Open jazz
Magazine
Vendredi 1 janvier 2021
1h

Dave Brubeck (10/10) : concert UER inédit, 23 juillet 2004 à Stockholm

Dave Brubeck, Take 100 - Un grand portrait en 10 épisodes. ATTENTION : Pour des raisons légales, ce concert ne sera disponible à la réécoute que durant 30 jours et ne sera pas proposé en podcast.

Dave Brubeck (10/10) : concert UER inédit, 23 juillet 2004 à Stockholm
Dave Brubeck, © Getty / Hiroyuki Ito

Cent ans ! Le « monument » Dave Brubeck était né le 6 décembre 1920 et nous a quitté la veille de son 92ème anniversaire, le 5 décembre 2012. Pour célébrer son centenaire, et surtout mettre en lumière la dimension d’innovateur de Dave Brubeck, Alex Dutilh s’appuie sur une interview que lui avait accordé le pianiste en octobre 2009, chez lui, dans sa « maison de musique » de Norwalk, dans le Connecticut.

La relation privilégiée à Darius Milhaud, dont il fut l’élève, les années de vache enragée sur la West Coast, l’invention par son épouse Iola (72 ans de mariage...) des tournées dans les universités, son rôle de militant de l’égalité raciale dans l’Amérique des années McCarthy, ses innovations rythmiques, la « diplomatie par le jazz » de sa tournée des Real Ambassadors avec Louis Armstrong, sa relation télépathique avec Paul Desmond et un quartet qui dura 17 ans, la transmission à ses fils… Autant de chapitres illustrés par une sélection de repères dans son immense discographie. 

Et en guise de cadeau de nouvelle année, la série de conclura par un concert inédit de son quartet à Stockholm en 2004 avec un éblouissant Bob Militello dans le rôle du saxophoniste. 

Episode 10 : le concert inédit du 23 juillet 2004 à Stockholm

Pour la coda de cette série en 10 épisodes sur les mondes de Dave Brubeck, un concert inédit, fourni par l’UER. Le dernier quartet de Dave Brubeck, celui qui couvrit les années 2000-2012, donné au Stockholm Concert Hall le 23 juillet 2004, dans le cadre du Stockholm Jazz Festival.

Le saxophoniste Bobby Militello y est éblouissant d’un bout à l’autre, dans un registre plus rageur et enflammé que Paul Desmond, il a le goût exquis de nous proposer autre chose qu’un ersatz de « remplaçant ». Il assume le verbe haut, une place qu’il tiendra sur les 12 dernières années du quartet, après quelques apparitions éphémères chez Brubeck depuis 1982. Le batteur Randy Jones avait succédé à Butch Miles en 1980. Quant au contrebassiste, Michael Moore, il était arrivé en 2001.

Seuls deux albums, « Park Avenue South » en 2002 et « London Flat, London Sharp » en janvier 2004, ont documenté les douze ans de ce « dernier quartet » enthousiasmant. Ce concert nous est d’autant plus précieux. Il est notre concert du Nouvel An.

À ÉCOUTER

Dave Brubeck : interview intégrale en VO

Programme du concert

Dave Brubeck (piano)
Bobby Militello (saxophone alto)
Michael Moore (contrebasse)
Randy Jones (batterie)

  • Theme For June (Howard Brubeck)
  • The Band Is Back In Town (Dave Brubeck)
  • Sleep (Earl Burnett)
  • Thank You (Dave Brubeck)
  • Travelling Blues (Dave Brubeck)
L'équipe de l'émission :