kitty O'Meara. : compositeur, Gabriel Alegría (trompette), Laura Andrea Leguía (saxophone), Yuri Juárez (guitare), Mario Cuba (contrebasse), Hugo Alcázar (batterie), Freddy 'Huevito' Lobatón (percussions), Kitty O'Meara (voix), Kitty O'Meara : auteur
    Album Social distancing Label Saponegro Année 2020
  • 18h56
    AZ-5 - KILIAN SLADEK
    Kilian Sladek

    AZ-5

    Kilian Sladek. : compositeur, Kilian Sladek (voix), Maximilian Hacker (piano), Thomas Ganzenmüller (contrebasse), Manuel Pliefke (batterie)
    Album Syllabulism Label Unit
L'équipe de l'émission :