Open jazz
Magazine
Mercredi 30 décembre 2020
54 min

Dave Brubeck (8/10) : succession ouverte

Dave Brubeck, Take 100 - Un grand portrait en 10 épisodes.

Dave Brubeck (8/10) : succession ouverte
Dave Brubeck, © Getty / David Redfern

Cent ans ! Le « monument » Dave Brubeck était né le 6 décembre 1920 et nous a quitté la veille de son 92ème anniversaire, le 5 décembre 2012. Pour célébrer son centenaire, et surtout mettre en lumière la dimension d’innovateur de Dave Brubeck, Alex Dutilh s’appuie sur une interview que lui avait accordé le pianiste en octobre 2009, chez lui, dans sa « maison de musique » de Norwalk, dans le Connecticut.

La relation privilégiée à Darius Milhaud, dont il fut l’élève, les années de vache enragée sur la West Coast, l’invention par son épouse Iola (72 ans de mariage...) des tournées dans les universités, son rôle de militant de l’égalité raciale dans l’Amérique des années McCarthy, ses innovations rythmiques, la « diplomatie par le jazz » de sa tournée des Real Ambassadors avec Louis Armstrong, sa relation télépathique avec Paul Desmond et un quartet qui dura 17 ans, la transmission à ses fils… Autant de chapitres illustrés par une sélection de repères dans son immense discographie. 

Et en guise de cadeau de nouvelle année, la série de conclura par un concert inédit de son quartet à Stockholm en 2004 avec un éblouissant Bob Militello dans le rôle du saxophoniste. 

Episode 8 : succession ouverte

Pour bien appréhender Dave Brubeck, il faut avoir à l’esprit l’idée du mouvement continu. C’est ainsi, par exemple qu’il décide d’arrêter le quartet « classique » en pleine gloire, fin 1967 pour éviter de ronronner et se ressourcer. Pour faire une pause dans le rythme infernal des tournées et se consacrer à la composition. 

Par la suite, il a fait se succéder de grands solistes à ses côtés, de Gerry Mulligan et Gerry Bergonzi à Bill Smith et Bob Militello, en passant par ses propres enfants, l’ainé Darius, pianiste, Dan batteur, Chris poly-instrumentiste et le benjamin Matthew, violoncelliste.

À ÉCOUTER

Dave Brubeck : interview intégrale en VO

Programmation musicale

Dave Brubeck« Live at The Berlin Philharmonie »
MexicanJumpin Bean (Gerry Mulligan)
Dave Brubeck (piano)  
Gerry Mulligan (saxophone baryton)       
Jack Six (contrebasse)       
Alan Dawson (batterie)
Columbia 4814152

« Live at The Berlin Philharmonie »
« Live at The Berlin Philharmonie »

Dave Brubeck « Tritonis »
Tritonis (Dave Brubeck)
Dave Brubeck (piano)  
Jerry Bergonzi (saxophone ténor)       
Chris Brubeck (basse électrique)      
Randy Jones (batterie)
Concord 4129

« Tritonis »
« Tritonis »

Dave Brubeck « Paper Moon »
Symphony (Alex Alstone)
Dave Brubeck (piano)  
Jerry Bergonzi (saxophone ténor)       
Chris Brubeck (basse électrique)      
Randy Jones (batterie)
Concord 4178

« Paper Moon »
« Paper Moon »

Dave Brubeck « Once When I Was Very Young »
Once When I Was Very Young (Dave Brubeck)
Dave Brubeck (piano)  
Bill Smith (clarinette)       
Jack Six (contrebasse)   
Randy Jones (batterie)
Limelight 844 298-2 

« Once When I Was Very Young »
« Once When I Was Very Young »

Dave Brubeck « In TheirOwn Sweet Way »
Bifocal Blues (Dave Brubeck)
Dave Brubeck (piano)  
Darius Brubeck (piano)
Matthew Brubeck (violoncelle)
Chris Brubeck (basse électrique)      
Dan Brubeck (batterie)
Telarc 83349 

« In Their Own Sweet Way »
« In Their Own Sweet Way »

Dave Brubeck « Nightshift - Live at the Blue Note »
River, Stay 'WayFromMyDoor (Henry MacGregor Woods, Mort Dixon)
Dave Brubeck (piano)  
Bill Smith (clarinette)
Bobby Militello (saxophone alto)  
Chris Brubeck (trombone basse)
Jack Six (contrebasse)
Randy Jones (batterie)
Relarc 83351

« Nightshift - Live at the Blue Note »
« Nightshift - Live at the Blue Note »
L'équipe de l'émission :