Open jazz
Magazine
Mercredi 12 mars 2014
55 min

Edward Simon, sa suite vénézuelienne ou l'appel du pays

Parution de « Venezuelan Suite » du pianiste vénézuélien Edward Simon chez Sunnyside.

Au sommaire aujourd'hui

Edward Simon à la Une
Jazz au Trésor : Modern Jazz Quartet - NDR 60 Years Jazz Edition

Jazz Agenda : 3 invitations pour 2 personnes à gagner pour le concert des Amants de Juliette vendredi 14 mars à 20h30 à l'AJMI en Avignon. Cliquez sur "contactez-nous " et laissez votre nom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

Jazz Trotter : Echoes of Swing
► TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

« Venezuelan Suite » qui vient de paraître chez Sunnyside, est le 13ème album en leader du pianiste et compositeur vénézuélien Edward Simon installé à New York. La musique du Venezuela n’a pas encore gagné autant de rerconnaissance que les autres musiques traditionnelles d’Amérique Latine, Brésil ou Argentine notamment, mais Edward Simon fait tout pour que cela change ! Edward Simon – lauréat d’une bourse Guggenheim et membre du SFJAZZ Collective, a croisé le lyrisme coloré et les rythmes de son Venezuela natal aux harmonies sophistiquées du jazz.

Pour l’album « Venezuelan Suite », Edward Simon dirige l’Ensemble Venezuela, dans lequel jouent quelques pointures du jazz comme le saxophoniste Mark Turner, aux côtés de virtuoses de la tradition populaire vénézuélienne. Le batteur Adam Cruz, qui joue depuis longtemps avec Simon, est rejoint par le bassiste Roberto Koch, le flûtiste Marco Granados, le joueur de cuatroJorge Glem, l’as des maracas Leonardo Granados. En invités, on retrouve Edmar Castaneda à la harpe, Luis Quintero aux percussions et John Ellis à la clarinette basse.

Cette Suite Vénézuélienne en quatre parties emmène l’auditeur à travers les quatre principaux genres de musiques populaires du pays. Chacun des mouvements de la suite est basée sur un rythme ou une forme de chanson et intitulée en association avec sa ville d’origine. Barinas, berceau de nombreuses figures fondatrices de la musique vénézuélienne, se concentre sur le joropo, le rythme national vif et dansant. Caracas est basé sur le temps complexe syncopé en 5/8 du merengue. Merida , nommé d'après la ville pittoresque dans la Cordillère des Andes, est dans le style d'une valse vénézuélienne. Maracaibo est basé sur une gaita, un style traditionnellement joué pendant la période de Noël. En plus de cette suite originale, Simon a aussi arrangé un joropo de Heraclio Fernández El Diablo Suelto, d’abord publié en 1888, un standard, pierre angulaire de la culture musicale vénézuélienne, équivalent à All the Things You Are en jazz.

Edward Simon est arrivé aux Etats-Unis en 1981 à l’âge de 12 ans et s’y installe définitivement après avoir assisté à la Performing Arts School de Philadelphie. Il a grandi dans une famille de musiciens dans la ville pétrolière de Punta Cardón au Venezuela. C’est son père qui a planté la graine musicale chez Edward et ses frères et sœurs. Ils ont été élevés au son de la guitare de leur père chantant des boléros avec ses compagnons de beuverie. Chucho Valdés a été la première grande influence d’Edward, puis il a été foudroyé lorsqu’il a visionné une cassette VHS de Dizzy Gillespie et Stan Getz jouant à la Maison Blanche, la « liberté du jazz » à jamais installée en lui comme son idéal.

Quelques années plus tard, durant son séjour à New York, Simon a été profondément inspiré par le latin jazz de Jerry Gonzalez & the Fort Apache Band. «C’était des géants pour moi », se souvient Simon. « Les musiciens Nuyorican de Fort Apache Band ont été plongés profondément dans le jazz et la musique latine - ils ne jouaient pas seulement des standards de jazz sur un rythme latin. Ils créaient un nouveau langage hybride. Avoir la possibilité de jouer avec eux à mes débuts à New York a été une bénédiction, un rêve devenu réalité ».

La programmation musicale :

    Panama 500

    Danilo PérezALBUM : « Panama 500 »LABEL : Mack Avenue
    Panama 500

    Give It Up

    Liz MccombALBUM : « BrassLand »LABEL : GVE
    Give It Up

    Maracaibo

    Edward SimonALBUM : « Venezuelan Suite »LABEL : Sunnyside
    Maracaibo

    Got Me Wrong

    Brad MehldauALBUM : « Where Do You Start ? »LABEL : Nonesuch
    Got Me Wrong

    All The Things You Are

    ALBUM : « NDR 60 Years Jazz Edition »LABEL : Moosicus
    All The Things You Are

    The Translator

    Joel Harrison, Anupam ShobhakarALBUM : « Leave The Door Open »LABEL : Whirlwind
    The Translator

    Caracas

    Edward SimonALBUM : « Venezuelan Suite »LABEL : Sunnyside
    Caracas

    El Haïcha

    Serge Adam, Philippe Foch, Benoît DelbecqALBUM : « Les Amants de Juliette »LABEL : Quoi de neuf docteur
    El Haïcha

    Italian Dream

    Annick TangorraALBUM : « Springtime »LABEL : Frémeaux
    Italian Dream

    Azzurro

    ALBUM : « Blue Pepper »LABEL : ACT
    Azzurro
L'équipe de l'émission :